Nouveau permis de pêche délivré pour la mactre de Stimpson en 2018

Communiqué de presse

Ottawa (Ontario) -- L’amélioration de l’accès aux pêches offre l’occasion d’entraîner des bénéfices sociaux et économiques pour les collectivités locales côtières et autochtones, et de stimuler davantage la prospérité économique des Canadiens de classe moyenne des provinces de l’Atlantique. C’est la raison pour laquelle l’honorable Dominic LeBlanc, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, a présenté aujourd’hui un quatrième permis pour la mactre de Stimpson, représentant 25 pour cent du total autorisé des captures (TAC) actuel pour 2018.

Les nouveaux participants pour la pêche à la mactre de Stimpson seront considérés par le biais d’une déclaration d’intérêt. Les parties intéressées qui souhaitent participer à cette pêche doivent envoyer une demande par écrit au MPO d’ici 17 h (heure normale de l’Est (HNE)), le 2 novembre 2017. Ce permis sera émis au nom du nouveau participant en 2018.

Les demandeurs, quelle que soit la configuration, doivent être détenus majoritairement par des intérêts canadiens, doivent démontrer leur aptitude à se conformer aux mesures exposées dans les conditions existantes du permis, et doivent correspondre à une entité autochtone située dans une des quatre provinces de l’Atlantique ou la province du Québec. De plus amples renseignements sur les critères spécifiques sont détaillés dans l’avis en question : http://www.dfo-mpo.gc.ca/decisions/fm-2017-gp/atl-31-fra.htm.

La plus récente évaluation du stock des Grands Bancs a eu lieu en 2010 et sert de base pour le TAC actuel. Une étude scientifique pour la zone du stock des Grands Bancs est prévue et une mise à jour de l’évaluation du stock sera réalisée une fois que le travail scientifique sera terminé. L’évaluation des Grands Bancs a été fondée sur un relevé qui s’est déroulé sur une période de trois ans pour prendre fin entre 2007 et 2009. Une évaluation du banc Banquereau a eu lieu en avril 2017, et on s’attend à ce que les résultats qui en découlent servent de base pour toute décision ultérieure relative au TAC ou tout changement apporté aux mesures de gestion. 


Citations

«C’est la première fois qu’une collectivité autochtone sera en mesure de participer à une pêche hauturière. Améliorer l’accès à cette pêche dans le cadre de l’actuel total autorisé des captures offre une occasion d’élargir l’accès et les bénéfices de cette ressource publique tout en respectant les meilleures données scientifiques disponibles. Aujourd’hui, nous prenons une mesure déterminante vers la réconciliation. »

 

L’honorable Dominic LeBlanc, C.P., c.r., député et ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne


Liens connexes

Personnes-ressources

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada

613-990-7537
Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca  

Laura Gareau
Attachée de presse
Cabinet du ministre
Pêches et Océans Canada
613-992-3474
Laura.Gareau@dfo-mpo.gc.ca

C-AC-17-27F

Internet : www.dfo-mpo.gc.ca

Aimez notre page Facebook https://www.facebook.com/PechesOceansCanada

Suivez-nous sur Twitter!   www.Twitter.com/MPO_DFO



Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :