Le gouvernement du Canada honore l’importance historique nationale des réfugiés de la révolution hongroise de 1956

Communiqué de presse

Le 1er juin 2019                                                           Toronto (Ontario)                                                    Agence Parcs Canada


En 1956 et 1957, le Canada a accueilli plus de 37 500 réfugiés qui ont fui la Hongrie après que les troupes soviétiques ont marché sur Budapest pour anéantir une révolution qui visait une réforme politique et l’indépendance de l’Union soviétique. Motivé par la sympathie populaire, le gouvernement du Canada a agi rapidement pour sélectionner, transporter et réinstaller des réfugiés en collaboration avec des organismes sans but lucratif; un processus fructueux et sans précédent qui, plus tard, a établi un modèle important pour l’accueil de futurs réfugiés au Canada.


Aujourd’hui, Arif Virani, secrétaire parlementaire du ministre de la Justice et procureur général du Canada et de la ministre des Institutions démocratiques, et député de Parkdale – High Park, a commémoré l’importance historique nationale des réfugiés de la révolution hongroise de 1956, dans le cadre d’une cérémonie spéciale de dévoilement d’une plaque au parc Budapest. Le parc est connu localement comme étant le cœur de la collectivité hongroise de Toronto. L’annonce a été faite au nom de la ministre de l’Environnement et du Changement climatique et ministre responsable de Parcs Canada, Catherine McKenna.


La répression de ce soulèvement a produit la plus importante vague de réfugiés depuis les mois suivant la fin de la Deuxième Guerre mondiale. En trois mois seulement, près de 200 000 Hongrois – environ 2 % de la population de la Hongrie – ont demandé refuge pour échapper au régime communiste. En réponse à cette crise, la Canada a fourni une aide aux réfugiés hongrois, au moyen de mesures comme la simplification de l’admission des immigrants, la négociation de la libération de Hongrois des camps, la réponse à leurs besoins de subsistance à leur arrivée au Canada et la responsabilité d’assumer la plupart des coûts liés à leur réinstallation. Depuis, les réfugiés en sont venus à apporter des contributions importantes à la vie économique et culturelle partout au Canada.


Le gouvernement du Canada, par l’intermédiaire de la Commission des lieux et monuments historiques du Canada, reconnaît l’importance historique des personnes, des lieux et des événements historiques qui ont façonné notre pays, comme moyen d’aider les Canadiens et les Canadiennes et les jeunes à établir un lien avec leur passé. Le processus de commémoration repose en grande partie sur des propositions du public. À ce jour, plus de 2 000 désignations ont été réalisées.


Citations

« Au nom du gouvernement du Canada, il me fait plaisir de commémorer l’importance historique nationale de l’arrivée des réfugiés de la révolution hongroise de 1956. Cette année‑là, le gouvernement canadien a établi un modèle important pour l’accueil de réfugiés dans notre pays, que nous continuons de maintenir aujourd’hui. Les désignations historiques reflètent la riche histoire variée du Canada, notre multiculturalisme et notre diversité. J’encourage tous les Canadiens et les Canadiennes à en apprendre davantage au sujet des réfugiés de la révolution hongroise de 1956 et de leurs importantes contributions au patrimoine du Canada. »

 

Arif Virani
Secrétaire parlementaire du ministre de la Justice et procureur général du Canada et de la ministre responsable des Institutions démocratiques, et député de Parkdale – High Park

Faits en bref

  • L’arrivée de réfugiés hongrois au Canada a alimenté un mouvement culturel qui s’est traduit par une augmentation du nombre de clubs sociaux, de représentations artistiques, de nouvelles publications et d’événements sportifs axés sur la collectivité hongroise.

  • Un grand nombre des réfugiés hongrois étaient jeunes et instruits, ce qui a mené à l’expansion de l’économie du Canada, car ils ont mis leurs compétences à contribution au sein de la main‑d’œuvre canadienne.

  • La Commission des lieux et monuments historiques du Canada célèbre son 100e anniversaire en 2019.

  • Créée en 1919, la Commission des lieux et monuments historiques du Canada conseille la ministre de l’Environnement et du Changement climatique au sujet de l’importance historique nationale de personnes, de lieux et d’événements qui ont marqué l’histoire du Canada.

  • À ce jour, en se fondant sur les recommandations de la CLMHC, le gouvernement du Canada a désigné plus de 2 150 personnes, lieux et événements historiques nationaux. Chacune de ces désignations apporte son récit unique à l’histoire générale du Canada et nous aide à mieux comprendre notre pays et notre identité.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Brett Levitt
Unité de gestion du Sud-Ouest de l’Ontario
289-969-3279
brett.levitt@canada.ca


Relations avec les médias
Agence Parcs Canada
855-862-1812
pc.media@pc.gc.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :