Le gouvernement du Canada aide les entreprises de pêche et d’aquaculture à améliorer la durabilité environnementale et les résultats commerciaux

Communiqué de presse

Le 20 décembre 2018

Nanaimo, Colombie-Britannique - Prendre des mesures pour améliorer la durabilité environnementale des entreprises de la Colombie-Britannique, tout en aidant également à améliorer les résultats commerciaux est d’une importance cruciale pour la compétitivité future des entreprises et pour la qualité de notre milieu naturel. C’est la raison pour laquelle le gouvernement du Canada effectue des investissements ciblés dans le déploiement de solutions de technologies écologiques, qui aideront les entreprises de pêche à devenir plus propres, écologiques et durables.

Aujourd’hui, le ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, l’honorable Jonathan Wilkinson, a annoncé un financement d’environ 1,1 million de dollars dans le cadre du Programme d’adoption de technologies propres pour les pêches et l’aquaculture, afin de soutenir une croissance économique propre. Doug Routley, député de Nanaimo─North Cowichan et co-président du conseil consultatif pour le saumon sauvage de la C.-B., de la Province de la Colombie‑Britannique a également annoncé une contribution de 183 448 dollars pour financer ces projets.

Le Programme d’adoption de technologies propres pour les pêches et l’aquaculture est un instrument d’une valeur de 20 millions de dollars, qui fournit des fonds pour aider les entreprises à intégrer les technologies propres à leurs activités quotidiennes. Il a pour objectif d’accroître l’utilisation d’outils, de pratiques et de techniques plus durables et plus efficaces.

Les secteurs commerciaux de la pêche et de l’aquaculture contribuent de façon importante à l’économie canadienne, soit annuellement environ 4,5 milliards de dollars au produit intérieur brut, créant partout dans le pays des milliers d’emplois, dont beaucoup au sein des collectivités autochtones, rurales et côtières.

Les 15 projets annoncés aujourd’hui aideront des entreprises de pêche et d’aquaculture à adopter des pratiques plus écologiques, qui amélioreront l’efficacité énergétique, réduiront les déchets et diminueront les changements climatiques entraînant des émissions de dioxyde de carbone. Les projets comprennent un financement de 424 219 dollars octroyé à Brown’s Bay Packing Co, qui empêchera les bactéries et les virus provenant des déchets de transformation du poisson de pénétrer dans le milieu marin, un financement de 74 437 dollars octroyé à Sport Fishing Institute of B.C. pour soutenir la conservation du sébaste, un financement de 43 488 dollars octroyé à Taste of B.C. Aquafarms Inc. pour l’installation d’un système de chauffe-eau solaire qui permettra d’éliminer la consommation de combustibles fossiles et de réduire les émissions de dioxyde de carbone, plus de 100 000 dollars octroyés à Sth’oqi Aquaculture Ltd Partnership pour l’installation d’une machine qui permettra de convertir les déchets de poisson en engrais et en énergie à faible teneur en carbone, en vue d’alimenter leurs installations aquacoles terrestres, et près de 100 000 dollars à Atchison Fishing Ltd pour un nouveau moteur efficace sur le plan énergétique qui réduira l’utilisation des combustibles fossiles et les émissions de dioxyde de carbone.

Citations

« Dans ce monde moderne, l’environnement et l’économie vont de pair, et c’est la raison pour laquelle notre gouvernement effectue des investissements stratégiques en vue d’aider les entreprises basées en C.-B. à adopter des technologies propres, qui permettront d’améliorer à la fois la performance environnementale et le rendement des entreprises. Ces investissements permettront d’assurer une meilleure protection de notre milieu marin et contribueront à réduire les émissions de gaz à effet de serre. Ces investissements permettront aussi d’appuyer la création de bons emplois de la classe moyenne dans les collectivités côtières. »

L’honorable Jonathan Wilkinson, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

« Les habitants de l’île de Vancouver, en particulier les Premières Nations, sont liées à l’océan de façon fondamentale, culturelle et économique. Il fournit de la nourriture, des emplois et de la prospérité à nos collectivités. Ces projets soutiennent l’innovation conçue et mise en place par l’industrie, et soutiennent leur engagement à être les gardiens de l’environnement. »

Doug Routley, député de Nanaimo-North Cowichan et co-président du conseil consultatif pour le saumon sauvage de la C.-B.

Faits en bref

  • Le financement appuiera directement divers projets de pêche et d’aquaculture visant l’adoption de technologies propres :

  • Brown’s Bay Packing Co. - 424 219 $ pour l’installation d’un équipement de traitement des effluents qui réduira considérablement les bactéries et les matières solides en suspension, tuera les virus et éliminera la couleur du sang des eaux usées des usines de traitement du poisson; 

  • Sth’oqi Aquaculture Ltd Partnership - 101 817 $ pour l’installation d’un digesteur anaérobie permettant de convertir les déchets de poisson en engrais biogaz et en eau, produisant ainsi de l’énergie à faibles émissions de carbone pour alimenter son installation d’aquaculture terrestre;

  • Atchison Fishing Ltd - 99 999 $ pour appuyer un nouveau moteur efficace qui réduira la consommation de carburant et les émissions de dioxyde de carbone;

  • Miracle Springs Inc. - 97 500 $ pour l’installation d’un système d’aquaculture en recirculation permettant de réduire de 95 % la consommation d’eau;

  • Sport Fishing Institute of B.C. - 74 437 $ pour l’achat et la distribution de 1 300 dispositifs de descente Seaqualizer pour le sébaste, pour appuyer la formation et pour accroître la sensibilisation à la conservation du sébaste; 

  • D. Malcom Fishing Ltd. - 74 582 $ pour l’achat et l’installation de nouveaux panneaux de chalut, de dragues surélevées et de capteurs de chalut qui permettront de réduire la perturbation du fond marin et les prises accessoires d’espèces non ciblées tout en améliorant l’efficacité énergétique; 

  • Manatee Holdings Ltd. - 51 953 $ pour l’installation d’un photobioréacteur automatisé qui augmentera l’efficacité de la production d’algues; 

  • Coastal Shellfish Corporation Limited Partnership - 50 000 $ pour remplacer les chaudières à gaz naturel par des thermopompes électriques à eau afin de réduire la consommation d’énergie non renouvelable et les émissions de dioxyde de carbone;

  • Taste of B.C. Aquafarms Inc. - 43 488 $ pour remplacer un chauffe-eau au mazout par un chauffe-eau solaire, éliminant ainsi la consommation de mazout et réduisant les émissions de dioxyde de carbone;

  • Canadian Fishing Company - 22 431 $, Leader Fishing Ltd. - 10 107 $ et Moon Dancer Fishing Co. - 7 155 $, pour appuyer l’installation de dispositifs d’extraction de pétrole à bord des navires de pêche commerciale, afin de réduire les rejets d’hydrocarbures et de détergents de cale dans l’océan où ils peuvent nuire à la vie marine;

  • Little Wing Oysters Ltd. - 19 900 $ pour remplacer la mousse de polystyrène par de nouveaux blocs de flottaison plus durables remplis de mousse moulée;

  • Ocean Cloud Joint Venture - 16 312 $ pour remplacer le moteur diesel par un moteur écoénergétique afin d’accroître le rendement énergétique et de réduire les émissions;

  • D. Ritchie Holdings Ltd. - 5 391 $ pour remplacer un générateur au gaz par un système d’énergie solaire écoénergétique, ce qui éliminera la consommation de carburant, le bruit et la pollution atmosphérique.

Liens connexes

Personnes-ressources

Jocelyn Lubczuk
Attachée de presse  
Cabinet du ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne
343-548-7863
Jocelyn.lubczuk@dfo-mpo.gc.ca

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada
613-990-7537
Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca

Restez branchés


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :