Véhicules blindés de soutien au combat (VBSC)

Véhicules blindés de soutien au combat

Véhicule de transport de troupes et de fret du parc de véhicules blindés de soutien au combat

Résumé du projet

Le nouveau parc moderne de véhicules blindés de soutien au combat (VBSC) est constitué d’ambulances, de véhicules de réparation mobile et de véhicules de dépannage, ainsi que de véhicules de soutien du génie et de postes de commandement, en vue de l’exécution d’opérations nationales et internationales.

Le nouveau parc sera composé de 360 VBSC fondés sur le VBL 6.0 et il remplacera les parcs existants de véhicules blindés légers (VBL) II Bison et de VBL chenillés M113.

Étapes du projet

Actuellement à l’étape 4 : Mise en œuvre

1. Identification

1. Identification

  • Juin 2017
2. Analyse des options

2. Analyse des options

  • 23 janvier 2019
3. Définition

3. Définition

  • Sans objet
4. Mise en œuvre

4. Mise en œuvre

  • Approbation du projet : 6 août 2019
  • Attribution du contrat : 5 septembre 2019
  • Acceptation du premier véhicule : 18 décembre 2020
  • Première livraison de variantes de type 2 : 2022
  • Capacité opérationnelle initiale : 2023
  • Première livraison de variantes de type 3 : 2024
  • Capacité opérationnelle totale : 2024
5. Clôture

5. Clôture

  • 2025

Pour en apprendre davantage sur l’Approvisionnement en matière de défense.

Renseignements supplémentaires

Mises à jour

Mises à jour

Le 30 septembre 2021
À ce jour, trente variantes de type II ont été produites par GDLS-C.

Le 29 juillet 2021 La deuxième variante du VBSC (ambulance) a été acceptée à l’usine par le Canada.

Le 31 mars 2021
À ce jour, onze variantes de type II ont été produites par GDLS-C.

Le 18 décembre 2020
Le premier véhicule de transport de troupes et de fret, variante du VBSC, est accepté par le Canada à l’usine.

Novembre 2019 à décembre 2020
On procède à l’examen portant sur les systèmes critiques, la conception et la logistique des véhicules de transport de troupes et de fret, des ambulances et des postes de commandement, variantes du VBSC.

Le 5 septembre 2019
Un contrat est attribué à GDLS Canada.

Industrie

Avantage pour l’industrie canadienne

Les retombées industrielles et technologiques (RIT) s’appliquent au contrat de mise en œuvre du projet de VBSC. Les obligations totales sont de 1,775 milliard de dollars.

Le contrat est octroyé à la suite d’une participation directe avec General Dynamics Land Systems – Canada, fabricant d’origine du véhicule blindé léger 6.0.

Renseignements techniques

Au sujet du VBSC

Au total, on fait l’acquisition de 360 véhicules de huit variantes différentes, notamment :

  • transport de troupes et de fret
  • ambulances
  • postes de commandement
  • guerre électronique
  • soutien du génie
  • récupération/transport
  • maintenance et dépannage
  • réparation mobile
Coûts du projet

Coûts du projet

Les coûts du projet de VBSC s’élèvent à 2,52 milliards de dollars. Ceux-ci comprennent l’acquisition, les coûts liés à la gestion du projet, l’infrastructure, les contrats, et les dépenses imprévues.

Enjeux/risques

Enjeux/risques

La pandémie de COVID-19 a des répercussions diverses et à divers degrés sur tous les projets d’approvisionnement. Ces répercussions peuvent concerner le calendrier ou les coûts de projet, et l’ampleur totale des répercussions est encore en cours d’évaluation. Nous continuons de surveiller la situation de près et de mettre à jour la page du projet lorsque des renseignements changent. En collaboration avec nos partenaires de l’industrie, nous continuons de mettre en place des mesures d’atténuation lorsque c’est possible, tout en assurant la sécurité de nos effectifs respectifs.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :