Opération Magnificent

Nom de l'opération internationale :  sans objet

Dates de l'opération internationale :   sans objet

Organisme responsable :  Gouvernement du Canada

Nom de la région :  Europe

Lieu :  Ouest de l'Allemagne

Nom de l'opération canadienne : (Opération MAGNIFICENT)

Dates de l'opération canadienne : 1957/02/02 – 1957/02/14

Mandat de la mission :  Ramener les avions Sabre V de Canadair au Canada

Notes sur la mission :  

Au milieu des années 50, l’Aviation royale du Canada (ARC) améliorait la qualité de ses avions. Elle a conclu un marché avec Canadair en vue de produire sous licence à Montréal le F-86 Sabre nord-américain. Au fur et à mesure que Canadair construisait des versions nouvelles et améliorées de cet avion, la société les envoyait en Europe pour équiper la 1re Division aérienne. En 1956, les Sabre Mark VI envoyés en Europe se sont trouvés en excédent. Le surplus a été attribué à l’ARC (force auxiliaire), mais il fallait trouver un moyen de les ramener au Canada.

À l’automne de 1956, l’ARC a demandé à la Marine royale du Canada (MRC) de transporter les Sabre V au Canada à bord du porte-avions NCSM Magnificent. La MRC a accepté, et la tâche a reçu le nom d’opération Magnificent. Le 7 novembre, le Magnificent attendait de partir de Belfast pour Glasgow afin de prendre possession des 50 Sabre. À 20 h, le navire a reçu l’ordre de retourner à Halifax pour embarquer un contingent canadien destiné à la première Force d’urgence des Nations Unies.

Après avoir effectué ce transport, le Magnificent est revenu à sa tâche précédente. Le 2 février 1957, on hissait 59 Sabre à son bord (48 sur le pont et 11 sous le pont). En raison de violentes tempêtes, le navire a tangué pendant trois nuits consécutives. À un certain moment, on a même craint que certains Sabre rompent leurs amarres. Le 14 février, le navire est entré au port d’Halifax pour la dernière fois avant d’être désarmé. On a déchargé les Sabre, ce qui a mis fin à l’opération Magnificent.

 

 

Vue aérienne du NCSM Magnificent, à Halifax (N.-É.), transportant des avions à réaction Sabre de l’ARC sur le pont d’envol.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :