Les gouvernements du Canada et de la Nouvelle-Écosse financent des projets pour stimuler l’innovation et la productivité dans le secteur du poisson et des fruits de mer

Communiqué de presse

L’honorable Keith Colwell, ministre des Pêches et de l’Aquaculture, Province de la Nouvelle-Écosse et l’honorable Jonathan Wilkinson, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne
L’honorable Keith Colwell, ministre des Pêches et de l’Aquaculture, Province de la Nouvelle-Écosse et l’honorable Jonathan Wilkinson, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

Le 10 avril 2019                                      

Dartmouth (Nouvelle-Écosse) — Bénéficiant du plus long littoral au monde, les collectivités côtières du Canada comptent sur l’industrie du poisson et des fruits de mer, qui contribue de façon importante aux économies locales. C’est pourquoi le gouvernement du Canada et la Province de la Nouvelle-Écosse ont annoncé aujourd’hui que 11 organisations régionales allaient recevoir des fonds dans le cadre du Fonds des pêches de l’Atlantique.

Ce financement — une contribution totale de plus de 1,2 million de dollars — favorisera la mise en œuvre de projets novateurs et de nouvelles technologies dans le secteur du poisson et des fruits de mer.

Points saillants des projets

Deep Vision Inc. reçoit des fonds pour mettre à l’essai et piloter un nouveau système de caméra novateur qui localisera automatiquement les baleines noires de l’Atlantique Nord lorsqu’elles se trouvent près de la surface de l’océan, ce qui aidera à atténuer les risques pour cette population en voie de disparition.

Ceilidh Fishermen’s Co-op Ltd. reçoit des fonds pour acquérir et installer une nouvelle technologie qui lui permettra de passer à un processus plus efficace de tri par tailles du homard et à un meilleur contrôle de la qualité.

Fairhaven Holding Ltd. reçoit des fonds pour acheter un nouvel équipement qui lui permettra d’utiliser des techniques de récolte plus efficaces, ce qui mènera à des prises de meilleure qualité, à de meilleures opérations de pêche et à une réduction des déchets.

La Première Nation We’koqma’q reçoit des fonds pour convertir une écloserie d'eau douce existante d'une installation qui prélève constamment de grandes quantités d'eau pour la faire circuler dans les réservoirs, puis l’évacuer par une sortie d’eau, en une installation de réutilisation de l'eau douce qui réduirait la quantité d'eau nécessaire ainsi que les coûts chimiques, limiterait considérablement le risque de maladies et améliorerait la production.

Granville Gates and Sons Ltd. reçoit des fonds pour acheter et installer de nouveaux équipements d’emballage et de manutention des produits afin d’élargir sa gamme de produits de la mer à valeur ajoutée et d’améliorer sa productivité.

Shandaph Oysters reçoit des fonds pour acheter et installer un nouvel équipement (une grue Palfinger) afin d’accroître l’efficacité et la productivité dans les concessions de conchyliculture

James L. Mood Fisheries Ltd. reçoit des fonds pour installer un système intégré et numérisé de saisie des données afin de faciliter la traçabilité de leurs produits, et d’automatiser les paiements aux pêcheurs.

Bill et Stanley Oyster Company Ltd. reçoit des fonds pour acheter et mettre à l’essai un système logiciel de bout en bout pour intégrer des réservoirs et des lecteurs d’identification par radiofréquence dans son installation de transformation des mollusques. Ce système lui permettra d’améliorer son programme de traçabilité des mollusques.

Le Conseil du secteur des pêches de la Nouvelle-Écosse reçoit des fonds pour coordonner les possibilités de formation en matière de sécurité et de connaissances des pêcheurs de la Nouvelle-Écosse. Cela favorisera la professionnalisation de l’industrie de la pêche.

L’Association des pêcheurs côtiers du comté de Guysborough reçoit des fonds pour l’adoption de nouveaux processus et de nouvelles certifications qui permettront à la pêche au casier de la crevette dans la baie de Chedabucto de vendre ses produits sur de nouveaux marchés, qui exigent la certification du Marine Stewardship Council.

Premium Seafoods Ltd. reçoit des fonds pour l’achat d’une nouvelle technologie en vue de la remise à neuf d’une usine de transformation du poisson afin de transformer le buccin. Cet équipement contribuera à améliorer l’efficacité de la transformation de ses fruits de mer.

Le financement de ces projets aidera à stimuler l’innovation et la productivité dans le secteur du poisson et des fruits de mer en Nouvelle-Écosse, et à soutenir plus de 90 emplois de la classe moyenne, au profit des économies locales et régionales. La contribution provient du Fonds des pêches de l’Atlantique d’une valeur de 400 millions de dollars, qui est financé conjointement par les gouvernements fédéral et provincial, mettant l’accent sur les possibilités de croissance et l’augmentation de la valeur marchande des poissons et des produits de la mer de haute qualité et issus de pratiques durables, provenant du Canada atlantique.

Le Fonds des pêches de l’Atlantique continuera d’investir dans divers projets au cours des sept années de la durée du programme. Les pêches commerciales et l’industrie aquacole, les groupes autochtones, le milieu universitaire et les associations et les organisations de l’industrie, y compris les instituts de recherche, peuvent présenter une demande.

Les projets admissibles doivent mettre l’accent sur :

  • l’innovation – afin de soutenir la recherche et le développement d’innovations qui contribuent à la durabilité du secteur du poisson et des fruits de mer, et d’établir des partenariats et des réseaux qui viseront à promouvoir l’innovation dans le secteur;
  • l’infrastructure – afin d’adopter ou d’adapter des technologies, des processus ou de l’équipement pour améliorer l’efficacité et la durabilité du secteur du poisson et des fruits de mer;
  • les partenariats scientifiques – des partenariats avec le milieu universitaire et les institutions axés sur l’industrie de la pêche et de l’aquaculture dans le but d’améliorer les connaissances et la compréhension des répercussions de l’évolution des conditions océanographiques et des technologies de pêche durable.

Citations

« L’innovation dans ce secteur, qui fait partie intégrante de l’économie canadienne, signifie plus de possibilités d’emploi pour les petites collectivités côtières et autochtones dans tout le Canada atlantique. Je suis fier que, grâce au Fonds des pêches de l’Atlantique, nous puissions investir de manière stratégique dans le secteur du poisson et des fruits de mer pour les générations futures. »

L’honorable Jonathan Wilkinson, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

« Ensemble avec nos partenaires, nous augmentons nos exportations et appuyons l'innovation pour que nos industries des pêches et de l'aquaculture demeurent fortes, prospères et durables pour des générations. Cet investissement important dans l'un de nos secteurs économiques les plus importants — le secteur des produits de la mer — contribuera à la croissance de notre économie en créant plus d'emplois pour les jeunes Néo-Écossais et plus de possibilités pour nos régions côtières et rurales. »

L’honorable Keith Colwell, ministre des Pêches et de l’Aquaculture, Province de la Nouvelle-Écosse

Faits en bref

  • Le Fonds des pêches de l’Atlantique investira plus de 400 millions de dollars sur sept ans pour soutenir le secteur canadien du poisson et des fruits de mer.

  • Le gouvernement fédéral fournira 70 % du financement, et 30 % proviendront des provinces de l’Atlantique.

  • La contribution annuelle du secteur des produits de la mer de la Nouvelle-Écosse à l’économie canadienne s’est élevée à plus de 2 milliards de dollars ces dernières années, fournissant des emplois directs à plus de 17 000 personnes en Nouvelle-Écosse.

  • Le Fonds vise à aider le secteur des fruits de mer du Canada à opérer une transition pour répondre à la demande croissante du marché à l’égard de produits de grande qualité, à valeur ajoutée et issus de pratiques durables.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Jocelyn Lubczuk
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne
343-548-7863
Jocelyn.lubczuk@dfo-mpo.gc.ca

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada
613-990-7537
Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca

Restez branchés

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :