Pologne 1945

Nom de l'opération internationale : S.O.

Dates de l'opération internationale : S.O.

Organisme responsable : gouvernement du Canada

Nom de la région : Europe

Lieu : Pologne

Nom de l'opération canadienne : (Pologne 1945)

Dates de l'opération canadienne : 16 octobre 1945 – 25 janvier 1946

Mandat de la mission :

Transporter de la pénicilline en Pologne à l’appui de la Croix-Rouge polonaise.

Notes sur la mission :

En octobre 1945, M. Lawrence J. Burpee, président de la Canadian United Allied Relief Fund, a reçu une demande de la Croix-Rouge polonaise, qui souhaitait obtenir de la pénicilline et des instruments médicaux. M. Burpee a communiqué avec le sénateur Thomas Vien, qui a alors amorcé la prise de mesures gouvernementales. La tâche a été assignée au 168e Escadron de transport lourd, qui, à cette époque, transportait du courrier et du personnel entre le Canada et le Royaume-Uni.

Le 16 octobre 1945, le premier envoi de 5 500 lb de pénicilline est arrivé à Rockcliffe. Le chargement faisait partie d’un approvisionnement de cinq tonnes fourni par la Croix Rouge canadienne. La pénicilline a été chargée à bord du Flying Fortress 9202 le 19 octobre. L’équipage est arrivé le 21 octobre à Prestwick, en Écosse, où la pénicilline a été déchargée. Le Fortress est rentré au Canada, mais la pénicilline est restée en Écosse jusqu’à l’obtention de l'autorisation de transport vers la Pologne. En effet, comme la Pologne se situait dans la zone d’occupation soviétique, il fallait obtenir la permission des Soviétiques pour y entrer. L'autorisation a finalement été accordée, et un autre avion de l’Aviation royale canadienne (ARC) a livré le premier envoi.

Le 31 octobre 1945, le Flying Fortress 9202, chargé de 5 500 lb (1 000 000 d’unités) supplémentaires de pénicilline, a quitté Rockcliffe à destination de Varsovie. L’avion devait se rendre à Varsovie via Prestwick et Berlin, mais à 13 h 30 le 4 novembre, il a heurté des arbres au sommet d’une colline de 1 000 pieds près de Halle, en Allemagne, alors qu’il traversait des nuages à basse altitude. L’avion s’est écrasé et a pris feu, ce qui a causé la mort des cinq membres de l’ARC qui se trouvaient à bord.

Les cinq victimes étaient : les capitaines d’aviation E.P. Harling (pilote) et D.F. Caldwell (copilote), le commandant d’aviation A.E. Webster (navigateur), le capitaine d’aviation N.D. Roche (radiotélégraphiste) et le sergent E.E. Phillips (homme d’équipage). Ils sont enterrés dans un cimetière près de Münster.

Un troisième vol a été organisé pour remplacer le chargement perdu. Le Flying Fortress 9205 du 168e Escadron a quitté Rockcliffe le 16 novembre. Cette fois encore, il devait passer par Prestwick et Berlin. L’avion est arrivé à Prestwick le 19 novembre, mais l’autorisation d’entrer en Pologne n’a été obtenue que le 23 novembre. Des membres de la Croix-Rouge polonaise et de l’Administration des Nations Unies pour les secours et la reconstruction ont pris livraison du chargement à Varsovie.

Le 28 décembre, un Liberator a quitté Rockcliffe pour Prestwick. Toutefois, l’avion a dû attendre à Gander pendant trois jours en raison de problèmes de moteur. Une fois à Prestwick, les 4 800 lb de pénicilline ont été transférées dans un Dakota du 168e Escadron, qui a livré la marchandise à Varsovie le 4 janvier 1946.

Le dernier vol a quitté Rockcliffe le 5 janvier 1946, avec 1 200 lb de pénicilline à son bord. Ce chargement a lui aussi été transféré à Prestwick dans un Dakota du 168e Escadron, qui l’a transporté à Varsovie le 14 janvier.

L’ARC a ainsi pu livrer huit tonnes de pénicilline en Pologne à une époque où le pays commençait à peine à se relever de la Seconde Guerre mondiale.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :