Épehy

Bataille d’Épehy. Des prisonniers allemands sont raccompagnés, près d’Épehy. 18 septembre 1918.
Source : Imperial War Museum, The Hundred Days Offensive, August-November 1918 (en anglais seulement) ©IWM (Q 11335).

Première Guerre mondiale

Date

18 septembre 1918

Paramètres géographiques

Saint-Quentin (exclu) — Beauvois — Cartigny — Manancourt; de là, par la limite sud du bois d’Havrincourt jusqu’à Villers Plouich

Contexte

Honneur de bataille qui est officiellement appelé « Bataille d’Épehy » et qui fait lui-même partie de la campagne nommée « Les batailles de la ligne Hindenburg ».Note de bas de page 1

Description

À la mi-septembre, les Alliés avancent vers l’est, après une série d’attaques consécutives contre les lignes allemandes. Au sud de la principale initiative canadienne, la Quatrième Armée britannique lance une offensive contre le village d’Épehy le 18 septembre avec des troupes d’infanterie britanniques et australiennes, appuyées par des chars. L’attaque se déroule sous une pluie battante qui entrave la progression des chars et de l’infanterie, mais ne l’arrête pas. L’avance se poursuit tout au long de la journée et de la nuit jusqu’à ce que l’objectif soit atteint et que les soldats en aient pris le contrôle.

Le 6th Battalion, Canadian Railway Troops (auparavant le 128e Bataillon, Corps expéditionnaire canadien) a appuyé l’avance britannique au cours de cette campagne.

Attribution :

Unités actuellement en service

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

.

Date de modification :