Mission de stabilisation des NU en Haïti (MINUSTAH)

Description officielle, admissibilité, critères et histoire de la Mission de stabilisation des Nations Unies en Haïti (MINUSTAH).

Mission de stabilisation des NU en Haïti (MINUSTAH)

Mission de stabilisation des NU en Haïti (MINUSTAH)

Contexte

En février 2004, des forces opposées au président Jean-Bertrand Aristide ont commencé à marcher sur Port-au-Prince, ce qui a mené à la chute de ce dirigeant. À la demande du nouveau gouvernement, les Nations Unies ont envoyé une force intérimaire afin de rétablir la paix. La MINUSTAH qui a pris le relais avait pour mandat de rétablir la sécurité, de promouvoir les droits de la personne et d’aider à la livraison d’aide humanitaire.

Admissibilité et critères

Cette médaille est décernée en reconnaissance de 90 jours de service consécutifs depuis le 1er juin 2004.

Les Nations Unies appliquent rigoureusement leur politique relative aux médailles et n’accepteront aucune demande initiale de médailles des Nations Unies présentée plus d’un an après le rapatriement du militaire de la zone de mission.

Le service admissible n’est pas requis pour les militaires tués ou vraisemblablement tués durant leur affectation. Dans ces cas, la médaille est attribuée à titre posthume.

Description

Médaille en alliage de bronze de 35 mm (1,4 po) de diamètre. À l’avers figure la représentation du symbole des Nations Unies surmontée des lettres droites « UN » en bas-relief. Au revers figurent les mots « IN THE SERVICE OF PEACE » en anglais (et seulement en anglais).

Un anneau de bronze de 12 mm (0,5 po), qui tient le ruban, traverse une petite boule creuse dont est munie la médaille en sa partie supérieure.

Le ruban comporte une bande centrale bleue représentant les Nations Unies. Cette bande est bordée de part et d’autre d’une bande blanche symbolisant la promesse de paix pour le peuple haïtien, d’une bande verte représentant la campagne luxuriante et le potentiel économique d’Haïti, puis d’une bande bleu roi symbolisant l’océan entourant Hispaniola. 

Barrette(s)

Il n’existe aucune barrette pour cette médaille.

Port de l’insigne

La médaille se porte conformément à l’ordre de préséance prescrit dans la Directive canadienne sur les ordres, décorations et médailles, et de la manière suivante : sur le côté gauche de la poitrine, suspendue au ruban décrit ci-dessus, après la Médaille de la Mission des Nations Unies en Éthiopie et en Érythrée et avant la Médaille de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire.

Initiales honorifiques

L’utilisation d’initiales honorifiques n’est pas permise pour cette médaille.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :