Le gouvernement propose aux universités canadiennes un nouveau financement pour leurs recherches visant à protéger les baleines en voie de disparition

Communiqué de presse

Ottawa (Ontario) — La protection des baleines en voie de disparition au Canada contre d’autres préjudices est une responsabilité partagée qui incombe au gouvernement et à ses partenaires. Des recherches et des solutions nouvelles sont nécessaires afin de mieux comprendre les menaces auxquelles sont exposées ces espèces emblématiques. 

Aujourd’hui, l’honorable Dominic LeBlanc, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, et l’honorable Kirsty Duncan, ministre des Sciences, et ministre des Sports et des Personnes handicapées, ont annoncé une nouvelle initiative de trois millions de dollars qui encouragera de nouveaux travaux de recherche au Canada en vue de mieux comprendre les épaulards résidents du Sud, les baleines noires de l’Atlantique Nord et les bélugas de l’estuaire du Saint-Laurent, de même que les menaces qui pèsent sur eux. 

L’initiative conjointe entre Pêches et Océans Canada et le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) fournira un financement aux universités canadiennes afin qu’elles mènent des recherches sur ces baleines en voie de disparition ainsi que sur leur état et leur santé. Les projets financés mettront également l’accent sur l’efficacité des mesures visant à atténuer l’incidence des menaces, et sur des méthodes innovantes d’évaluation de la situation des baleines. 

La présente initiative vise à promouvoir la collaboration en soutenant financièrement de vastes projets de recherche universitaires sur les baleines. Le CRSNG accepte maintenant les propositions présentées sur son site Web, et tout participant intéressé doit présenter une demande avant le 10 août. Un comité d’évaluation bénévole composé de membres éminents du milieu universitaire et d’organisations gouvernementales examinera les demandes et les projets retenus seront annoncés en septembre. 

Les résultats s’ajouteront aux renseignements scientifiques disponibles pour soutenir les efforts de conservation liés aux espèces de baleine prioritaires. Une collaboration entre l’ensemble des partenaires est essentielle afin de soutenir le rétablissement des espèces de baleines en voie de disparition dans les eaux canadiennes.


Citations

« En vue de mieux protéger ces espèces emblématiques, nous devons comprendre les menaces auxquelles elles sont exposées et déterminer les meilleures solutions possibles. Au final, cette initiative permettra d’accroître le volume de renseignements scientifiques nécessaires afin de soutenir les efforts de notre gouvernement en matière d’élaboration de politiques, de prise de décisions et de conservation relatifs aux espèces de baleines en voie de disparition dans les eaux canadiennes. »

L’honorable Dominic LeBlanc, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

« Nous prenons des mesures afin de protéger les populations de baleines en voie de disparition au Canada en soutenant de nouvelles recherches qui permettront de mieux comprendre les menaces auxquelles elles sont confrontées. Ces travaux offriront également à la nouvelle génération de chercheurs, qui travaillent dur pour protéger et préserver ces importants mammifères marins, l’occasion d’acquérir de nouvelles compétences. » 

L’honorable Kirsty Duncan, ministre des Sciences, et ministre des Sports et des Personnes handicapées

« L’annonce faite aujourd’hui appuie notre engagement à protéger les populations de baleines en péril, comme l’épaulard résident du Sud, en prenant des décisions fondées sur des données scientifiques. Je souhaiterais remercier le professeur Andrew Trites de l’Université de la Colombie-Britannique d’avoir attiré mon attention sur la nécessité de financer la formation de la prochaine génération de chercheurs sur les cétacés, et j’aimerais remercier le ministre LeBlanc et la ministre Duncan pour avoir agi aussi vite sur ces recommandations. »

Joyce Murray, députée de Vancouver Quadra (Colombie-Britannique) et secrétaire parlementaire du Président du Conseil du Trésor

« Le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada attache une grande valeur à la collaboration avec le gouvernement et les partenaires multisectoriels pour faire avancer la recherche et résoudre les problèmes dans des domaines d’une importance capitale pour le Canada. Nous sommes fiers de collaborer avec Pêches et Océans Canada pour soutenir des projets qui contribueront à protéger les mammifères marins et leur environnement et à faire avancer la recherche scientifique dans l’intérêt de tous les Canadiens. »  

B. Mario Pinto, PhD et président du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada 

Faits en bref

  • Une combinaison complexe de menaces, comme les collisions avec les navires, les empêtrements dans les engins, la disponibilité des proies, les niveaux de bruit accrus et la pollution des eaux, nuit à de nombreuses populations de baleines.

  • Le gouvernement du Canada est déterminé à prendre des mesures pour protéger les populations de baleines en voie de disparition, en particulier l’épaulard résident du Sud, la baleine noire de l’Atlantique Nord et le béluga de l’estuaire du Saint-Laurent. Un certain nombre de programmes qui s’inscrivent dans le Plan de protection des océans de 1,5 milliard de dollars et l’Initiative sur les baleines de 167 millions de dollars récemment annoncée appuient directement la conservation et le rétablissement de ces espèces. 

Liens connexes

Personnes-ressources

Vincent Hughes
Attaché de presse
Cabinet du ministre des Pêches, des Océans
et de la Garde côtière canadienne
613-992-3474
vincent.hughes@dfo-mpo.gc.ca

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada
613-990-7537
Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca

Relations avec les médias
Innovation, Sciences et Développement économique Canada
343-291-1777
ic.mediarelations-mediasrelations.ic@canada.ca


Restez branchés



Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :