Le gouvernement du Canada annonce la désignation de trois phares patrimoniaux en Nouvelle-Écosse

Communiqué de presse

Le phare de l’île Brier, le phare du passage Grand et le phare de l’île Peter sont protégés par la Loi sur la protection des phares patrimoniaux

2 décembre 2021                         Ottawa (Ontario)                   Agence Parcs Canada

Les lieux patrimoniaux sont le reflet de la richesse et de la diversité des histoires du Canada et donnent une occasion d’en apprendre davantage sur notre histoire diversifiée.

Aujourd’hui, le ministre de l’Environnement et du Changement climatique et ministre responsable de Parcs Canada, l’honorable Steven Guilbeault, a annoncé la désignation du phare de l’île Brier, du phare du passage Grand et du phare de l’île Peter, tous situés en Nouvelle-Écosse, à titre de phares patrimoniaux en vertu de la Loi sur la protection des phares patrimoniaux du Canada.

Le phare de l’île Brier est une tour octogonale élancée de 18 mètres (59 pieds) de haut, en béton armé, surmontée d’une lanterne octogonale rouge. Situé à l’extrémité ouest de l’île de 7 kilomètres de long dans la municipalité de Digby, en Nouvelle-Écosse, ce charmant phare marque l’entrée de la baie de Fundy. Le phare du passage Grand est une tour carrée en béton armé située à l’extrémité nord de l’île Brier. Ce phare de 8,5 mètres (28 pieds) de haut marque l’entrée nord du passage Grand, qui s’étend entre l’île Brier et la rive ouest de la baie Sainte-Marie. Le phare de l’île Peter est une tour octogonale en bois, joliment effilée, située sur la petite île inhabitée Peter. Ce phare d’une hauteur de 13,4 mètres (43,9 pieds) marque l’entrée sud du passage Grand dans la municipalité de Digby.

Ces nouvelles désignations portent à 106 le nombre total de phares répartis dans huit provinces qui sont maintenant protégés en vertu de la Loi sur la protection des phares patrimoniaux. On compte parmi ces désignations quelques-uns des phares les plus importants du pays sur les plans architectural et historique, notamment le phare de Triple Island en Colombie-Britannique, le phare de l’île du Pot à l’Eau-de-Vie au Québec, et le phare du cap Spear à Terre-Neuve-et-Labrador, de précieux symboles du patrimoine maritime de notre pays.

Le gouvernement du Canada continue de travailler en collaboration avec les groupes communautaires et les autres ordres de gouvernement afin de faciliter la désignation des phares patrimoniaux et d’assurer leur protection pour le bénéfice et le plaisir des générations futures. Les désignations en vertu de la Loi sur la protection des phares patrimoniaux sont faites par le ministre de l’Environnement et du Changement climatique sur la recommandation de la Commission des lieux et monuments historiques du Canada. 

                                                                                                -30-

Multimédia supplémentaire

Image du haut: Phare de l’île Brier; Image du milieu: Phare du passage Grand; Image du bas: Phare de l’île Peter; toutes les images sont gracieuseté de Pêches et Océans Canada

Citations

« Les phares symbolisent depuis longtemps la force, la sécurité et un port sûr, jouant un rôle crucial dans la protection des marins. Ils sont des symboles emblématiques de nos collectivités et constituent également des attractions touristiques importantes qui contribuent aux économies locales. Je suis ravi d’ajouter ces trois phares de la Nouvelle-Écosse à la famille des phares patrimoniaux désignés du Canada. »

L’honorable Steven Guilbeault
Ministre de l’Environnement et du Changement climatique et ministre responsable de Parcs Canada

 

Faits en bref

  • Construit en 1944, le phare de l’île Brier est le phare de la 3e génération sur le site. Le phare d’origine a été établi en 1809 et était le premier sur la côte néo-écossaise de la baie de Fundy. 

  • Le phare du passage Grand a été construit en 1964 pour remplacer le phare original de 1901. Un bâtiment de la corne de brume a été annexé au phare pour étendre la portée des aides à la navigation dans la baie de Fundy en réponse à l’augmentation du trafic maritime. Cette région a longtemps été connue comme une zone périlleuse, ce qui lui a valu la réputation de « cimetière de Fundy ». 

  • Le phare de l’île Peter a été construit en 1909 pour remplacer le phare original de 1850. Après avoir fonctionné pendant 105 ans, le phare a été mis hors service en 2014 et remplacé par une tour squelettique affichant une lumière verte clignotante.

  • Parmi les 106 phares patrimoniaux désignés, 43 sont gérés par le gouvernement fédéral et 63 sont gérés par de nouveaux propriétaires non fédéraux, notamment les phares du passage Grand, de l’île Brier et de l’île Peter.

  • La Loi sur la protection des phares patrimoniaux a été établie en 2010 pour protéger les phares ayant une valeur patrimoniale importante qui appartiennent au gouvernement fédéral. La Loi protège le caractère patrimonial des phares désignés et oblige les propriétaires à les entretenir de façon raisonnable.

  • Les désignations en vertu de la Loi sur la protection des phares patrimoniaux sont faites par le ministre de l’Environnement et du Changement climatique sur la recommandation de la Commission des lieux et monuments historiques du Canada.

  • Créée en 1919, la Commission des lieux et monuments historiques du Canada conseille le ministre de l’Environnement et du Changement climatique sur l’importance historique nationale des personnes, des lieux et des événements qui ont marqué l’histoire du Canada. En collaboration avec Parcs Canada, la Commission s’assure que les éléments revêtant une importance historique nationale sont reconnus et que ces histoires importantes sont communiquées à la population canadienne.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Gabriel Brunet
Attaché de presse      
Cabinet du ministre de l’Environnement et du changement climatique
819-665-6527
Gabriel.Brunet2@ec.gc.ca


Relations avec les médias
Agence Parcs Canada
1-855-862-1812
pc.media@pc.gc.ca

Détails de la page

Date de modification :