Hymnes du Canada

Lorsqu’ils entendent les premiers accords familiers de l’« Ô Canada » à l’école ou lors d’un match de hockey ou autre événement, les Canadiens se lèvent, fiers, pour rendre hommage à leur pays. « Ô Canada » a été proclamé comme hymne national le 1er juillet 1980, un siècle après avoir été chanté pour la première fois.

Paroles officielles de l’« Ô Canada »

Version française

« Ô Canada! Terre de nos aïeux,
Ton front est ceint de fleurons glorieux!

Car ton bras sait porter l’épée,
Il sait porter la croix!

Ton histoire est une épopée
Des plus brillants exploits.

Et ta valeur, de foi trempée,
Protégera nos foyers et nos droits.

Protégera nos foyers et nos droits. »

Version anglaise

O Canada!
Our home and native land!
True patriot love in all of us command.

With glowing hearts we see thee rise,
The True North strong and free!

From far and wide,
O Canada, we stand on guard for thee.

God keep our land glorious and free!
O Canada, we stand on guard for thee.

O Canada, we stand on guard for thee.

Version bilingue

O Canada! Our home and native land!
True patriot love in all of us command,

Car ton bras sait porter l’épée,
Il sait porter la croix!

Ton histoire est une épopée
Des plus brillants exploits,

God keep our land glorious and free!
O Canada, we stand on guard for thee.

O Canada, we stand on guard for thee.

Enregistrements de l’« Ô Canada »

Pour écouter / télécharger l'« Ô Canada », joué par l'Orchestre symphonique de Toronto (le Toronto Symphony Orchestra) dirigé par Peter Oundjian.

Collage de quatre photos montrant un lac avec des montagnes, un inukshuk, une ferme rouge et une maison et un phare au bord de l’eau.

Produits téléchargeables

  • Téléchargez une affiche [Version PDF, 2 Mo] avec les paroles officielles en français.
  • Téléchargez la partition musicale [Version PDF, 63 ko] avec les paroles officielles en français et en anglais.

Historique de l’hymne national

« Ô Canada » a été proclamé comme hymne national le 1er juillet 1980, un siècle après avoir été chanté pour la première fois en 1880. La musique est l'œuvre de Calixa Lavallée, célèbre compositeur, et les paroles françaises sont de sir Adolphe-Basile Routhier.

Au fur et à mesure que la popularité de la chanson s’est accrue au cours des années, plusieurs versions anglaises ont été écrites, y compris celle basée sur un poème composée en 1908 par l ’honorable Robert Stanley Weir. Les paroles de Weir sont devenues la version anglaise officielle en 1980.

Le 31 janvier, 2018, un projet de loi a été adopté pour changer les paroles de la version anglaise. Le vers, « true patriot love in all thy sons command », a été remplacé par « true patriot love in all of us command », afin d'éliminer toute distinction de genre.

Lisez l’historique complet de l’« Ô Canada » et apprenez sur la vie des personnes derrière l’hymne.

Moment adéquat et étiquette concernant l’hymne national

Aucune règle ne dicte le moment approprié pour chanter l'hymne national lors d’un événement. Ce sont les organisateurs qui déterminent si l’« Ô Canada » sera chanté au début ou à la fin d'une cérémonie. Si deux hymnes sont joués au début d'un événement, l’« Ô Canada » doit être joué en premier suivi de l'autre. Si les hymnes sont joués à la fin de l'événement, l’« Ô Canada » doit être le dernier.

Selon la tradition et par marque de respect, il est approprié d'être debout lorsque l’« Ô Canada » est joué. La même étiquette s'applique lorsqu'il s'agit de l'hymne d'une autre nation. La tradition veut également que les civils retirent leur chapeau durant l'hymne national. Ce n'est pas le cas pour les femmes et les enfants.

Il n'y a pas de loi ou de comportement à adopter en ce qui a trait à l'hymne national; c'est laissé au sens du civisme des personnes.

Droits d’auteur et utilisation commerciale de l’hymne

Les musiciens peuvent faire les arrangements qui leur conviennent étant donné que la Loi sur l'hymne national du Canada détermine seulement la mélodie pour l'hymne.

Il n'y a pas de droits d'auteur sur la mélodie et les paroles de l'hymne national, ils appartiennent au domaine public selon la Loi. On peut toutefois obtenir des droits d'auteur sur les arrangements musicaux.

On peut aussi traduire les paroles de l'hymne national dans d'autres langues que le français et l'anglais. Il faut toutefois garder à l'esprit qu'il s'agira d’une traduction et non d'une version officielle.

En matière d’utilisation commerciale, « Ô Canada » et « Dieu protège la Reine » sont du domaine public et peuvent être utilisés sans autorisation préalable du gouvernement.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :