Décoration des Forces canadiennes (CD)

Description officielle, admissibilité, critères et histoire de la Décoration des Forces canadiennes (CD).

Décoration des forces canadiennes (CD)

Décoration des forces canadiennes (CD)

Contexte

La Décoration des Forces canadiennes est décernée aux officiers et aux militaires du rang des Forces canadiennes (FC) qui comptent 12 années de service. Elle est décernée sans égard au grade, mais les récipiendaires doivent avoir une bonne fiche de conduite.

Admissibilité et critères

Cette décoration est décernée aux membres de la Force régulière et de la Réserve, aux officiers du Cadre des instructeurs des cadets (CIC), aux rangers canadiens et aux titulaires d’une nomination honorifique dans les FC. Le service dans la force régulière, la réserve ou la force auxiliaire des pays membres du Commonwealth britannique est compté pourvu que les cinq dernières années de service aient été effectuées dans les Forces canadiennes et qu’on n’ait décerné à l’intéressé aucune autre médaille d’ancienneté, de bonne conduite ou d’efficacité pour la même période de service. Néanmoins, la décoration peut être décernée à des personnes qui ont déjà reçu des décorations et des médailles d’ancienneté, de bonne conduite ou d’efficacité, pourvu qu’elles aient accumulé toute la période de service nécessaire pour être admissibles à chacune de ces distinctions et qu’aucun service leur donnant droit à une distinction quelconque ne soit compté au titre d’une autre distinction. Par ailleurs, il n’est pas indispensable que le service soit continu. Cette distinction remplace toutes les autres distinctions d’ancienneté pour les militaires qui se sont joints aux Forces canadiennes après le 1er septembre 1939.

Description

Médaille décagonale (les dix côtés représentant les dix provinces) faite de laiton plaqué or de 36 mm d’un côté à l’autre :

  • À l’avers figure l’effigie de la jeune reine Elizabeth II portant une couronne de feuilles de laurier et faisant face à droite, le tout entouré de l’inscription « ELIZABETH II DEI GRATIA REGINA – CANADA »;
  • Au revers figurent, de haut en bas, une couronne navale, trois feuilles d’érable et un aigle représentant la marine, l’armée de terre et l’aviation. Le mot « SERVICE » est inscrit sur un listel au bas et deux fleurs de lis sont disposées de part et d’autre de la couronne.
  • La médaille est fixée au ruban à l’aide d’une petite barrette attachée à deux listels émergeant d’une feuille d’érable posée au haut de la médaille.
  • Le ruban, de 38 mm de large, est rouge et comporte trois rayures blanches également espacées. Le rouge et le blanc sont les couleurs officielles du Canada décrétées par le roi George V en 1921.
  • L’agrafe (barrette) de la décoration est dorée, mesure 6 mm de haut et est ornée en son centre de l’écu des armoiries du Canada surmonté de la Couronne royale.

Barrette(s)

Une agrafe (barrette) est décernée en reconnaissance de chaque période subséquente de dix années de service.

Port de l’insigne

La décoration se porte conformément à l’ordre de préséance prescrit dans la Directive canadienne sur les ordres, décorations et médailles, et de la manière suivante :

  • sur le côté gauche de la poitrine, suspendue au ruban décrit ci-haut, après la Médaille d’ancienneté de service et de bonne conduite de la Gendarmerie royale du Canada et avant la Médaille de la police pour services distingués.
  • L’agrafe se porte centrée sur le ruban. Lorsque plus d’une agrafe a été décernée, elles doivent être espacées également sur le ruban. Une rosette argent est portée sur le ruban sans accessoires pour chaque agrafe décernée.

Initiales honorifiques

Les militaires peuvent faire suivre leur nom des lettres « CD ». L’attribution d’agrafes n’a aucune incidence sur les initiales honorifiques.

Notes historiques

La Décoration des Forces canadiennes a été créée le 15 décembre 1949 et décernée pour la première fois le 1er septembre 1951; elle a remplacé toutes les autres distinctions d’ancienneté pour les membres des Forces canadiennes enrôlés après le 1er septembre 1939, et elle demeure en vigueur.

La décoration décernée portait l’effigie du roi George VI jusqu’en 1954, moment où l’effigie de la reine Elizabeth II a désormais ornée la médaille. La version George VI était frappée en argent .800 et plaquée or. Elle portait l’effigie et le titre du roi, le mot « CANADA » était inscrit sur la barre de suspension droite, et le monogramme royal était superposé sur des feuilles d’érable au revers. L’agrafe de la version George VI était ornée de l’écu des armoiries surmonté de la couronne des Tudor (souvent appelé couronne du roi).

Les détails relatifs au récipiendaire (grade effectif abrégé, initiales et nom de famille) sont gravés sur la décoration. Sur la version George VI, le nom était inscrit au revers de la barre de suspension « CANADA » alors que, sur la version actuelle, le nom est gravé sur la tranche de la médaille.

La décoration originale a été conçue par l’adjudant Bernard (Barney) James Reddie, CD (avec l’effigie du roi conçue par le graveur britannique Thomas Humphrey Paget, OBE, et aussi utilisée sur les pièces de monnaie canadiennes de 1937 à 1952). C’est le capitaine Bruce Wilbur Beatty, CM, SOM, CD, qui était alors sergent de section, qui a effectué les modifications pour la version Elizabeth II (avec l’effigie de la reine conçue par la sculptrice britannique Mary Gillick et aussi été utilisée sur les pièces de monnaie canadiennes de 1953 à 1965).

Environ 2 400 décorations et 3 000 agrafes sont décernées annuellement.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :