Parcs Canada annonce la mise sur pied du Comité consultatif pour le parc urbain national de la Rouge

Communiqué de presse

Le 6 août 2021                           Toronto (Ontario)                 Agence Parcs Canada

 

Les parcs urbains aident à protéger la biodiversité, à soutenir la résilience climatique, à connecter les gens à la nature, à améliorer la santé mentale et le bien-être et à accroitre l’inclusion sociale. Situé à moins d’une heure de route de 20 % de la population canadienne et accessible par transport commun, le parc urbain national de la Rouge offre aux Canadiens des occasions sans précédent de se rapprocher de la nature.

L’honorable Jonathan Wilkinson, ministre de l’Environnement et du Changement climatique et ministre responsable de Parcs Canada, a annoncé la mise sur pied de son Comité consultatif public et multilatéral pour le parc urbain national de la Rouge (PUNR), concrétisant ainsi un engagement de longue date du gouvernement du Canada.

Le Comité consultatif est établi pour fournir des recommandations, des connaissances, des conseils et de la sagesse au ministre pour qu’il les prenne en considération concernant la gestion responsable du parc urbain national de la Rouge et la mise en œuvre de son plan directeur. Le comité offre également un forum pour une collaboration continue et des relations solides entre Parcs Canada, les partenaires autochtones et autres, les gouvernements, les administrations locales et le public.

Le Comité consultatif est formé de membres du Cercle consultatif des Premières Nations du parc urbain national de la Rouge, de la Ville de Toronto, de la Ville de Markham, de la Ville de Pickering, de la Municipalité régionale de York, de la Municipalité régionale de Durham, de la Ville de Whitchurch-Stouffville, du Canton d’Uxbridge, de l’Office de protection de la nature de Toronto et de la région ainsi que du gouvernement provincial de l’Ontario.

Voici les six représentants du public : Marc Cadotte (Ph.D.), Kim Empringham, Sumaira Munir, Larry Noonan, Janet Sumner (présidente) et Mark Yearwood. Chaque membre siégera pour un mandat de quatre ans et représente une pluralité de communautés, d’intérêts et de domaines de connaissances, dont l’écologie et la remise en état du parc, les espèces en péril, les perspectives autochtones, le patrimoine agricole, l’éducation axée sur la nature, le bénévolat, la conservation, le patrimoine culturel ainsi que la diversité et l’équité. 

                                                                                                      -30-

Citations

« L’annonce d’aujourd’hui indique que l’engagement et la collaboration publique continuent d’être des facteurs clés pour façonner l’orientation future du parc urbain national de la Rouge. L’étendue et la diversité des connaissances, de l’expérience et des intérêts démontrés par le nouveau comité consultatif du parc feront en sorte que la Rouge devienne un modèle de la façon dont les parcs urbains peuvent être des lieux essentiels pour la conservation, les loisirs, l’apprentissage et notre bien-être mental et physique. »

Jonathan Wilkinson,
ministre de l’Environnement et Changement climatique et ministre responsable pour Parcs Canada

« Le parc urbain national de la Rouge a été créé par un mouvement de citoyens inspirants qui a donné naissance au premier parc du genre au Canada. Je suis ravi qu’un groupe de personnes exceptionnellement talentueux se soient présentés et aient été nommés au conseil consultatif. Nous tirerons profit du leadership visionnaire de la présidente Janet Sumner et de sa véhémente détermination à protéger la nature et à la connecter à tous les Canadiens. Alors que Parcs Canada entreprend de développer une série de parcs nationaux urbains, le RNUP servira de modèle et de porte-étendard pour la gestion des parcs urbains et il le fera avec un groupe extraordinaire de Canadiens que nous avons nommé au comité consultatif aujourd’hui. »

Gary Anandasengaree,
député pour Scarborough--Rouge Park et secrétaire parlementaire de la ministre des Relations Couronnes-Autochtones

Faits en bref

  • D'une superficie de près de 80 km2, le PUNR compte parmi les plus grands parcs urbains du monde et est le premier parc urbain national du Canada. 

  • Riche mosaïque de paysages naturels, culturels et agricoles, le PUNR renferme une biodiversité incroyable, certaines des dernières exploitations agricoles de la région du Grand Toronto et une histoire humaine remontant à plus de 10 000 ans, dont certains des plus anciens sites autochtones connus au Canada.

  • Pour s’assurer qu’un plus grand nombre de Canadiens et Canadiennes ont accès à la nature dans des zones urbaines, le budget 2021 prévoit un investissement de 130,9 millions de dollars pour établir un réseau de parcs urbains nationaux. Plus tôt cette semaine, le gouvernement a annoncé qu’il a signé des déclarations de collaboration avec Meewasin Valley Authority (SK), les municipalités de Winnipeg (MB), Halifax (N.-É.) et Windsor (ON) et qu’il travaille avec d’autres pour identifier des sites potentiels pour des parcs urbains à divers endroits, y compris la grande région d’Edmonton (AB), Colwood (C.-B.) et Montréal (QC).

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Joanna Sivasankaran
Attachée de presse     
Cabinet du ministre de l’Environnement et du changement climatique
819-790-1907
Joanna.sivasankaran@ec.gc.ca


Relations avec les médias
Agence Parcs Canada
855-862-1812
pc.medias-media.pc@canada.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :