The British Columbia Regiment (Duke of Connaught’s Own)

Lignée officielle du régiment blindé The British Columbia Regiment (Duke of Connaught’s Own).

Insigne

Insigne

Description

Une feuille d'érable de sinople chargée de deux listels superposés d'or inscrits BRITISH COLUMBIA, soutenue d'un listel d'argent inscrit FRANCE FLANDERS 1915-18 au-dessus d'un cor du même, le tout entouré d'une couronne de laurier de sinople sommée de la couronne d'un fils cadet de souverain au naturel entortillée d'un listel d'argent inscrit d'honneurs de guerre, à dextre VIMY 1917, SOMME 1916, FESTUBERT 1915, HINDENBURG LINE, à senestre AMIENS, CANAL DU NORD, PASSCHENDAELE, DROCOURT-QUÉANT, sous la couronne ducale deux listels superposés brochants d'argent, inscrits SOUTH AFRICA 1899-1900 et YPRES 1915-17, en pointe un listel brochant d'argent inscrit DUKE OF CONNAUGHT'S OWN RIFLES, toutes les inscriptions en lettres de sable.

Symbolisme

La couronne de Son Altesse Royale le prince Arthur représente le lien entre le duc de Connaught et le régiment original. La feuille d'érable et les listels représentent la pérennité du 7th Canadian Infantry Battalion, CEF. Le clairon, la couronne de laurier et l'inscription « DUKE OF CONNAUGHT'S OWN RIFLES » reflètent le rôle que l'unité a joué en tant que régiment de voltigeurs de 1900 à 1920 et de 1930 à 1946. Le palmarès du régiment représente les honneurs qui lui ont été décernés et la perpétuité de ses unités.

Devise

FAUGH A BALLAGH (Dégagez la voie)

March

I'm Ninety Five

Alliance

The Royal Green Jackets

Affiliation

NCSM Vancouver

Guidon

Guidon

Drapeau de camp

Drapeau de camp

Honneurs de bataille

Guerre d'Afrique du Sud

AFRIQUE DU SUD, 1899-1900.

Première Guerre mondiale

YPRES, 1915, '17; Gravenstafel; Saint-Julien; FESTUBERT, 1915; MONT-SORREL; SOMME, 1916, '18; Flers-Courcelette; Thiepval; Crête d'Ancre; Ancre 1916; ARRAS, 1917, '18; Vimy, 1917; Arleux; CÔTE 70; Passchendaele; AMIENS; Scarpe, 1917, '18; Drocourt-Quéant; LIGNE HINDENBURG; Canal du Nord; Cambrai 1918; VALENCIENNES; FRANCE ET FLANDRES, 1915-18.

Seconde Guerre mondiale

FALAISE; Route de Falaise; La Laison; Chambois; L'ESCAUT; La Basse-Meuse; LA RHÉNANIE; La Hochwald; Veen; Canal Twente; Canal Küsten; Bad Zwischenahn; NORD OUEST DE L'EUROPE, 1944-1945.

Note :

Le « The British Columbia Regiment (Duke of Connaught's Own) » possédait l'honneur de bataille POURSUITE VERS MONS de la Première Guerre mondiale. Toutefois, cet honneur ne peut être perpétué s'il s'est déjà vu attribué l'honneur VALENCIENNES ou SAMBRE. L'un des deux honneurs fut attribué au régiment lors de son amalgamation avec le « The Irish Fusiliers of Canada (The Vancouver Regiment) ».

Lignée

Ce régiment de la Force de réserve vit le jour le 12 octobre 1883 et regroupe les régiments et batterie d'artillerie suivants.

