Les ministres canadiens de l’Environnement, des Océans et de l’Énergie annoncent, lors de la rencontre ministérielle du G7, des initiatives concrètes pour l’avancement du progrès économique grâce à des océans durables et en santé

Communiqué de presse

Le 20 septembre 2018                                                                                                                 

Halifax (Nouvelle-Écosse) – Un Canadien sur cinq, vit dans une collectivité le long de nos côtes, et plus de 300 000 emplois au Canada dépendent directement du secteur maritime. Notre gouvernement reconnaît qu’une économie prospère dépend de la santé et du caractère durable des océans, ici au Canada, et dans le monde entier. Nos océans et nos pêches font face à des menaces fondamentales. Ces défis sont de nature mondiale, et requièrent une intervention tout aussi mondiale, mettant à profit les données scientifiques probantes, la collaboration et l’établissement de partenariats, ainsi que des gestes concrets.

Aujourd’hui, notre gouvernement a démontré son engagement à faire preuve d’un leadership fort pour contrer les menaces actuelles pesant sur nos océans et nos pêches en prenant des mesures dans les domaines suivants :

Lutte contre la pêche illicite : Le gouvernement du Canada investira une somme totale de 11,6 millions de dollars pour combattre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée dans le monde entier, et déclare qu’il soutient les activités de Global Fishing Watch ─ un organisme international à but non lucratif qui assure la promotion de la santé, de la productivité et de la résilience des océans grâce à une gouvernance transparente et efficace de ses ressources marines.

Lutte contre les déchets marins et la pollution plastique : Aujourd’hui, notre gouvernements’est engagé à détourner au moins 75 % des déchets plastiques de l’ensemble des opérations, des événements ou des réunions gouvernementales d’ici 2030. De plus, le gouvernement a annoncé un investissement de 65 millions de dollars par le biais de la Banque mondiale pour créer un fonds visant à lutter contre les déchets plastiques dans les pays en développement, et une autre somme de 12 millions de dollars visant à investir dans des approches et technologies novatrices conçues au Canada, dont l’objectif est d’arrêter le flot du plastique vers les océans.

Développement de communautés résilientes : Le Canada fournira 60 millions de dollars pour aider les petits États insulaires en développement (PIED) à mieux se remettre sur pied à la suite de phénomènes climatiques extrêmes, notamment en accélérant leur transition vers des sources d’énergie plus propres. Les membres du G7 et les organisations internationales appuient les efforts des PEID grâce à des initiatives bilatérales et multilatérales. Notre gouvernement a lancé un dialogue en ligne avec la Campagne  #CaRESforSIDS pour souligner le travail qui est effectué sur le plan mondial en matière de systèmes énergétiques résilients et propres (CaRES).

Notre gouvernement adopte une approche pangouvernementale exhaustive afin de rendre les océans plus sécuritaires. Pour un aperçu de notre stratégie, veuillez visiter notre page Web récemment lancée à Canada.ca/Nos-oceans.

Les annonces d’aujourd’hui sont effectuées lors de la deuxième journée de la réunion ministérielle ayant pour thème la Collaboration pour le changement climatique, les océans et une énergie propre, qui se tient du 19 au 21 septembre 2018, à Halifax, en Nouvelle­-Écosse.

Citations

« La santé de nos océans est en danger et le moment est venu d’agir. Ici, au Canada, un emploi sur six dépend directement de l’océan. Notre gouvernement travaille avec nos partenaires internationaux, y compris au G7, pour combattre la pêche illicite, soutenir les sciences océaniques, et éradiquer le plastique en mer. De cette façon, nous pouvons protéger nos splendides côtes et bâtir des collectivités côtières prospères, plus fortes et plus résilientes. La bonne santé des océans entraîne inéluctablement la bonne santé, la prospérité et la croissance de l’économie canadienne ».

Jonathan Wilkinson, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

« La pollution plastique nuit à nos océans, nos lacs et nos rivières, ici au Canada et dans le monde entier. Nous avons tous un rôle à jouer pour combattre la pollution plastique. Si nous n’agissons pas dès aujourd’hui, la pollution plastique dans nos océans ne toucherait pas seulement les poissons d’ici 2050. Notre gouvernement est fier de prendre des mesures qui visent à réduire la pollution plastique dans toutes ses opérations, et à appuyer les innovations et initiatives canadiennes, qui permettront d’éradiquer le plastique de nos océans et de notre économie. En protégeant l’environnement et en faisant croître l’économie, nous veillons à ce que l’avenir soit plus sain et plus prospère pour nos enfants et nos petits-enfants ».

Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du Changement climatique

« Le Canada est fier de placer le problème des systèmes énergétiques résilients et propres au premier plan des discussions ministérielles du G7. Nous travaillerons pour soutenir l’élan international sur la question en vue d’aider à accroître la collaboration internationale là où elle est la plus indispensable dans le monde. Cela permettra d’aider à créer des systèmes énergétiques qui peuvent mieux résister aux effets dévastateurs des événements météorologiques extrêmes, tout en améliorant le potentiel de croissance économique, y compris grâce à des approches qui établissent un équilibre entre les sexes ».

Amarjeet Sohi, ministre des Ressources naturelles

« Agir pour protéger notre environnement et renforcer l’économie est une priorité absolue du Canada, et le leadership en la matière commence chez nous. L’action de réduire et de réacheminer les déchets plastiques des opérations du gouvernement fédéral, c’est passer de la parole aux actes. Le Canada est résolument engagé à montrer l’exemple avec l’écologisation des opérations et à assurer une économie à faible intensité en carbone et à croissance propre ».

Scott Brison, président du Conseil du Trésor, et ministre du Gouvernement numérique

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Jocelyn Lubczuk
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne
jocelyn.lubczuk@dfo-mpo.gc.ca
343-548-7863

Caroline Thériault
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de l’Environnement et du Changement climatique
613-462-5473
caroline.theriault2@canada.ca

Vanessa Adams
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Ressources naturelles
343-292-6811
vanessa.adams@canada.ca

Restez branché


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :