Le gouvernement du Canada honore l’aînée inuite Qapik Attagutsiak à titre d’héroïne de chez-nous

Communiqué de presse

Photo de l’aînée inuite Qapik Attagutsiak

Le 27 janvier 2020                          Gatineau (Québec)                    Agence Parcs Canada

Aujourd’hui, l’honorable Jonathan Wilkinson, ministre de l’Environnement et du Changement climatique et ministre responsable de Parcs Canada, a honoré l’aînée inuite Qapik Attagutsiak, âgée de 99 ans, ainsi que d’autres Inuits des communautés du Nunavut, à titre de héros de chez-nous.

Aujourd’hui, l’histoire inédite des Inuits de communautés du Nunavut, y compris Qapik, qui ont joué un rôle de premier plan lors de la Second Guerre mondiale en recueillant volontairement des ossements et des carcasses d’animaux, lesquels étaient ensuite expédiés dans le sud du Canada pour être transformés en munitions, en colle pour les avions et en engrais, est partagée avec les canadiens. Au total, des millions de livres de matériel ont été recueillis partout au Canada pour contribuer à l’effort de guerre. Qapik est la dernière survivante connue qui a fait la récolte d’ossements dans l’Arctique canadien à l’effort de guerre.

La cérémonie commémorative s’est déroulée au Musée canadien de l’histoire en présence de plusieurs centaines d’invités, dont des membres des communautés locales, des dignitaires et des élèves. L’événement a été ponctué par une bénédiction de l’aîné Simon Brascoupé de la Première Nation Kitigan Zibi Anishinabeg, des prestations de chants de gorge traditionnel et de danses au rythme des tambours par des élèves inuits, de la musique militaire, le dévoilement d’un panneau d’interprétation soulignant les apports des Inuits au cours de la Seconde Guerre mondiale, ainsi que par la présentation d’un inunnguat (une structure semblable à l’inukshuk, dans la forme d’un humain de grande taille) en honneur de Qapik, décoré de dessins réalisés par des élèves de la région.   

Le gouvernement du Canada s’est engagé à rapprocher les Canadiens et Canadiennes des personnes, des endroits et des événements importants qui ont contribué au patrimoine riche et diversifié de notre pays, notamment en commémorant le 75e anniversaire de la Seconde Guerre mondiale en 2020.

Qapik Attagutsiak se joint à une liste grandissante de Canadiens et de Canadiennes qui ont été reconnus pour leurs contributions lors de la Première et/ou de la Seconde guerre mondiale. Lancée en 2015, l’initiative communautaire Les héros de chez-nous honore les hommes et les femmes qui ont défendu les valeurs canadiennes et qui ont contribué à la cause de la liberté lors des guerres mondiales. À ce jour, plus de 140 Canadiens et Canadiennes des quatre coins du pays ont été reconnus.

-30-

Citations

« Au nom du gouvernement du Canada, j’ai l’honneur de reconnaître l’aînée inuite Qapik Attagutsiak, ainsi que les Inuits des communautés du Nunavut, à titre de héros de chez-nous pour leurs contributions importantes lors de la Seconde Guerre mondiale. L’histoire de la façon dont Qapik Attagutsiak et d’autres Inuits ont contribué à l’effort de guerre du Canada n’a jamais été racontée auparavant. En faisant part de ces histoires exemplaires des héros de chez nous à la population canadienne, nous exprimons notre gratitude à l’égard de leur service, ce qui nous aide à perpétuer un passé glorieux qui sera une source de souvenirs et d’enseignements pour les générations à venir de Canadiens et de Canadiennes. »

L’honorable Jonathan Wilkinson,
Ministre de l’Environnement et du Changement climatique et ministre responsable de Parcs Canada

« Qapik Attagutsiak est une aînée respectée et très appréciée à Arctic Bay et dans la région de Qikiqtaaluk. C’est un privilège pour moi de la connaître et de l’admirer. Ses contributions à notre culture, à la création de rapprochements avec les traditions et de ponts entre les générations d’Inuits sont remarquables. Au nom du gouvernement du Nunavut, je suis honoré de prendre part à la reconnaissance de sa vie et à la reconnaissance de tous les Inuits qui ont contribué aux efforts communautaires essentiels afin d’aider notre pays pendant la Seconde Guerre mondiale. »

L’honorable David Akeeagok
Vice-premier ministre du Nunavut et ministre du Développement économique et des Transports

« Je suis fier de reconnaître les remarquables contributions de l’aînée Qapik Attagutsiak, ainsi que celles de ses concitoyens inuits, pendant la Seconde Guerre mondiale en tant qu’exemple de la longue histoire et de la vision commune qui relient les peuples autochtones du Canada et la communauté militaire. Les efforts de Qapik Attagutsiak et ceux des autres comme elle, nous rappelle humblement que le succès de nos soldats outre-mer a été grandement renforcé par le travail des Canadiens et Canadiennes sur le front intérieur. Cette tradition de service sera toujours un élément important de notre patrimoine commun. »

Lieutenant-général Wayne Eyre
Commandant de l’Armée canadienne et champion de la cause autochtone pour les Forces armées canadiennes

Faits en bref

  • Que ce soit en cousant ou en recousant des vêtements, en produisant des fenêtres transparentes pour les iglous à partir des intestins de morses ou en devenant une sage-femme à l’âge de 18 ans, Qapik a commencé à acquérir des aptitudes importantes à un très jeune âge.

  • En juillet 2018, Parcs Canada a eu le privilège d’enregistrer Qapik qui relatait des souvenirs de sa vie ainsi que des expériences qu’elle et d’autres membres des communautés de l’Arctique de l’Est ont vécues pendant la Seconde Guerre mondiale, en révélant des détails que ses propres enfants ne connaissaient pas jusque-là.

  • Aujourd'hui, en tant qu’aînée, Qapik contribue encore à sa communauté. Elle transmet activement ses compétences et ses connaissances afin d’inspirer les générations plus jeunes à Arctic Bay à embrasser leur héritage naturel et culturel.

  • La Seconde Guerre mondiale a été un événement transformateur dans l’histoire canadienne. Entre 1939 et 1945, plus d’un million d’hommes et de femmes canadiens ont servi en uniforme outre-mer ainsi que des millions d’autres dans des usines sur le front intérieur.

  • Le gouvernement du Canada s’est engagé à créer un réseau de lieux patrimoniaux nationaux qui reconnaît et qui honore les contributions des peuples autochtones, leur histoire et leurs cultures, ainsi que leur attachement particulier aux terres et aux eaux traditionnelles.

  • Le gouvernement du Canada invite les jeunes et leurs familles à explorer les lieux de Parcs Canada en profitant de l’entrée gratuite pour les nouveaux-arrivants et les jeunes âgés de 17 ans et moins. Apprenez-en davantage sur l’histoire de notre pays : des phares aux champs de bataille, en passant par les quartiers historiques et les contributions des Autochtones au Canada, il y a un éventail formidable d’histoires et d’endroits à découvrir.  

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Sabrina Kim
Attachée de presse      
Cabinet du ministre de l’Environnement et du Changement climatique
819-938-3813
sabrina.kim2@canada.ca

Relations avec les médias
Agence Parcs Canada
855-862-1812
pc.medias-media.pc@canada.ca

Recherche d'information connexe par mot-clés: Inuit | Parcs Canada | Gatineau | Histoire autochtone | grand public | Peuples autochtones | communiqués de presse
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :