Le gouvernement du Canada et la Province du Nouveau-Brunswick financent des projets novateurs dans le secteur des produits de la mer

Communiqué de presse

Le 24 janvier 2019

Shippagan (Nouveau-Brunswick) - Bénéficiant du plus long littoral au monde, les collectivités côtières du Canada dépendent de l’industrie du poisson et des fruits de mer, qui contribue de manière intégrante aux économies locales et régionales. C’est la raison pour laquelle le gouvernement du Canada et la Province du Nouveau-Brunswick ont annoncé aujourd’hui l’octroi d’une aide financière à cinq organisations dans le cadre du Fonds des pêches de l’Atlantique.

Ce financement – une contribution totale de plus de 1,9 million de dollars – favorisera la mise en œuvre de projets novateurs et de nouvelles technologies dans l’industrie de la pêche.

Points saillants des projets

Valorēs (Institut de recherche sur les zones côtières inc.) mettra au point et à l’essai un système novateur pour la manipulation du crabe des neiges entre le moment de sa capture et celui de son arrivée à l’usine de transformation. Le système permettra d’éviter la manipulation excessive et contribuera donc à l’amélioration de la qualité globale du produit, ainsi qu’à l’augmentation de sa valeur sur les marchés internationaux. Il permettra également d’améliorer la sécurité des travailleurs sur les navires et les quais, et de mettre en place un système de traçabilité des produits.

Pêcheries APMG Inc. et Sir Eldon Ltd. adopteront tous deux une nouvelle technologie ─ des capteurs sans fil pour la surveillance des chaluts, la recherche des engins perdus, et l’ajustement des courants transversaux ─  permettant aux pêcheurs de crevettes de tirer le meilleur parti de leurs efforts de pêche, de réduire leur consommation de carburant et de recueillir des données scientifiques sur la température de l’eau.

Pêcheries LeBreton & Fils Ltée optimisera son fonctionnement grâce à l’installation et à la mise en œuvre d’une nouvelle technologie de refroidissement dans son installation de transformation des produits de la mer. Cette nouvelle technologie contribuera à améliorer la qualité des produits, à réduire la consommation d’énergie et à prolonger la durée de conservation des produits.

L’Association coopérative des pêcheurs de l’Île Ltée achètera de l’équipement spécialisé pour améliorer son processus d’extraction de l’huile de crevette et élaborer une stratégie de commercialisation de ce produit.

Le financement de ces organisations aura des retombées économiques positives à l’échelle locale et régionale au Nouveau-Brunswick. La contribution provient du Fonds des pêches de l’Atlantique d’une valeur de 400 millions de dollars, financé conjointement par les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux, et qui met l’accent sur les possibilités de croissance et l’augmentation de la valeur marchande du poisson et des produits de la mer de haute qualité et exploités de façon durable, provenant du Canada atlantique.

Le Fonds des pêches de l’Atlantique continuera d’investir dans divers projets au cours des sept années de la durée du programme. Les pêches commerciales et l’industrie aquacole, les groupes autochtones, le milieu universitaire, et les associations et les organisations de l’industrie, y compris les instituts de recherche, peuvent présenter une demande.

Les projets admissibles doivent mettre l’accent sur :

  • l’innovation – afin de soutenir la recherche et le développement d’innovations qui contribuent à la durabilité du secteur du poisson et des fruits de mer, et d’établir des partenariats et des réseaux qui viseront à promouvoir l’innovation dans le secteur;
  • l’infrastructure – afin d’adopter ou d’adapter des technologies, des processus ou de l’équipement pour améliorer l’efficacité et la durabilité du secteur du poisson et des fruits de mer;
  • les partenariats scientifiques – des partenariats avec le milieu universitaire et les institutions axés sur l’industrie de la pêche et de l’aquaculture dans le but d’améliorer les connaissances et la compréhension des répercussions de l’évolution des conditions océanographiques et de la technologie de pêche durable. 

Multimédia supplémentaire

Le gouvernement du Canada et la Province du Nouveau-Brunswick financent des projets novateurs dans le secteur des produits de la mer
À l’avant, au centre : L’honorable Robert Gauvin, vice-premier ministre et ministre du Tourisme, du Patrimoine et de la Francophonie et député de Shippagan-Lamèque-Miscou; l’honorable Ross Wetmore, ministre de l’Agriculture, de l’Aquaculture et des Pêches du N.-B. et Serge Cormier, secrétaire parlementaire du ministre de la défense nationale et député d’Acadie-Bathurst. À l’arrière, les représentants des compagnies recevant du financement sous le Fonds des pêches de l’Atlantique.

Citations

« Il est indispensable d’innover dans le secteur des produits de la mer du Canada atlantique, car ce secteur offre d’importantes possibilités d’emploi pour les petites collectivités côtières et autochtones de la région. Ces initiatives témoignent bien de la manière dont nous contribuons à protéger nos pêches et notre milieu marin, et à préserver leur viabilité et leur bonne santé pour les générations futures. »

L’honorable Jonathan Wilkinson, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

« L’industrie de la pêche joue un rôle vital dans notre région. Le financement de ces projets contribuera à stimuler l’innovation dans ce secteur et nous permettra de continuer à proposer des produits de grande qualité reconnus dans le monde entier. »

Serge Cormier, secrétaire parlementaire du ministre de la Défense nationale, et député d’Acadie─Bathurst

« Les secteurs de l'aquaculture et des pêches contribuent de façon importante à l'économie du Nouveau-Brunswick. Ces projets sont exactement ce que le Fonds pour les pêches de l'Atlantique avait l'intention d’accomplir pour stimuler l'innovation et l'amélioration du secteur, et faire passer ce secteur du poisson et des fruits de mer à un niveau supérieur. »

L’honorable Ross Wetmore, ministre de l’Agriculture, de l’Aquaculture et des Pêches, Province du Nouveau-Brunswick

« Ces investissements, concédés dans le cadre du Fonds pour les pêches de l'Atlantique, appuieront cinq entreprises locales qui poursuivent des projets novateurs et qui en feront des chefs de file dans leur domaine. Ce financement est également une bonne nouvelle, car il créera des emplois supplémentaires et des retombées économiques dans nos collectivités. »     

L’honorable Robert Gauvin, ministre du Tourisme, du Patrimoine et de la Culture, Province du Nouveau-Brunswick, et député de Shippagan-Lamèque-Miscou

Faits en bref

  • Le Fonds des pêches de l’Atlantique investira plus de 400 millions de dollars sur sept ans pour soutenir le secteur du poisson et des fruits de mer du Canada.

  • Le gouvernement fédéral fournira 70 % du financement et les provinces de l’Atlantique, 30 %.

  • Le fonds vise à aider le secteur des produits de la mer du Canada à opérer une transition afin de répondre aux demandes croissantes du marché à l’égard de produits de grande qualité, à valeur ajoutée et issus de pratiques durables.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Jocelyn Lubczuk
Attachée de presse  
Cabinet du ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne
343-548-7863
Jocelyn.lubczuk@dfo-mpo.gc.ca

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada
613-990-7537
Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca

Restez branchés


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :