Le gouverneur général

Le gouverneur général représente Sa Majesté la Reine au Canada sur le plan fédéral.

La charge de gouverneur général est la plus ancienne institution du Canada, marquant un lien ininterrompu entre le présent et les tout premiers établissements des Européens au pays. Nommé gouverneur de la Nouvelle-France en 1627, Samuel de Champlain a été le premier des dix-huit gouverneurs français qui se sont succédés jusqu’en 1760. À partir de cette date et jusqu’à la Confédération de 1867, vingt-et-un gouverneurs et gouverneurs généraux britanniques ont occupé cette charge au Canada. Avant 1952, les gouverneurs généraux étaient des Britanniques. En 1952, l’installation de Vincent Massey, premier Canadien à occuper ce poste, reflétait le nouveau sentiment d’autonomie et d’identité canadienne en cette période d’après-guerre, ainsi que la fierté à l’égard de la Couronne au Canada.

La nomination de Vincent Massey était importante, car elle marquait le début de l'institution moderne du gouverneur général, avec un Canadien représentant la Reine et assumant ses responsabilités de façon formelle. Depuis, le rôle du gouverneur général a évolué : les gouverneurs généraux du Canada décernent des distinctions honorifiques, représentent le Canada à l'étranger, signent les lettres de créance des diplomates canadiens, signent les traités et les déclarations de guerre en plus d'accorder les armoiries aux Canadiennes et Canadiens qui en font la demande. Toutes ces responsabilités sont assumées au nom de la Reine.

Nommé par la Reine sur la recommandation du premier ministre, le gouverneur général demeure habituellement en fonction pendant cinq ans. Les lieutenants-gouverneurs remplissent les fonctions et responsabilités de la Reine dans les provinces de la même façon que le gouverneur général le fait à l'échelle nationale.

Le gouverneur général porte le titre de « Son Excellence » au cours de son mandat, de même que son conjoint ou sa conjointe. Le titre de « très honorable » lui est également conféré à vie.

Pour plus d’information, consultez la page Web de la gouverneure générale du Canada.

Le rôle et les responsabilités du gouverneur général

En 1947, les Lettres patentes constituant la charge de gouverneur général du Canada (sous le règne du Roi George VI) donnaient l'autorisation au gouverneur général d'exercer la plupart des pouvoirs de la Couronne au nom du souverain.

Parmi les responsabilités parlementaires du gouverneur général figurent :

  • Convoquer, proroger et dissoudre le Parlement;
  • Énoncer le programme gouvernemental en lisant le discours du Trône;
  • Accorder la sanction royale qui donne force de loi aux projets de loi du Parlement.

Le gouverneur général est aussi commandant en chef du Canada. Il visite les bases militaires et honore le personnel militaire canadien au nom de la Reine.

Le gouverneur général assume également des fonctions cérémonielles :

  • Promouvoir un sentiment d’identité;
  • Reconnaître les accomplissements de Canadiens remarquables;
  • Recevoir des dignitaires étrangers;
  • Voyager à l’étranger en tant que représentant du Canada;
  • Organiser des événements officiels et y participer.

Installation du gouverneur général

L’installation d’un nouveau gouverneur général rend officiel le remplacement de l’ancien gouverneur général par un nouveau. C’est un événement historique qui représente la plus importante cérémonie d’État dans la structure constitutionnelle et cérémoniale du Canada.

Chaque cérémonie d’installation est unique et reflète les préférences du nouveau gouverneur général ainsi que l’évolution continue de son rôle.

Quels que soient les détails de l’installation, un élément demeure : le nouveau gouverneur général prête le serment d’allégeance, en présence du juge en chef ou autre juge de la Cour suprême du Canada.

Le premier discours à la nation est l’autre élément clé de l’installation. Ce discours est l’occasion pour le gouverneur général d’offrir sa vision de son mandat et de souligner l’importance et la stabilité du rôle de la Couronne canadienne dans la vie du Canada et de ses citoyens.

Installation de la 29e gouverneure générale

Son Excellence Julie Payette prononce son premier discours dans la Chambre du Sénat après avoir prêté serment d'office.
Son Excellence la très honorable Julie Payette prononce son premier discours dans la Chambre du Sénat après avoir prêté serment d'office.

Le 13 juillet 2017, le premier ministre du Canada annonçait que Sa Majesté la Reine avait gracieusement accepté la nomination de Mme Julie Payette comme 29e gouverneure générale du Canada depuis la Confédération.

Son Excellence a été assermentée le 2 octobre 2017 durant une cérémonie qui s’est déroulée à la salle du Sénat, sur la Colline du Parlement. La cérémonie incluait des honneurs militaires, des composantes autochtones et des prestations d’artistes canadiens. S’éloignant de la coutume traditionnelle, Son Excellence a quitté la Colline du Parlement à pied, accompagnée du dignitaires, de membres de sa famille et d’invités. Elle s’est arrêtée au Monument commémoratif de Guerre du Canada pour y déposer des fleurs en honneur aux soldats tombés au combat, puis s’est rendue à Rideau Hall.

Le gouverneur général désigné

Le gouverneur général désigné est la personne nommée pour remplacer le gouverneur général à la fin de son mandat, mais qui n’a pas encore prêté serment. Il garde le titre de gouverneur général désigné jusqu’à son assermentation lors de la cérémonie d’assermentation.

Pendant la période de transition, le gouverneur général désigné assiste à de nombreuses réunions d’information avec différents membres du gouvernement pour l’aider dans son futur rôle de gouverneur général.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :