Quatre œuvres de l’ONF en vedette au VIFF 2023. WaaPaKe (Tomorrow) , long métrage documentaire éminemment personnel de la réalisatrice vancouvéroise Jules Arita Koostachin, présenté en première mondiale.

Communiqué de presse

Le 6 septembre 2023 – Vancouver – Office national du film du Canada (ONF)

Cette année, le Festival international du film de Vancouver (VIFF) présentera en première mondiale le long métrage documentaire WaaPaKe (Tomorrow), de la réalisatrice Jules Arita Koostachin, établie à Vancouver.

Produit par l’Office national du film du Canada au Studio de la Colombie-Britannique et du Yukon, le film éminemment personnel de la cinéaste défait, par la vérité, la liberté et la force, les nœuds du silence qui ont tant blessé les survivantes et survivants des pensionnats.

Le public pourra également voir deux courts métrages de l’ONF en première britanno-colombienne au VIFF.

  • Dans le court métrage d’animation Two Apples (Studio de la C.-B. et du Yukon), du cinéaste de Coquitlam Bahram Javahery, une jeune femme quitte sa terre natale en quête d’un avenir meilleur, n’emportant qu’un unique souvenir.
  • Le magnifique essai cinématographique Modern Goose, du réalisateur de Winnipeg Karsten Wall, intègre le public au quotidien de ces oiseaux emblématiques que sont les oies.

Le volet Signals du VIFF présentera aussi une première britanno-colombienne : l’installation Meneath, une expérience unique créée pour le VIFF et inspirée de l’installation de l’artiste métisse Terril Calder Meneath: The Mirrors of Ethics, gagnante du prix New Voices au Festival de Tribeca (New York).

Première mondiale

WaaPaKe (Tomorrow) / WaaPaKe (Demain), Jules Arita Koostachin (80 min)
Série Insights et programme Ignite: High School
Production : Teri Snelgrove pour le Studio de la C.-B. et du Yukon
Dossier de presse (en anglais seulement) : mediaspace.nfb.ca/epk/waapake

  • Pendant des générations, la souffrance des survivantes et survivants des pensionnats a irradié et entraîné des conséquences sur les familles et les communautés autochtones. Enfants, parents et grands-parents ont lutté contre ce traumatisme innommé dont témoignent les effets persistants du colonialisme : dépendance, violence morale et relations rompues.
  • Désireuse d’aider les enfants des survivantes et survivants, y compris elle-même et sa famille, la réalisatrice prend la délicate décision de passer devant la caméra et de participer au cercle de vérité. D’autres membres de sa famille ainsi que de nombreuses personnes de communautés autochtones à travers l’île de la Tortue se joignent à elle pour accomplir cet acte de solidarité courageux. Dépassant la volonté d’enterrer le traumatisme intergénérationnel, WaaPaKe nous invite à défaire les nœuds du silence et à évoluer ensemble vers la liberté et la force collectives.
  • Artiste de scène, universitaire, autrice et cinéaste primée, Jules Arita Koostachin (Attawapiskat) rend hommage à ses grands-parents qui s’exprimaient en langue crie et l’ont élevée, ainsi qu’à sa mère, survivante et combattante des pensionnats. La cinéaste est titulaire d’un doctorat en documentaire autochtone, protocoles et processus de l’Institute for Gender, Race, Sexuality and Social Justice de l’Université de la Colombie-Britannique.

Premières britanno-colombiennes

Two Apples / Un gage d’amour, Bahram Javahery (9 min 21 s)
Programme Short Fuse et programme Ignite: High School
Production : Teri Snelgrove pour le Studio de la C.-B. et du Yukon
Dossier de presse : espacemedia.onf.ca/epk/un-gage-damour

  • Une jeune femme quitte sa terre natale en quête d’un avenir meilleur, emportant pour unique souvenir une pomme mûre piquée de clous de girofle odorants, imprégnée d’amour, de nostalgie et du délicat parfum de l’espoir.
  • Originaire de la province du Kurdistan, en Iran, et maintenant établi à Coquitlam, Bahram Javahery a notamment réalisé le court métrage d’animation primé The Flower, the Bird and the Sun (2001).

Modern Goose / Oie urbaine, Karsten Wall (23 min)
Programme Short Forum
Production : Alicia Smith ; production exécutive : David Christensen pour le Studio du Nord-Ouest
Dossier de presse : espacemedia.onf.ca/epk/oie-urbaine

  • Capables de s’orienter en utilisant le champ magnétique terrestre, farouchement fidèles à leur volée et à leur famille, à l’aise sur terre, dans les airs et sur l’eau, les oies naviguent entre leurs instincts lointains et le monde actuel. Alliant beauté, humour et empathie profonde, Modern Goose inverse la perspective habituelle des films sur la nature pour mettre en lumière un message profond de continuité et d’enracinement.
  • Monteur à Winnipeg, Karsten Wall a réalisé un premier film intitulé The Seven Wonders of Manitoba, qui lui a valu un prix Golden Sheaf au Festival du film de Yorkton en 2020. Il a étudié la production cinématographique en 2006 à l’Université Capilano de North Vancouver.

Meneath, Terril Calder (20 min)
Volet Signals
Production : Jelena Popović pour le Studio d’animation et de création interactive du Programme anglais
Dossier de presse de Meneath: The Mirrors of Ethics (Meneath : les miroirs de l’éthique) : espacemedia.onf.ca/epk/meneath-miroirs

  • Au cœur de l’île de la Tortue, une petite Métisse voit le jour. Lorsque Jésus lui révèle les prétendus péchés de l’humanité, son innocence d’enfant se brise. Convaincue d’être souillée et destinée aux enfers, la fillette vit dans la peur et le dégoût d’elle-même. Pour apaiser le traumatisme des abus et du racisme qu’elle a subis, Nokomis met en lumière les enseignements anichinabés profondément enfouis à l’intérieur de l’enfant. Pour chaque péché présumé, la petite fille reçoit un enseignement qui la remplit de force et de fierté, et lui ouvre une voie vers la guérison.
  • Terril Calder nous oblige à regarder sous la surface, d’où nous assistons à une dissection du récit colonial qui nous présente concrètement le point de vue chrétien dominant sous un autre angle. Dans cette installation en animation image par image, les enseignements autochtones, reflétés par la Terre, se fondent dans le récit pour créer une expérience de visionnage singulière.
  • La créatrice multidisciplinaire Terril Calder compte aujourd’hui parmi les artistes métis les plus en vue du Canada. Elle possède un bagage important en art performatif, en arts visuels et en arts médiatiques bien que, à l’heure actuelle, elle se consacre essentiellement à la création d’œuvres d’animation image par image.

– 30 –

Restez branchés

Espace de visionnage en ligne à ONF.ca
Facebook ONF | Twitter ONF | Instagram ONF | Blogue ONF | YouTube ONF | Vimeo ONF
Perspective du conservateur | Les mots des cinéastes

L’ONF en bref

Personnes-ressources

Nadine Viau
Attachée de presse, ONF
Cell. : 514-458-9745
n.viau@onf.ca | @NadineViau

Lily Robert
Directrice, Communications et affaires publiques, ONF
Cell. : 514-296-8261
l.robert@onf.ca

Détails de la page

Date de modification :