Le « The British Columbia Regiment (Duke of Connaught's Own) » vit le jour à Victoria, en Colombie-Britannique, le 12 octobre 1883, lorsque le « British Columbia Provisional Regiment of Garrison Artillery » fut autorisé.Note de bas de page 1 Il fut rebaptisé : « British Columbia Brigade of Garrison Artillery » le 7 mai 1886;Note de bas de page 2 « British Columbia Battalion of Garrison Artillery » le 1er janvier 1893; Note de bas de page 3 « 5th British Columbia Battalion of Garrison Artillery » le 1er janvier 1895;Note de bas de page 4 et « 5th British Columbia Regiment, CA » le 28 décembre 1895.Note de bas de page 5 Le régiment fut réorganisé en deux bataillons le 1er juillet 1896, sous les appellations de « 1st Battalion » (aujourd'hui le « 5e (Colombie-Britannique) Régiment d'artillerie de campagne, ARC ») et le « 2nd Battalion ».Note de bas de page 6 Le « 2nd Battalion » fut détaché, converti à l'infanterie et rebaptisé « 6th Battalion Rifles » le 1er août 1899, avec son quartier-général à Vancouver.Note de bas de page 7 Il fut rebaptisé « 6th Regiment, "The Duke of Connaught's Own Rifles" » le 1er mai 1900.Note de bas de page 8 Le 12 mars 1920, le régiment se fusionna avec le « 104th Regiment (Westminster Fusiliers of Canada) » (aujourd'hui le « The Royal Westminster Regiment ») et fut rebaptisé « 1st British Columbia Regiment ».Note de bas de page 9 Il fut rebaptisé « 1st British Columbia Regiment (Duke of Connaught's Own) » le 1er novembre 1920.Note de bas de page 10 Le 15 mai 1924, il fut réorganisé en trois régiments distincts, et baptisé « The Vancouver Regiment » (voir ci-dessous); « The Westminster Regiment »; et « 1st British Columbia Regiment (Duke of Connaught's Own) ».Note de bas de page 11 Ce dernier fut rebaptisé : « The British Columbia Regiment (Duke of Connaught's Own Rifles) » le 15 janvier 1930;Note de bas de page 12 et « 2nd (Reserve) Battalion, The British Columbia Regiment (Duke of Connaught's Own Rifles) » le 7 novembre 1940.Note de bas de page 13 Le régiment fut converti au blindé et rebaptisé : « 13th Armoured Regiment (The British Columbia Regiment), RCAC » le 1er avril 1946;Note de bas de page 14 « The British Columbia Regiment (Duke of Connaught's Own) (13th Armoured Regiment) » le 4 février 1949;Note de bas de page 15 « The British Columbia Regiment (Duke of Connaught's Own) (RCAC) » le 19 mai 1958;Note de bas de page 16 et « The British Columbia Regiment (Duke of Connaught's Own) » le 7 octobre 1985.Note de bas de page 17 Le 13 juin 2002, il se fusionna avec le « The Irish Fusiliers of Canada (The Vancouver Regiment) » (voir ci-dessous), conservant la même appellation.Note de bas de page 18

Notes :

À la différence des unités de la milice volontaire de l'Ontario, du Québec, du Nouveau-Brunswick et de la Nouvelle-Écosse, les provinces qui se joignirent à la Confédération après 1867 qui devaient se ré-enrôler en vertu de l'article 40 de l'Acte 31 Vic. portant sur la Milice du Dominion du Canada. De ce fait, il ne peut y avoir de pérennité légale chez un ancien régiment de Colombie-Britannique ou un régiment datant d'avant l'autorisation.

Lorsqu'il fut rebaptisé le « 1st British Columbia Regiment », le 12 mars 1920 (voir ci-dessus), il fut organisé en tant que régiment à six bataillons. Le 1er Bataillon (7th Battalion, CEF), 2e Bataillon (29th Battalion, CEF) et 3e Bataillon (4th Battalion, CEF) faisaient partie de l'ordre de bataille de la Milice active non permanente tandis que le 4e Bataillon (62nd Battalion, CEF), 5e Bataillon (131st Battalion, CEF) et 6e Bataillon (158th Battalion, CEF) faisaient partie de l'ordre de bataille de la Réserve. Le 5e Bataillon fut rebaptisé « 5th Battalion (158th Bataillon, CEF) » et 6e bataillon fut rebaptisé « 6th Battalion (131st Battalion, CEF) le 1er septembre 1921 (GO 246/21).

Le « The 1st British Columbia Regiment » fut dissous en vue de la réorganisation du 15 septembre 1920 et réorganisé la même journée (GO 232/20). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

Lorsque le régiment fut réorganisé le 15 mai 1924 (voir ci-dessus), il fut organisé en tant que régiment à deux bataillons. Le 1er Bataillon (7th Battalion, CEF) faisait partie de l'ordre de bataille de la Milice active non permanente tandis que le 2e Bataillon (62nd Battalion, CEF) faisait partie de l'ordre de bataille de la Réserve. L'unité de réserve fut dissoute le 14 décembre 1936 (GO 3/37).

Le « The Irish Fusiliers of Canada (Vancouver Regiment) » vit le jour à Vancouver, en Colombie-Britannique le 15 août 1913, lorsque le « 11th Regiment Irish Fusiliers of Canada » fut autorisé.Footnote 19 Il fut rebaptisé « The Irish Fusiliers of Canada » le 12 mars 1920.Footnote 20 Le 1er juin 1936, il se fusionna avec le « The Vancouver Regiment » (voir ci-dessous) et fut rebaptisé « Irish Fusiliers (Vancouver Regiment) ».Footnote 21 It fut rebaptisé : « 2nd (Reserve) Battalion, Irish Fusiliers (Vancouver Regiment) » le 1er janvier 1941;Footnote 22 et « Irish Fusiliers (Vancouver Regiment) » le 1er juin 1945.Footnote 23 Le régiment fut converti à l’artillerie et rebaptisé « 65th Light Anti-Aircraft Regiment (Irish Fusiliers), RCA » le 1er avril 1946.Footnote 24 Le 1er Septembre 1958, il se fusionna avec la « 120th Independent Field Battery, RCA » (Voir ci-dessous), converti à l’infanterie et fut rebaptisé « Irish Fusiliers of Canada (The Vancouver Regiment) ».Footnote 25 Il fut réduit à des effectifs nuls et transféré à l’Ordre de bataille supplémentaire le 19 mars 1965.Footnote 26 Le 13 juin 2002, il fut retiré de l’Ordre de bataille supplémentaire et se fusionna avec le « The British Columbia Regiment (Duke of Connaught’s Own) », tel que décrit au paragraphe précédent.

Notes :

Lorsqu'il fut rebaptisé le « The Irish Fusiliers of Canada », le 12 mars 1920 (voir ci-dessus), il fut organisé en tant que régiment à deux bataillons. Le 1er Bataillon (121st Battalion, CEF) faisait partie de l'ordre de bataille de la Milice active non permanente tandis que le 2e Bataillon (aucune désignation CEF) faisait partie de l'ordre de bataille de la Réserve. L'unité de réserve fut dissoute le 14 décembre 1936 (GO 3/37).

Le « The Irish Fusiliers of Canada » fut dissous en vue de la réorganisation du 2 juillet 1920 et réorganisé la même journée (GO 140/20). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

La « 120th Independent Field Battery, RCA » vit le jour à Prince Rupert, en Colombie-Britannique, le 1er mai 1914, lorsque le « Earl Grey's Own Rifles » fut autorisé.Note de bas de page 27 Il fut rebaptisé : « 68th Regiment (Earl Grey's Own Rifles) » le 2 novembre 1914;Note de bas de page 28 et « The North British Columbia Regiment » le 12 mars 1920.Note de bas de page 29 Le 15 décembre 1936, il fut converti à l'artillerie et rebaptisé : « 102nd (North British Columbia) Heavy Battery, RCA »;Note de bas de page 30 « 102nd (Reserve) (North British Columbia) Heavy Battery, RCA » le 1er janvier 1941;Note de bas de page 31 « 120th Coast Battery, RCA » le 1er avril 1946;Note de bas de page 32 « 120th Heavy Anti Aircraft Battery, RCA » le 5 février 1948;Note de bas de page 33 « 120th Harbour Defence Troop, RCA » le 17 octobre 1954;Note de bas de page 34 et « 120th Independent Field Battery, RCA » le 25 octobre 1956.Note de bas de page 35 Le 1er septembre 1958, elle se fusionna avec le « 65th Light Anti-Aircraft Regiment (Irish Fusiliers), RCA », tel que décrit au paragraphe précédent.

Notes :

Lorsqu'il fut rebaptisé le « The North British Columbia Regiment », le 12 mars 1920 (voir ci-dessus), il fut organisé en tant que régiment à deux bataillons. Le 1er Bataillon (102nd Battalion, CEF) faisait partie de l'ordre de bataille de la Milice active non permanente tandis que le 2e Bataillon (30th Battalion, CEF) faisait partie de l'ordre de bataille de la Réserve. L'unité de réserve fut dissoute le 14 décembre 1936 (GO 3/37).

Le « The North British Columbia Regiment » fut dissous en vue de la réorganisation du 15 juillet 1921 et réorganisé la même journée (GO 257/21). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

Le « The North British Columbia Regiment » fut dissous en vue de la réorganisation du 14 décembre 1936 et réorganisé le lendemain (GO 193/36). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

Le « The Vancouver Regiment » vit le jour à Vancouver, en Colombie-Britannique le 15 mai 1924, lorsque le « 1st British Columbia Regiment (Duke of Connaught's Own) » fut réorganisé en trois régiments indépendants et rebaptisé « 1st British Columbia Regiment (Duke of Connaught's Own) », « The Westminster Regiment »; et « The Vancouver Regiment ».Note de bas de page 36 Le 1er juin 1936, il se fusionna avec le « The Irish Fusiliers of Canada », tel que décrit au paragraphe précédent.

Notes :

Lorsqu'il fut rebaptisé le « The Vancouver Regiment », le 15 mai 1924 (voir ci-dessus), il fut organisé en tant que régiment à deux bataillons. Le 1er Bataillon (29th Battalion, CEF) faisait partie de l'ordre de bataille de la Milice active non permanente tandis que le 2e Bataillon (158th Battalion, CEF) faisait partie de l'ordre de bataille de la Réserve. L'unité de réserve fut dissoute le 14 décembre 1936 (GO 3/37).

Le « The Vancouver Regiment » fut dissous en vue de l'incorporation du 31 mai 1936 et réorganisé le lendemain (GO 43/36 et GO 55/36). Il s'agit de changements administratifs qui n'influent pas sur la lignée du régiment.

Perpétuations

« 7th », «29th », « 30th », « 62nd », « 102nd », « 121st », et « 158th "Overseas" Battalion(s), CEF »

Site du Quartier général

Vancouver, Colombie-Britannique

Historique opérationnel

Guerre d'Afrique du Sud

Le « 6th Battalion Rifles » fournit des volontaires aux contingents canadiens durant la Guerre d'Afrique du Sud.Note de bas de page 37

Première Guerre mondiale

Le « 6th Regiment "The Duke of Connaught's Own Rifles" » fut mobilisé pour le service actif le 6 août 1914, fournissant des services locaux de protection.Note de bas de page 38

Le « 11th Regiment Irish Fusiliers of Canada » fut mobilisé pour le service actif le 6 août 1914, fournissant des services locaux de protection.Note de bas de page 39

Le « 7th Battalion », autorisé le 10 août 1914 sous l'appellation de « 7th Battalion, CEF »,Note de bas de page 40 s'embarque pour la Grande-Bretagne le 28 septembre 1914.Note de bas de page 41 Il débarqua en France le 15 février 1915, où il combattit en tant que composante de la 2e brigade d'infanterie, de la 1er division canadienne en France et dans les Flandres jusqu'à la fin de la guerre.Note de bas de page 42 Le bataillon fut dissous le 30 août 1920.Note de bas de page 43

Le « 29th Battalion », autorisé le 7 novembre 1914 sous l'appellation de « 29th Battalion, CEF »,Note de bas de page 44 s'embarque pour la Grande-Bretagne le 20 mai 1915.Note de bas de page 45 Il débarqua en France le 17 septembre 1915, où il combattit en tant que composante de la 6e brigade d'infanterie, de la 2e division canadienne en France et dans les Flandres jusqu'à la fin de la guerre.Note de bas de page 46 Le bataillon fut dissous le 30 août 1920.Note de bas de page 47

Le « 30th Battalion », autorisé le 27 octobre 1914 sous l'appellation de « 30th Battalion, CEF »,Note de bas de page 48 s'embarque pour la Grande-Bretagne le 23 février 1915.Note de bas de page 49 Il fut rebaptisé « 30th Reserve Battalion, CEF » le 18 avril 1915, fournissant des renforts au Corps d'armée canadien en campagne.Note de bas de page 50 Le 4 janvier 1917, son personnel passa au « 1st Reserve Battalion, CEF ».Note de bas de page 51 Le bataillon fut dissous le 1 septembre 1917.Note de bas de page 52

Le « 62nd Battalion », autorisé le 20 avril 1915 sous l'appellation de « 62nd "Overseas" Battalion, CEF »,Note de bas de page 53 s'embarque pour la Grande-Bretagne le 20 mars 1916.Note de bas de page 54 Il fournit des renforts au Corps d'armée canadien en campagne jusqu'au 6 juillet 1916, date où son personnel passa au « 30th Reserve Battalion, CEF ».Note de bas de page 55 Le bataillon fut dissous le 8 décembre 1917.Note de bas de page 56

Le « 102nd Battalion », autorisé le 22 décembre 1915 sous l'appellation de « 102nd "Overseas" Battalion, CEF »,Note de bas de page 57 s'embarque pour la Grande-Bretagne le 18 juin 1916.Note de bas de page 58 Il débarqua en France le 12 août 1916, où il combattit en tant que composante de la 11e brigade d'infanterie, de la 4e division canadienne en France et dans les Flandres jusqu'à la fin de la guerre.Note de bas de page 59 Le bataillon fut dissous le 30 août 1920. Note de bas de page 60

Le « 121st Battalion », autorisé le 22 décembre 1915 sous l'appellation de « 121st "Overseas" Battalion, CEF »,Note de bas de page 61s'embarque pour la Grande-Bretagne le 14 novembre 1916.Note de bas de page 62 Il fournit des renforts au Corps d'armée canadien en campagne jusqu'au 10 janvier 1917, date où son personnel passa au « 16th Reserve Battalion, CEF ».Note de bas de page 63Le bataillon fut dissous le 17 juillet 1917.Note de bas de page 64

Le « 158th Battalion », autorisé le 22 décembre 1915 sous l’appellation de « 158th « Overseas » Battalion, CEF »,Note de bas de page 65 s’embarque pour la Grande-Bretagne le 14 novembre 1916.Note de bas de page 66 Il fournit des renforts au Corps d'armée canadien en campagne jusqu'au 4 janvier 1917, date où son personnel passa au « 1st Reserve Battalion, CEF ».Note de bas de page 67 Le bataillon fut dissous le 27 juillet 1917.Note de bas de page 68

Seconde Guerre mondiale

Le « The British Columbia Regiment » fut mobilisé pour le service le 26 août 1939.Note de bas de page 69 Des détachements du régiment furent mis en service actif le 1er septembre 1939, sous l'appellation de « The British Columbia Regiment (Duke of Connaught's Own Rifles), CASF (Details) », fournissant des services locaux de protection.Note de bas de page 70 Les détachements mobilisés pour le service actif furent dissous le 31 décembre 1940.Note de bas de page 71 Subséquemment, le régiment mobilisa le « The British Columbia Regiment (Duke of Connaught's Own Rifles), CASF » pour le service actif le 24 mai 1940.Note de bas de page 72 Il fut rebaptisé « 1st Battalion, The British Columbia Regiment (Duke of Connaught's Own Rifles), CASF » le 7 novembre 1940.Note de bas de page 73 Il fut converti au blindé et rebaptisé : « 28th Armoured Regiment (The British Columbia Regiment), CAC, CASF » le 26 janvier 1942;Note de bas de page 74 et « 28th Armoured Regiment (The British Columbia Regiment), RCAC, CASF » le 2 août 1945.Note de bas de page 75 Il s'embarqua pour la Grande-Bretagne le 21 août 1942.Note de bas de page 76 Le régiment débarqua en France le 28 juillet 1944, en tant qu'élément de la 4e brigade blindée, de la 4e division canadienne, où il combattit dans le Nord-Ouest de l'Europe, jusqu'à la fin de la guerre.Note de bas de page 77 Le régiment outre-mer fut dissous le 15 février 1946.Note de bas de page 78

Des détachements du Irish Fusiliers furent mobilisés pour le service le 26 août 1939 et furent mis en service actif le 1er septembre 1939, sous l'appellation de « Irish Fusiliers (Vancouver Regiment), CASF (Details) », fournissant des services locaux de protection.Note de bas de page 79 Les détachements mobilisés pour le service actif furent dissous le 31 décembre 1940.Note de bas de page 80 Subséquemment, le régiment mobilisa le « 1st Battalion, Irish Fusiliers (Vancouver Regiment), CASF » pour le service actif le 1er janvier 1941.Note de bas de page 81 Il servit au Canada dans un rôle de défense territoriale, en tant que composante de la 18e brigade d'infanterie, de la 6e division canadienne;Note de bas de page 82 et en Jamaïque dans un rôle de garnison du 18 mai 1943 au 6 août 1944.Note de bas de page 83 Le 10 janvier 1945 il s'embarqua pour la Grande-Bretagne,Note de bas de page 84 où il fut dissous le 19 janvier 1945 fournissant des renforts pour l'armée canadien en campagne.Note de bas de page 85 Le régiment mobilisa le « 3rd Battalion, Irish Fusiliers (Vancouver Regiment), CASF » pour le service actif le 12 mai 1942.Note de bas de page 86 Il servit au Canada dans un rôle de défense territoriale, en tant que composante de la 19e brigade d'infanterie de la Région du Pacifique.Note de bas de page 87 Le 3e bataillon fut dissous le 15 août 1943.Note de bas de page 88

La « 102nd Battery » fut mobilisée pour le service le 26 août 1939.Note de bas de page 89 Des détachements de la batterie furent mis en service actif le 1er septembre 1939, sous l'appellation de « 102nd (North British Columbia) Heavy Battery, RCA, CASF (Details) », fournissant des services locaux de protection.Note de bas de page 90 Les détachements mobilisés pour le service actif furent dissous le 31 décembre 1940.Note de bas de page 91 Subséquemment, la batterie mobilisa la « 102nd (North British Columbia) Heavy Battery, RCA, CASF » pour le service actif le 1er janvier 1941.Note de bas de page 92 Elle fut rebaptisée « 102nd Coast Battery, RCA, CASF » le 1er mai 1942.Note de bas de page 93 L'unité servit au Canada en tant que composante du « 17th (North British Columbia) Coast Regiment, RCA, CASF ».Note de bas de page 94 La batterie fut dissoute le 31 octobre 1945.Note de bas de page 95

Version PDF, 186,1 ko

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

.

Date de modification :