Médaille du Golfe et du Koweït

Description officielle, admissibilité, critères et histoire de la Médaille du Golfe et du Koweït.

Médaille du Golfe et du Koweït

Médaille du Golfe et du Koweït

Contexte

La Médaille du Golfe et du Koweït reconnaît les membres des Forces canadiennes déployés pour prendre part aux opérations menées contre l’Iraq durant la guerre du Golfe ou ayant directement soutenu ces opérations. La médaille est décernée à tout le personnel employé pendant la montée en puissance des troupes avant le début des hostilités, et une barrette est décernée à ceux qui étaient présents dans le théâtre pendant la guerre elle-même.

Admissibilité et critères

Toute personne enrôlée dans les Forces canadiennes, affectée à celles-ci ou travaillant avec elles peut recevoir cette médaille si elle a servi un minimum de 30 jours cumulatifs au sein du théâtre (entre le 2 août 1990 et le 27 juin 1991) dans le cadre des opérations de défense contre l’agression iraquienne et de libération du Koweït.

Elle a aussi été décernée avec la barrette à tous ceux qui ont servi au moins une journée dans le théâtre d’opérations pendant les hostilités (entre le 16 janvier 1991 et le 3 mars 1991).

La zone de service spécial du golfe Persique, y compris le Bahreïn, le Qatar, le Koweït et l’Iraq, ainsi que tout autre pays ayant une frontière commune avec l’Iraq, constituait le théâtre d’opérations.

Description

La médaille circulaire en alliage de cuivre et de zinc (de couleur argentée) a un diamètre de 1,74 pouce (36 mm). Y figurent :

  • À l’avers une effigie couronnée de la reine Elizabeth II, tournée vers la droite, entourée de la légende « ELIZABETH II DEI GRATIA REGINA - CANADA », le mot CANADA étant inscrit au bas de la médaille;
  • Au revers, centrée sur cinq lignes, l’inscription « THE GULF / AND KUWAIT / 1990 - 1991 / LE GOLFE / ET KOWEIT » dans une couronne de laurier, dont la partie inférieure est surmontée d’une feuille d’érable.

La Médaille est munie, en sa partie supérieure, d’une attache à laquelle est fixée une barrette de suspension droite.

D’une largeur de 32 mm, le ruban compte une bande centrale de couleur sable (de 8 mm), flanquée de part et d’autre de trois bandes représentant la marine (bleu foncé, 5 mm), l’armée de terre (écarlate, 2 mm) et l’aviation (bleu pâle, 5 mm).

La barrette en cupronickel (de couleur argentée) est ornée en son centre d’une feuille d’érable.

Barrette(s)

La barrette est décernée à tous ceux qui ont servi au moins une journée dans le théâtre d’opérations pendant les hostilités (entre le 16 janvier 1991 et le 3 mars 1991).

Port de l’insigne

La médaille se porte conformément à l’ordre de préséance prescrit dans la Directive canadienne sur les ordres, décorations et médailles, et de la façon suivante : sur le côté gauche de la poitrine, suspendue au ruban décrit ci-haut, entre la Médaille royale de Victoria et la Médaille de la Somalie.

La barrette, le cas échéant, doit être placée au centre du ruban.

Une feuille d’érable de couleur argent est portée sur le ruban sans accessoires pour indiquer l’attribution de la barrette.

Initiales honorifiques

L’utilisation d’initiales honorifiques n’est pas permise pour cette médaille.

Notes historiques

La médaille a été conçue par Bruce Beatty.

4 449 médailles ont été décernées, dont 3 197 avec la barrette.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :