Le gouvernement du Canada souligne la Journée mondiale des océans à l’aide de nouveaux investissements pour protéger nos océans et nos côtes

Communiqué de presse

Le 8 juin 2019, Vancouver (Colombie-Britannique) – Le Canada est un pays océanique. Nous avons le plus long littoral du monde et sommes bordés par trois océans. Nos riches écosystèmes soutiennent plus de 325 000 emplois au Canada et abritent une abondance de vie marine. Cependant, le gouvernement du Canada reconnaît que nos eaux font face à des menaces urgentes, allant des changements climatiques au déclin de la biodiversité. Ces menaces réelles ont une incidence directe sur la santé de nos océans et, par conséquent, sur la santé de l'environnement et de l'économie du Canada.

Le gouvernement prend des mesures dès maintenant pour contrer ces menaces. Nous savons qu'il n'y a pas d'autre choix que d'agir dès maintenant pour protéger nos océans, nos côtes et nos voies navigables. Aujourd'hui, le ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, l'honorable Jonathan Wilkinson, a réaffirmé cet engagement en investissant plus de 13,6 millions de dollars dans 24 autres projets du Fonds pour la restauration côtière (FRC), visant à restaurer l'habitat sur nos côtes. Il s'agit d’un troisième programme de financement de projet dans le cadre du FRC.

La première et la deuxième phase des investissements consentis dans le cadre du FRC ont financé 40 projets. Cela signifie que les collectivités dirigent des projets dans l’ensemble du pays, allant de l’avant pour rétablir les habitats du saumon sauvage touchés par les changements climatiques, atténuer les répercussions du développement des infrastructures sur les écosystèmes côtiers fragiles, et pour stabiliser les berges des rivières, empêchant ainsi les arbres et les débris de tomber dans l'eau et de causer de graves dommages. Ces projets font partie de notre Plan de protection des océans (PPO) – un plan historique de 1,5 milliard de dollars. En partenariat avec les collectivités et les dirigeants autochtones, nous contribuons à rétablir la santé de nos côtes vulnérables et de nos habitats marins dans l’ensemble du pays.

Le ministre Wilkinson a également annoncé d'autres mesures dans le cadre du Programme sur les données environnementales de référence du PPO, visant à surveiller les répercussions des activités portuaires et la santé des écosystèmes sur la côte Ouest. Nous investissons plus de 5 millions de dollars dans neuf nouveaux projets de collecte de données dans les ports de Vancouver et de Prince Rupert en Colombie-Britannique. Les données essentielles recueillies sur les répercussions du trafic maritime et des changements climatiques nous permettront de déterminer quelles mesures nous prendrons pour rendre nos eaux plus propres, plus sûres et plus saines.

Le PPO est l'investissement le plus important de l'histoire du Canada visant à protéger nos eaux et nos côtes tout en stimulant la croissance économique et la création d'emplois dans les collectivités, qui dépendent de la santé de ces voies navigables.

Au moyen de cet investissement historique, et en renforçant nos lois grâce à la modernisation de la Loi sur les océans, la Loi fédérale sur les hydrocarbures, ainsi qu’aux modifications proposées de la Loi sur les pêches, nous tenons notre promesse de restaurer la protection de nos océans. Nous effectuons ces avancées tout en appuyant la croissance économique et les emplois dans les collectivités côtières. Ces mesures concrètes protègent des espèces en péril comme l'épaulard résident du Sud et la baleine noire de l'Atlantique Nord, en plus d'aider à reconstituer les stocks de poissons sauvages — assurant ainsi que nos collectivités côtières demeurent fortes sur le plan environnemental et économique.

Notre gouvernement comprend que nous ne pouvons pas passer la protection de nos eaux et de notre environnement à la prochaine génération. Nous prenons des mesures concrètes dès maintenant pour faire en sorte que nos enfants et nos petits-enfants aient non seulement accès à la nature de réputation mondiale dans tout notre pays, mais aussi pour nous assurer qu'ils bénéficient d'emplois durables et de la croissance économique sur ces eaux et ces côtes.


Citations

« Notre gouvernement a une responsabilité envers les Canadiens, le monde et les générations futures de gérer notre environnement et nos ressources avec soin. C'est pourquoi nous prenons des mesures concrètes pour mieux protéger nos océans et les moyens de subsistance des collectivités côtières. Ces nouveaux investissements annoncés aujourd'hui seront d'une importance cruciale pour notre compréhension des écosystèmes marins, et essentiels pour savoir comment rétablir au mieux les espèces marines et leurs habitats à l’avenir. »

L’honorable Jonathan Wilkinson, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

Faits en bref

  • Le Programme sur les données environnementales côtières de référence, qui s’inscrit dans le Plan de protection des océans, permettra de recueillir des données scientifiques de référence de grande portée dans six écosystèmes marins où le trafic maritime et l’aménagement côtier sont élevés : le port de Vancouver (C.-B.), le port de Prince Rupert (C.-B.), l’estuaire du Bas-Saint-Laurent (Québec), le port de Saint John (N.-B.), la baie Placentia (T.-N.-L.) et Iqaluit (Nunavut).

  • Ces projets sont financés dans le cadre du Programme sur les données environnementales côtières de référence de 50,8 millions de dollars. Ils font appel à la collaboration de scientifiques, de collectivités autochtones et d'organisations côtières pour recueillir des données de référence sur une vaste gamme de vie marine dans les zones d'étude.

  • Parmi les neuf organismes qui recevront un financement pour des projets annoncés aujourd’hui, mentionnons : la Première Nation Tsleil-Waututh, la Première Nation Tsawwassen, Lax Kw’alaams Fisheries Enterprise, Metlakatla Stewardship Society, la Première Nation Gitxaala, le Conseil de bande Kitselas, la Première Nation Kitsumkalum, l’Administration portuaire de Prince Rupert, et Ocean Wise Conservation Association.

  • Parmi les neuf organismes qui recevront un financement pour des projets annoncés aujourd’hui, mentionnons : la Première Nation Tsleil-Waututh, la Première Nation Tsawwassen, Lax Kw’alaams Fisheries Enterprise, Metlakatla Stewardship Society, la Première Nation Gitxaala, le Conseil de bande Kitselas, la Première Nation Kitsumkalum, l’Administration portuaire de Prince Rupert, et Ocean Wise Conservation Association.

  • Le lancement initial du Fonds pour la restauration côtière a permis de financer 40 projets totalisant environ 55 millions de dollars. Grâce à ces projets supplémentaires, Pêches et Océans Canada a financé un total de 64 projets qui contribuent à améliorer la santé de l'habitat du poisson sur toutes les côtes du Canada.

  • Les modifications à la Loi sur les océans et à la Loi fédérale sur les hydrocarbures (projet de loi C-55) ont reçu la sanction royale le 27 mai. Ces modifications habilitent directement le gouvernement à renforcer la protection des écosystèmes marins en péril, en empêchant que de nouvelles activités éventuellement préjudiciables n'aient lieu dans ces zones au moyen de  « protections provisoires » jusqu'à ce que la désignation permanente d'une zone de protection marine soit faite.

  • Les modifications proposées à la Loi sur les pêches assureront de fortes protections de tous les poissons et de leur habitat, et accorderont la priorité à la reconstitution des stocks de poissons et à la restauration de l'habitat.

Liens connexes

Personnes-ressources

Jocelyn Lubczuk
Attachée de presse  
Cabinet du ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne
343-548-7863
Jocelyn.lubczuk@dfo-mpo.gc.ca

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada
613-990-7537
Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca

Restez branchés

Recherche d'information connexe par mot-clés: Océan | Pêches et Océans Canada | Canada | Protéger les océans | Eau | grand public | communiqués de presse
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :