Résultats du Sondage auprès des bénéficiaires (2021-2022) – Fonds de relance et de réouverture pour les secteurs des arts, de la culture, du patrimoine et du sport

Ce sondage a été mené par Patrimoine canadien, en collaboration avec le Conseil des arts du Canada, Téléfilm Canada, le Fonds des médias du Canada, l’Association canadienne des radiodiffuseurs, et le Fonds canadien de la radio communautaire afin de déterminer si le Fonds de relance pour les secteurs des arts, de la culture, du patrimoine et du sport et le Fonds de réouverture ont atteint leurs principaux objectifs de :

La conception du sondage auprès des bénéficiaires du Fonds de relance et du Fonds de réouverture s’est faite sur la base du sondage auprès des bénéficiaires du Fonds d’urgence réalisé entre septembre 2020 et avril 2021. Le sondage auprès des bénéficiaires du Fonds de relance et du Fonds de réouverture sera administré en deux vagues :

La première vague du sondage a été envoyée à 5 024 bénéficiaires du Fonds de relance et du Fonds réouverture entre août 2022 et septembre 2022 et a inclus des méthodes mixtes pour recueillir des informations quantitatives et qualitatives. Les principales conclusions du sondage sont présentées ci-dessous.

Sur cette page

Avec un taux de réponse de 62 %, le sondage a reçu 3 095 réponses de récipiendaires de différents secteurs

Description de l’infographie : Réponses au sondage sur les Fonds de relance et de réouverture

Un graphique circulaire contenant la phrase "La première vague du sondage a été remplie par 3 095 organisations bénéficiaires" entouré de quatre sections représentant les quatre secteurs soutenus par le financement. Chaque section inclut une ventilation des programmes concernés et le nombre total de réponses de ce secteur.

Secteur et répondants Programmes inclus
Patrimoine et Communautés – 1157 répondants
  • Programme d’aide aux musées
  • Programme de développement des communautés de langue officielle
  • Renforcer les communautés par les arts et le patrimoine
Sport – 51 répondants
  • Programme de soutien au sport
Arts – 892 répondants
  • Fonds du Canada pour la formation dans le secteur des arts
  • Fonds du Canada pour la présentation des arts
  • Fonds du Canada pour l’investissement en culture
  • Fonds du Canada pour les espaces culturels
  • Conseil des arts du Canada
Industries culturelles et commerce international – 995 répondants
  • Fonds du Canada pour les périodiques
  • Fonds du livre du Canada
  • Exportation créative Canada
  • Fonds des médias du Canada
    • Diffuseurs indépendants
    • Productions communautaires en langue tierce
  • Téléfilm Canada
    • Programme de promotion
    • Programme d’exposition théâtrale

Impacts des Fonds de relance et de réouverture sur les organisations

Les réponses montrent que les Fonds de relance et de réouverture ont atteint les objectifs visés

Graphique : Façons dont les Fonds ont aidé les répondants

Description de l’infographie : Façons dont les Fonds ont aidé les répondants

Liste montrant les résultats suivants :

Relance I

  • Payer les coûts opérationnels autres que les coûts salariaux - 68%
  • Payer les salaires des employés de l’organisation - 49%
  • Payer les travailleurs indépendants/les pigistes - 38%
  • Adapter le modèle d’affaire - 32%
  • Prendre des mesures de sécurité – santé publique - 24%
  • Payer l’augmentation des frais de déplacement - 12%
  • Initiatives de partenariat (améliorer les modèles commerciaux, diversifier les revenus) - 11%
  • Autre - 9%
  • Réaliser un projet d’infrastructure planifié - 7%

Relance II

  • Adaptation/renforcement du modèle d’affaires - 61%
  • Activités de marketing et/ou de sensibilisation - 47%
  • Créer des opportunités d’emploi - 38%
  • Entreprendre des activités de planification stratégique - 36%
  • Promouvoir les efforts d’inclusion, diversité, équité et accessibilité (IDEA) - 18%
  • Prendre des mesures de sécurité – santé publique - 17%
  • Soutenir les activités liées aux exportations (incluant la formation) - 14%
  • Couvrir l’augmentation des frais de déplacement - 14%
  • Autre - 11%
  • Faire progresser les efforts d’écologisation - 7%

Réouverture

  • Soutenir les coûts de fonctionnement - 79%
  • Assurer des programmes en personne - 65%
  • Activités de marketing et/ou de sensibilisation - 50%
  • Prendre des mesures de sécurité – santé publique - 35%
  • Créer de nouvelles opportunités d’emploi - 26%
  • Faire progresser les efforts d’inclusion, diversité, équité et accessibilité (IDEA) - 26%
  • Autre - 6%

Le Fonds de réouverture a permis d’attire les membres de la communauté locale aux évènements

86 % des répondants du Fonds de réouverture ont déclaré que le Fonds les avait aidés à attirer des touristes et/ou des visiteurs locaux dans une large ou moyenne mesure.

Graphique : Mesure dans laquelle le Fonds de réouverture a aidé les organisations à attirer des visiteurs

Description de l’infographie : Mesure dans laquelle le Fonds de réouverture a aidé les organisations à attirer des visiteurs
Graphique à barres montrant les résultats suivants :
Visiteurs Mesure Percentage
Des membres de la communauté et/ou des touristes et des visiteurs locaux Beaucoup / Modérément 86%
Un peu 12%
Pas du tout 2%
Des touristes et des visiteurs nationaux Beaucoup / Modérément 46%
Un peu 38%
Pas du tout 16%
Des touristes et des visiteurs internationaux Beaucoup / Modérément 22%
Un peu 39%
Pas du tout 39%

Comment les organisations se sont remises des impacts de la pandémie – Santé opérationnelle

La plupart des organisations se sont remises des impacts de la pandémie dans une large ou moyenne mesure

Description de l’infographie : Mesure dans laquelle les répondants se sont remis des impacts de la pandémie
Graphique circulaire montrant les résultats suivants :
Mesure Pourcentage des répondants
Large ou Moyenne mesure 76%
Faible mesure 20%
Pas du tout 4%

Definitions :

  • Large ou moyenne mesure : L'emploi et/ou les revenus se sont améliorés par rapport à leur point le plus bas en 2020 pour se situer à 50% ou plus des niveaux pré-pandémiques.
  • Faible mesure : L'emploi et/ou les revenus se sont améliorés par rapport à leur point le plus bas en 2020, mais sont inférieurs à 50 % de leur niveau pré-pandémique.
  • Pas du tout : L'emploi et/ou les revenus ne se sont pas améliorés par rapport à leur point le plus bas en 2020 ou ont continué à décliner.

…mais de nouveaux défis apparaissent

Les réponses qualitatives du sondage soulignent que les problèmes de chaîne de valeur, les niveaux records d'inflation, les pénuries de main-d'œuvre et l'anxiété à l'égard des activités de grande envergure ou en personne ont été et continueront probablement d'être un défi pour la reprise post-pandémique du secteur. En outre, les organisations des répondants sont confrontées à des défis en matière de main-d'œuvre en raison de la pandémie. Environ la moitié des répondants ont indiqué que 50 % ou plus de leurs effectifs ont été touchés par l'épuisement professionnel et les problèmes de santé mentale.

Graphique : Mesure dans laquelle les organisations ont fait face aux défis en matière de main-d’œuvre en raison de la pandémie

Description de l’infographie : Mesure dans laquelle les organisations ont fait face aux défis en matière de main-d’œuvre en raison de la pandémie
Graphique à barres montrant les résultats suivants :
Défis de la main-d’œuvre Mesure Percentage
Rétention des employés 75% ou plus de la main-d’œuvre est touchée 17%
50% à 75% de la main-d’œuvre est touchée 18%
25% à 50% de la main-d’œuvre est touchée 19%
Moins de 25% des effectifs touchés 22%
Aucun des effectifs n’est touché 24%
Épuisement professionnel 75% ou plus de la main-d’œuvre est touchée 29%
50% à 75% de la main-d’œuvre est touchée 21%
25% à 50% de la main-d’œuvre est touchée 17%
Moins de 25% des effectifs touchés 19%
Aucun des effectifs n’est touché 14%
Santé mentale 75% ou plus de la main-d’œuvre est touchée 28%
50% à 75% de la main-d’œuvre est touchée 19%
25% à 50% de la main-d’œuvre est touchée 19%
Moins de 25% des effectifs touchés 20%
Aucun des effectifs n’est touché 14%

Comment les organisations se sont adaptées, et les soutiens complémentaires

Les données qualitatives fournissent des exemples de mesures stratégiques que les organisations ont prises pour s'adapter et assurer leur viabilité

Pour s'adapter au contexte actuel et assurer la viabilité, de nombreux répondants ont dû prendre des mesures stratégiques opérationnelles telles que la gestion des effectifs et des rémunérations, la rationalisation des opérations et la planification d'urgence.

Le tableau ci-dessous montre la fréquence de mesures stratégiques que les organisations ont prises pour s’adapter et assurer leur viabilité.

Fréquence Thèmes des réponses qualitatives
379

Mesures stratégiques – Opérationnelles – gestion des effectifs et des rémunérations, rationalisation des opérations, planification d’urgence

127 Activités en personne modifiées – par exemple, petits groupes/cohortes, travail hybride, EPI, éloignement physique
97 Passage au numérique/en ligne – par exemple, renforcement de la présence en ligne, médias sociaux, activités virtuelles, marketing numérique
92 Développement / Innovation – nouveaux processus/services, différentes manières d’offrir des services, adaptation/diversification du modèle d’entreprise
33 Autre
30 Partenariats – développer des partenariats avec différentes organisations et communautés

Les répondants ont utilisé des mécanismes de soutien complémentaires pour faire face aux effets de la pandémie

70 % des répondants ont indiqué qu'ils avaient reçu d'autres financements d'urgence ou de relance pour soutenir leurs opérations depuis le début de la pandémie, en dehors du Fonds de relance et du Fonds de réouverture. Parmi les répondants qui ont reçu des fonds supplémentaires, la plupart de ces fonds provenaient soit du gouvernement fédéral (p. ex. la subvention salariale d'urgence du Canada, Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes) soit des gouvernements provinciaux et territoriaux.

Description de l’infographie : Source d'autres fonds d'urgence ou de relance
Tableau montrant les résultats suivants :
Répondants Pourcentage des répondants
Gouvernement fédéral 67%
Gouvernement provincial ou territorial 64%
Administration municipale 17%
Autre 11%
Entreprise 3%
Organisme sans but lucratif 3%
Gouvernement, organisme dirigeant ou organisation autochtone 0%

Satisfaction des bénéficiaires à l'égard du processus de livraison des Fonds de relance et de réouverture

En général, les répondants se sont montrés très satisfaits du processus de financement

Les niveaux de satisfaction les plus élevés concernent le processus de soumission de l’attestation/la demande (92 %) et la rapidité avec laquelle les fonds ont été reçus (86 %).

Graphique : Satisfaction du processus de réception des Fonds

Description de l’infographie : Satisfaction du processus de réception des Fonds

Liste montrant les résultats suivants :

Satisfaction à l'égard de…

  • du processus de soumission de l’attestation/la demande - 92%
  • de la rapidité avec laquelle les fonds ont été reçus - 86%
  • le portail utilisé pour soumettre la demande - 86%
  • l’accessibilité du processus de demande et de rapport - 85%
  • de l’interaction avec l’agent de programme nommé pour votre organisation - 84%
  • des informations reçues tout au long du processus - 83%
  • du montant que votre organisation a reçu - 79%

Les données qualitatives montrent que les organisations ont eu une expérience positive en accédant aux Fonds de relance et de réouverture

Presque tous les répondants ont noté que le processus était rapide, efficace, facile et sans heurts; cela a été particulièrement apprécié à un moment où il y avait beaucoup d’incertitude à cause de la pandémie. Les agents de programme ont généralement été considérés comme ayant été utiles, serviables et disponibles.

Impacts des Fonds de relance et de réouverture sur l'ensemble du secteur

Les Fonds de relance et de réouverture ont soutenu chaque maillon de la chaîne de valeur culturelle

En général, les réponses montrent que les Fonds de relance et de réouverture ont assuré une bonne couverture de l'ensemble de la chaîne de valeur culturelle.

Graphique : Distribution du financement par maillon de la chaîne de valeur culturelle

Description de l’infographie : Distribution du financement par maillon de la chaîne de valeur culturelle
Un tableau représentant chaque maillon de la chaîne de valeur culturelle avec le pourcentage de réponses.
Section de la chaine de valeur culturelle Pourcentage des répondants
Création 55%
Production 44%
Diffusion 48%
Exposition/Réception/Transmission (incluant la formation) 63%
Consommation/Participation 52%

Définitions :

  • Création : la genèse et la conception des idées et du contenu (p. ex. les écrivains) et la fabrication de pièces uniques (p. ex. les beaux-arts).
  • Production : les formes culturelles pouvant faire l’objet d’une reproduction (p. ex. les émissions télévisées), ainsi que les procédés, infrastructures et outils spécialisés utilisés lors de leur réalisation (p. ex. la fabrication d’instruments de musique, l’impression de journaux).
  • Diffusion : la fourniture aux consommateurs et aux distributeurs de produits culturels (p. ex. la vente en gros et au détail, la location et la distribution numérique d’enregistrements musicaux et de jeux d’ordinateurs, la distribution de films).
  • Exposition/Réception/Transmission (incluant la formation) : la place qu’occupe la consommation, et le fait de proposer des expériences culturelles au public « en direct » ou sans l’intermédiaire de médias, moyennant l’octroi payant ou gratuit d’un droit d’accès – soit la consommation ou la participation – à des activités culturelles, souvent limitées dans le temps (p. ex. l’organisation et la production d’un festival, les opéras, les théâtres, les musées). La transmission désigne le transfert de connaissances et de savoir-faire (incluant la formation) sans impliquer nécessairement une transaction commerciale. Elle comprend la transmission du patrimoine culturel immatériel de génération en génération.
  • Consommation/Participation : le fait pour le public et les participants de consommer des produits culturels et de prendre part à des activités et expériences culturelles (p. ex. lire un livre, danser, participer à un carnaval, écouter la radio, visiter une galerie d’art).

Impacts des Fonds sur les peuples autochtones et les communautés dignes d’équité

Plus d’un tiers des répondants ont indiqué que le financement avait un impact direct sur les communautés dignes d’équité

38% des répondants ont indiqué que le financement a eu un impact direct sur les communautés dignes d’équité.

Graphique : Communautés dignes d’équité impactées par les fonds

Description de l’infographie : Communautés dignes d’équité impactées par les fonds
Tableau montrant les résultats suivants :
Répondants (Communautés/groupes/populations) Pourcentage des répondants
Communautés ethnoculturelles minoritaires 18%
Population autochtone 17%
Femmes 16%
Communautés LGBTQ2+ 16%
Personnes racialisées 15%
Personnes de diverses identités de genre 15%
Jeunes 14%
Personnes âgées 13%
Personnes à faible revenu 13%
Collectivités rurales 12%
Immigrants et Réfugiés 11%
Personnes en situation de handicap 10%
Communautés de langue officielle en situation minoritaire 9%
Collectivités éloignées et du Nord 4%
Communautés des sourds 4%
Minorités religieuses 2%
Autre 1%

Définitions :

  • Communautés ethnoculturelles minoritaires – Communautés ayant un sentiment partagé d'appartenance à un groupe fondé sur des caractéristiques communes telles que la langue, l'origine géographique, la nationalité, les traditions culturelles, l'ascendance et l'histoire des migrations, entre autres.
  • Personnes de diverses identités de genre – une catégorie largement inclusive qui englobe les personnes non-binaires, les personnes de genre-fluide et les transgenres. Les membres de cette communauté peuvent être confrontés à des défis distincts des autres communautés dignes d’équité (par exemple, les femmes, les LGBTQ2+).
  • LGBTQ2+ – personnes lesbiennes, gaies, bisexuelles, transgenres, queers, bispirituelles et les autres minorités sexuelles et de genre.
  • Communautés de langue officielle en situation minoritaire – groupes de personnes dont la langue officielle maternelle ou choisie n'est pas la langue majoritaire dans leur province ou leur territoire – autrement dit, les anglophones au Québec et les francophones hors Québec.
  • Personnes racialisées – groupes qui en sont venus à être socialement construits comme appartenant à une race particulière, sur la base de différences perçues dans l'apparence physique. Historiquement appelé "minorités visibles", le terme " Personnes racialisées" englobe généralement tous les groupes qui ne sont pas de couleur blanche ou d'origine non européenne.

Les fonds ont eu un impact sur les communautés dignes d'équité, principalement sous la forme d’emplois et de partenariats renforcés

Les fonds qui ont eu un impact sur les communautés dignes d'équité ont principalement servi à embaucher ou à contracter des membres de ces communautés, soit comme talents (57 %), soit comme personnel (49 %), ainsi qu'à renforcer les partenariats et la collaboration (53 %).

Graphique : Façon dont les communautés dignes d'équité ont été impactées par les Fonds

Description de l'infographie : Façon dont les communautés dignes d'équité ont été impactées par les Fonds

Liste montrant les résultats suivants :

  • Embaucher ou contracter en tant que talents - 57%
  • Renforcer les partenariats et la collaboration - 53%
  • Embaucher ou engager en tant que personnel - 49%
  • Soutenir la diversité dans le cadre du mandat - 46%
  • Étendre la portée des activités - 43%
  • Impliquer comme bénévoles - 38%
  • Améliorer l’accessibilité - 34%
  • Créer un environnement de travail inclusif - 33%
  • Mettre en œuvre des activités d’éducation - 32%
  • Entreprendre des activités de promotion - 31%
  • Offrir des mentorats - 29%
  • Élaborer des protocoles et des politiques pour soutenir les communautés diversifiées - 18%
  • Transférer le financement directement à la communauté - 13%
  • Mettre en œuvre des stratégies d’équité de revenu - 8%
  • Autre - 5%

Stratégies organisationnelles en place pour soutenir l’inclusion, la diversité, l’équité, et l’accessibilité (IDEA), la réconciliation avec les peuples autochtones, et la durabilité environnementale

La plupart des répondants ont déclaré avoir entrepris différentes stratégies pour soutenir l’inclusion, la diversité, l’équité, et l’accessibilité (IDEA), la réconciliation avec les peuples autochtones, et la durabilité environnementale

Orientations futures

Les répondants ont indiqué qu’ils avaient besoin d’un financement gouvernemental plus important, d’une éligibilité/flexibilité élargie, et de soutien en numérisation

Les répondants ont le plus souvent cité le besoin d'un financement plus important (74 %) et d'une meilleure admissibilité (51 %) aux programmes gouvernementaux. Vient ensuite le soutien à l'accroissement de la présence numérique (35 %).

Graphique : Besoin organisationnels pour devenir plus durable, adaptable et résilient face aux chocs futurs

Description de l’infographie : Besoin organisationnels pour devenir plus durable, adaptable et résilient face aux chocs futurs

Liste montrant les résultats suivants :

  • L’augmentation ou l’amélioration de l’accès au financement gouvernemental - 74%
  • Admissibilité et flexibilité accrues pour les programmes gouvernementaux - 51%
  • Soutien pour accroître la présence numérique - 35%
  • Soutien promotionnel pour améliorer l’accessibilité et la visibilité du contenu - 22%
  • Amélioration de l’infrastructure physique - 22%
  • Initiatives visant à obtenir des fonds des gouvernements provinciaux, territoriaux et municipaux, ou à établir des relations plus étroites avec eux - 19%
  • Possibilités de mobiliser des sources de financement privées - 18%
  • Renforcement des capacités et développement professionnel (p.ex., outils, ressources, matériel de référence, formation) - 17%
  • Changements législatifs, réglementaires ou politiques - 7%
  • Davantage de possibilités d’engagement auprès du gouvernement fédéral - 6%
  • Autre - 6%
  • Financement et soutien de nouveaux protocoles de santé et de sécurité - 3%

Conclusion

Au Ministère du Patrimoine canadien, les données ont joué un rôle central dans la prise de décision tout au long de la pandémie. La première vague de résultats du sondage auprès des bénéficiaires du Fonds de relance et du Fonds de réouverture a été l'une des sources de données qui a aidé le ministère à concevoir les prochaines étapes pour soutenir ces secteurs qui sont au cœur de la vie canadienne, de notre économie et du bien-être individuel et collectif. La deuxième vague du sondage sera administrée à la fin de l'été 2023 et sera envoyée aux bénéficiaires du Fonds de relance et du Fonds de réouverture de 2022-2023.

Il est important de noter que ces résultats représentent les points de vue des organismes individuels bénéficiaires du Fonds de relance et de réouverture et ne reflètent pas nécessairement les secteurs des arts, de la culture, du patrimoine et du sport dans leur ensemble. Les employés du Ministère continuent de travailler en étroite collaboration avec les intervenants et de surveiller une variété de sources de données afin d'assurer une vision holistique sur la relance.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :