Le gouvernement du Canada commémore Viola Desmond, femme d’affaires d’Halifax qui attire l’attention du pays entier à la lutte que livrent les Afro-Néo-Écossais pour avoir des droits égaux

Communiqué de presse

Le 12 août 2022        New Glasgow (Nouvelle-Écosse)         Agence Parcs Canada

Aujourd’hui, l’honorable Sean Fraser, ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, et député de Nova-Centre, a dévoilé une plaque pour commémorer Viola Desmond, personnage d’importance historique nationale, lors d’une cérémonie à l’ancien théâtre Roseland à New Glasgow, en Nouvelle-Écosse. L’annonce a été faite au nom de l’honorable Steven Guilbeault, ministre de l’Environnement et du Changement climatique et ministre responsable de Parcs Canada.

Viola Desmond, femme d’affaires afro-canadienne, attire l’attention du pays entier à la lutte que livrent les Afro-Néo-Écossais pour avoir des droits égaux après avoir été arrêtée violemment pour s’être assise dans la section réservée aux Blancs dans un théâtre à New Glasgow.

En novembre 1946, Viola fait un voyage d’affaires d’Halifax à Sydney, en Nouvelle-Écosse. Sa voiture tombe en panne et elle doit s’arrêter à New Glasgow pour la nuit. Elle décide donc d’aller voir un film au théâtre Roseland. Ignorant les règlements d’attribution des places en fonction de la race en vigueur au théâtre, elle essaye d’acheter un billet pour s’asseoir dans la section parterre du théâtre, qui est normalement réservée aux Blancs. Lorsqu’on lui dit qu’elle peut seulement acheter un billet pour le balcon, elle s’assoit quand même dans la section inférieure; la police est appelée. Viola est expulsée du théâtre, arrêtée et emprisonnée pour la nuit; elle est ensuite accusée, jugée puis condamnée pour évasion fiscale. Ce chef d’accusation, fondé sur la différence d’un cent en taxe entre le prix d’une place au parterre et d’une place au balcon, est la seule infraction à la loi pouvant être invoquée par les autorités pour justifier sa détention. Son appel, rejeté devant la Cour suprême de la Nouvelle-Écosse, attire l’attention du pays entier à la lutte que livrent les Afro-Néo-Écossais pour avoir des droits égaux.

Malgré l’issue de sa cause juridique, l’acte de résistance contre le racisme envers les Noirs de Viola Desmond représentera un moment décisif dans la lutte pour les droits au Canada.

Les désignations historiques nationales témoignent de la richesse et de la diversité du patrimoine de notre pays et donnent l’occasion aux Canadiens d’en apprendre davantage sur leur histoire. Le processus de commémoration repose en grande partie sur les candidatures présentées par le public. À ce jour, plus de 2 200 désignations ont été faites. 

                                                                                                                  -30-

Citations

« Au nom du gouvernement du Canada, j’ai le plaisir de commémorer l’importance historique nationale de Viola Desmond. Par son courage et son engagement inébranlable envers l’égalité des droits, elle a contribué à façonner notre pays et à améliorer la vie de tous les Canadiens. Son héritage est tout aussi important aujourd’hui que jamais, alors que nous poursuivons notre travail de lutte contre le racisme. J’encourage tous les Canadiens à en apprendre davantage sur le rôle important de Viola Desmond dans l’histoire de notre pays. »

L’honorable Sean Fraser,
Ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, et député de Nova-Centre

 

Faits en bref

  • Viola Desmond est née à Halifax, le 6 juillet 1914. Après avoir reçu son diplôme d’études secondaires, elle travaille comme enseignante dans des écoles réservées aux élèves afro-canadiens.

  • Elle fait ensuite des études à l’école Field Beauty Culture School à Montréal, une des seules écoles qui acceptent les étudiants afro-canadiens à cette époque. Une fois sa formation terminée à New York, elle ouvre un salon de coiffure nommé Vi’s Studio of Beauty Culture à Halifax.

  • En tant qu’entrepreneure, elle vend des produits de beauté aux Afro-Canadiennes que l’on ne trouve pas en Nouvelle-Écosse à ce moment-là; elle donne aussi de la formation professionnelle. 

  • En 2010, le gouvernement de la Nouvelle-Écosse présente des excuses et un pardon posthume à Viola Desmond.

  • En 2016, le gouvernement fédéral annonce que le souvenir de Viola Desmond sera commémoré sur le nouveau billet de 10 $. 

  • Fondée en 1919, la Commission des lieux et monuments historiques du Canada conseille le ministre de l’Environnement et du Changement climatique sur l’importance nationale des lieux, des personnes et des événements qui ont marqué l’histoire du Canada.

  • Le processus de désignation mené dans le cadre du Programme national de commémoration historique de Parcs Canada repose en grande partie sur les nominations présentées par le public. À ce jour, plus de 2 200 désignations ont été faites dans l’ensemble du pays. Pour présenter une demande de désignation visant un personnage, un lieu ou un événement de votre collectivité et obtenir de plus amples renseignements sur le processus, veuillez visiter le site Web de Parcs Canada à https://www.pc.gc.ca/fr/culture/clmhc-hsmbc/ncp-pcn/application.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Relations avec les médias
Agence Parcs Canada
855-862-1812
pc.media@pc.gc.ca

Alicia Brett
Agente des communications
Unité de gestion de la Nouvelle-Écosse continentale, Parcs Canada   
alicia.brett@pc.gc.ca    
902-478-5146

Recherche d'information connexe par mot-clés: Pionnier | Parcs Canada | Canada | Pictou | Multiculturalisme | grand public | communiqués de presse
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :