Le gouvernement du Canada investit dans l’infrastructure du parc national et lieu historique national Kejimkujik et du parc national Kejimkujik Bord de mer. 

Communiqué de presse

30 Juin 2021                            Pont Maitland (Nouvelle-Écosse)                            Agence Parcs Canada

Le gouvernement du Canada investit dans les parcs nationaux du pays pour favoriser un tourisme durable et créer des expériences enrichissantes pour les visiteurs, ainsi que pour renforcer ses efforts de lutte contre les changements climatiques.

Aujourd’hui, l’honorable Bernadette Jordan, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne et députée de South Shore—St. Margaret's, au nom de l’honorable Jonathan Wilkinson, ministre de l’Environnement et du Changement climatique et ministre responsable de Parcs Canada, a annoncé l’octroi de 1,16 million de dollars en vue du renouvellement de l’infrastructure fédérale au parc national et lieu historique national Kejimkujik et au parc national Kejimkujik Bord de mer. Ce montant financera la remise en état des biens essentiels endommagés à l’automne 2019 par la tempête post-tropicale Dorian, et permettra d’améliorer grandement la qualité de l’expérience du visiteur à Kejimkujik.

D'abord, un nouveau pont piétonnier permanent, à l’épreuve des changements climatiques, sera construit dans le sentier de la rivière Mersey pour remplacer l’ancien pont piétonnier flottant, désormais vulnérable aux bris par les tempêtes. Le nouveau pont permettra le passage de visiteurs toute l’année et l’utilisation du nouveau sentier à usage partagé, Ukme’k, et éliminera les coûts liés à l’installation et au retrait annuels du pont flottant. Grâce à ses caractéristiques techniques et à ses culées, le nouveau pont répondra à un besoin essentiel, soit à celui d’être à l’épreuve des changements climatiques; en outre, sa hauteur tient compte des niveaux de l’eau lors des tempêtes, de la fréquence des tempêtes et des accumulations causées par le vent.

Deuxièmement, le passage de l’ouragan Dorian a endommagé le sentier Harbour Rocks et le sentier du cap Port Joli de Kejimkujik Bord de mer. Par exemple, la côte s’est érodée, et les sentiers ont été rongés et dévastés par les eaux, puis ensevelis de rochers. De la surface de cap a été perdue. La remise en état du réseau de sentiers de Kejimkujik Bord de mer, permettra une résilience accrue par rapport aux situations d’érosion et de dévastation par l’eau; les nouveaux sentiers durables éviteront les zones vulnérables à l’érosion côtière.

La réponse de Kejimkujik à la tempête post-tropicale Dorian a intégré la participation autochtone de plusieurs façons, notamment la consultation formelle, l’archéologie collaborative, l’inclusion des connaissances autochtones et la participation du personnel Mi'kmaq. Plusieurs jeunes Mi’kmaw ont été embauchés au sein de l’équipe pour faciliter les volets archéologie et connaissances traditionnelles de ce travail.

Les répercussions des changements climatiques dans les lieux gérés par Parcs Canada sont complexes, et l’Agence a à cœur d’inclure dans son travail des mesures d’adaptation aux changements climatiques et d’atténuation des répercussions de ceux-ci. Les conséquences des changements climatiques sur le sud-ouest de la Nouvelle-Écosse sont prises en compte dans l’établissement de ces mesures afin d’assurer une résilience à long terme des biens.

Les parcs nationaux du Canada sont un refuge, tant pour la faune que les gens. Investir dans ces lieux appuie la santé de notre patrimoine naturel et permet aux visiteurs de vivre des expériences authentiques et de haute qualité. 

- 30 -

Multimédia supplémentaire

Bernadette Jordan, députée de South Shore—St. Margarets, visite le parc national et lieu historique national Kejimkujik pour voir le nouveau pont permanent résistant au climat en cours de construction sur la rivière Mersey près de l’aire de fréquentation diurne des Chutes-Mill, après que l’ancien pont flottant a été endommagé par l’ouragan Dorian en 2019. Source : Parcs Canada

Citations

« L’été est arrivé, plus de 35 millions de doses de vaccin ont été administrées au Canada, et la Nouvelle-Écosse amorce la reprise sécuritaire de ses activités. Dans la province comme ailleurs, des résidents envisagent l’avenir avec optimisme et sont prêts à sortir au grand air et à explorer. Les Néo-Écossais sont très chanceux d’avoir le parc national et le lieu historique national Kejimkujik dans leur arrière-cour. Cet investissement dans une infrastructure sécuritaire, durable et résiliente face au changement climatique nous permettra d’exécuter des travaux de réparation devenus grandement nécessaires après les ravages causés par la tempête post-tropicale Dorian. Mais ce n’est pas tout : il permettra aussi à des Néo-Écossais de retourner au travail, pour que ce magnifique parc soit prêt à accueillir de nouveau des visiteurs dans un cadre sécuritaire. »

L’honorable Bernadette Jordan,
Ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne et députée de South Shore—St. Margaret’s, Nouvelle-Écosse

Faits en bref

  • Le parc national et lieu historique national du Canada Kejimkujik est le seul lieu géré par Parcs Canada désigné à la fois comme parc national et lieu historique national. Kejimkujik Bord de mer offre une expérience authentique de l’Atlantique. Les visiteurs emprunteront un labyrinthe d’arbustes touffus pour se rendre au magnifique endroit qui leur permettra d’avoir une vue panoramique du littoral et de ses caps, îles et baies.

  • En septembre 2019, l’ouragan Dorian a frappé la Nouvelle-Écosse, causant des dégâts importants aux zones côtières et terrestres. Le parc national et lieu historique national Kejimkujik et le parc national Kejimkujik Bord de mer faisaient partie des zones touchées : les sentiers de Kejimkujik Bord de mer ont été rongés et détruits par l’eau, et l’infrastructure de la partie intérieure de Kejimkujik a subi des dommages.

  • En investissant dans l’infrastructure, Parcs Canada protège et préserve nos trésors nationaux, tout en stimulant les économies locales et en contribuant à la croissance du secteur touristique.

  • Le gouvernement du Canada a récemment fêté l’octroi de plus de 10 millions en vue de la réalisation de projets au parc national et lieu historique national Kejimkujik, comme la remise en état du camping Jeremy’s Bay, l’ajout de nouvelles installations couvertes et l’achèvement du sentier polyvalent Ukme’k.

  • Il est possible de réserver en ligne des sites de camping dans les lieux gérés par Parcs Canada à l’adresse http://www.reservation.pc.gc.ca ou au numéro 1-888-737-3783. Nous demandons aux visiteurs de planifier leur séjour en parcourant notre page Camping dans le contexte de la COVID-19 afin de vérifier les services qui seront offerts.

Liens connexes

Personnes-ressources

Moira Kelly
Attachée de presse      
Cabinet du ministre de l’Environnement et du Changement climatique
819-271-6218
moira.kelly@canada.ca

Relations avec les médias
Agence Parcs Canada
855-862-1812
pc.media@pc.gc.ca  

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :