Le gouvernement du Canada annonce d’importants investissements dans la recherche scientifique pour protéger les eaux canadiennes contre les déversements de pétrole

Communiqué de presse

Le secrétaire parlementaire du ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, Sean Casey, Collin Ward et David Alward, Consul général du Canada à Boston.
Le secrétaire parlementaire du ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, Sean Casey, Collin Ward et David Alward, Consul général du Canada à Boston.

Le 18 mars 2019                             

Boston (Massachusetts) - Pour le gouvernement du Canada, assurer la propreté, la sécurité et la santé de nos océans et de nos régions côtières pour les générations actuelles et futures est une priorité absolue. C’est pour cette raison que nous faisons d’importants investissements, dans le cadre du Plan de protection des océans, afin de protéger les côtes et les voies navigables du Canada contre les déversements de pétrole.

Aujourd’hui, au nom du ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, l’honorable Jonathan Wilkinson, le secrétaire parlementaire Sean Casey a annoncé que six organisations internationales recevront plus de 4,1 millions de dollars pour des projets de recherche, qui permettront d’améliorer les protocoles et le processus décisionnel visant à réduire au minimum les effets environnementaux des déversements de pétrole.

Les bénéficiaires sont : Commonwealth Scientific and Industrial Research Organisation, Johns Hopkins University, New Jersey Institute of Technology, SINTEF Ocean, Texas A&M University, et Woods Hole Oceanographic Institution.

Ces projets s’inscrivent dans le cadre de l’Initiative de recherche multipartenaire de 45,5 millions de dollars, qui a été annoncée l’an dernier pour tirer parti de la collaboration entre les spécialistes des déversements de pétrole au Canada et à l’étranger, en vue de nous assurer de pouvoir fournir les meilleurs conseils et outils scientifiques pour intervenir en cas de déversements de pétrole dans nos eaux.

Au total, 35 projets canadiens et internationaux se concentreront sur une grande diversité de stratégies et de technologies innovatrices pour faciliter les interventions en cas de déversement de pétrole. Dans le cadre de cette initiative, les chercheurs étudieront des modélisations informatiques pour prévoir le mouvement et le devenir des hydrocarbures déversés, l’utilisation d’agents dispersants chimiques et d’agents repousseurs, l’efficacité de la combustion sur place des hydrocarbures déversés en mer et le potentiel des agents biologiques pour la dispersion des hydrocarbures par biodégradation.

L’Initiative de recherche multipartenaire appuiera toute une gamme de projets de recherche différents, mais interdépendants, portant sur des mesures d’intervention de substitution en cas de déversement de pétrole, tout en facilitant les partenariats entre les meilleurs chercheurs au Canada et dans le monde. Ces efforts de collaboration nous aideront à améliorer nos connaissances sur le comportement des déversements de pétrole, la meilleure façon de les contenir et de les nettoyer, et les moyens de réduire au minimum leurs effets sur l’environnement.

Citations

« La collaboration est essentielle lorsqu’il s’agit d’intervenir en cas de déversement de pétrole. Ces nouveaux partenariats déboucheront sur plus de connaissances scientifiques, des mesures d’intervention novatrices et des technologies de pointe, qui contribueront à réduire au minimum les répercussions des déversements de pétrole sur nos eaux marines et côtières. Nous travaillons ensemble pour garantir la propreté, la santé et la sécurité de nos océans et de nos côtes. »

L’honorable Jonathan Wilkinson, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

« Le gouvernement du Canada fait d’importants investissements dans la recherche scientifique afin de contribuer à protéger les eaux et les côtes canadiennes contre les déversements de pétrole, et d’autres incidents maritimes aux effets dévastateurs. Le financement accordé aux organisations canadiennes et internationales appuiera la recherche et les technologies cruciales, qui nous permettront de mieux réagir aux incidents maritimes et de protéger nos précieux écosystèmes océaniques pour les générations à venir. »

Sean Casey, secrétaire parlementaire du ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

Faits en bref

  • Le Plan de protection des océans, d’une valeur de 1,5 milliard de dollars, est l’investissement le plus important jamais effectué pour assurer que la santé, la sécurité et la protection de nos côtes soient meilleures.

  • En décembre 2017, le gouvernement du Canada a annoncé l’Initiative de recherche multipartenaire de 45,5 millions de dollars pour améliorer la collaboration avec les experts mondiaux en intervention en cas de déversement d’hydrocarbures afin de faire progresser la recherche sur les déversements d’hydrocarbures au Canada et de limiter les impacts environnementaux de ces déversements.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Jocelyn Lubczuk
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne  
343-548-7863
Jocelyn.lubczuk@dfo-mpo.gc.ca

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada
613-990-7537
Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca

Restez branchés


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :