Le gouvernement du Canada investit dans les collectivités côtières, comme à Campbell River, en Colombie-Britannique

Communiqué de presse

Le 6 septembre 2019

Campbell River (C.-B.) — Les investissements du gouvernement du Canada dans la région de Campbell River améliorent la sécurité des marins, soutiennent l'économie locale et protègent la vie marine et les pêches. Cela comprend la construction d'un nouvel édifice pour la station de recherche et de sauvetage de la Garde côtière canadienne, la modernisation et l'amélioration du port pour petits bateaux à Fisherman's Wharf et l'ajout de vols de surveillance à long rayon d’action dans le cadre du Programme national de la surveillance aérienne des pêches et de l'application de la loi.

Un nouveau bâtiment pour la station de recherche et sauvetage de la Garde côtière canadienne

Donner à la Garde côtière les outils dont elle a besoin pour faire son travail est une priorité pour le gouvernement du Canada. De nouvelles infrastructures, comme un nouvel édifice pour la station de recherche et sauvetage de Campbell River, font partie de ces engagements. Le nouveau bâtiment est devenu opérationnel à l'été 2019, à temps pour la saison de pêche et de navigation de plaisance de Campbell River. Financé dans le cadre de l'Initiative fédérale liée aux infrastructures, le nouveau bâtiment a coûté 1,55 million de dollars, faisant partie des 45,9 millions de dollars alloués à la Garde côtière canadienne pour remplacer les infrastructures vieillissantes par des technologies plus écologiques et plus efficaces.

  • Le nouveau bâtiment flottant se compose d'un atelier, d'un vestiaire et de toilettes, d'une salle de réunion et d'une cuisine, d'un entrepôt d'équipement avec dispositif de séchage du matériel humide et de bureaux pour l'officier responsable et le mécanicien de marine. Il y a aussi une génératrice pour assurer la continuité du service en cas de panne de courant.
  • Il s'agit d'un bâtiment modulaire préfabriqué en aluminium de 24 pi x 72 pi avec un toit en métal à joint debout et des murs faits de panneaux remplis de mousse à revêtement en acier. Les panneaux de mousse et la charpente d'aluminium sont beaucoup plus légers que les bâtiments à ossature de bois typiques, tout en offrant la résistance et l'isolation requises.
  • La station est située dans un bassin protégé à l'intérieur du port pour petits bateaux afin de réduire les effets des conditions hivernales sur les navires et l'infrastructure.

Améliorations apportées au port pour petits bateaux de Campbell River

Avec l'un des plus importants centres de services de pêche de la Colombie-Britannique, le gouvernement du Canada investit 2,25 millions de dollars sur plusieurs années pour améliorer le Fisherman's Wharf, à Campbell River. Ce projet fait partie d'un investissement de 33 millions de dollars dans 35 ports pour petits bateaux de la Colombie-Britannique pour faire en sorte que les collectivités côtières puissent continuer à créer des emplois et que les économies locales puissent prospérer.

  • Le dragage de capitalisation dans le port de Campbell River rétablira la sécurité de la navigation pour les navires et l'exploitation sécuritaire de la zone portuaire pour soutenir la pêche commerciale. Ce travail est effectué parce que les navires à fort tirant d'eau ont eu une utilisation restreinte des quais flottants dans le port, et que les gros navires doivent chronométrer leur entrée et leur sortie à marée haute. Au total, 4 000 mètres cubes de matériaux sont en train d'être enlevés de la zone.
  • La reconstruction du quai flottant est en cours. Les flotteurs d'amarrage ont été considérablement détériorés en raison de l'accostage des navires et de facteurs environnementaux. Les sous-structures en bois, les systèmes électriques et les systèmes de protection contre l'incendie sont en cours de reconstruction dans les ports du Nord et du Sud, selon les besoins. Ces améliorations permettront de maintenir un mouillage sécuritaire pour les navires dans le port.

Une nouvelle base du Programme national de la surveillance aérienne des pêches et de l’application de la loi

Le gouvernement du Canada fait progresser la protection de l'océan, de la vie marine et des pêches sur la côte ouest de la Colombie-Britannique grâce à une nouvelle base du Programme national de la surveillance aérienne des pêches et de l’application de la loi à Campbell River. Dans le cadre d'un contrat de 128 millions de dollars sur cinq ans, PAL Aerospace augmentera la conformité et l'application de la loi grâce à de nouvelles capacités de surveillance et de reconnaissance à plus long rayon d’action.

  • Les agents des pêches auront accès à des aéronefs à plus long rayon d’action, ce qui leur permettra d'élargir leur rayon d'action et leur donnera des outils améliorés pour lutter contre la pêche illégale et accroître la sécurité maritime du Canada. La nouvelle base de Campbell River permettra également de patrouiller plus souvent et plus longtemps sur la côte ouest de la Colombie-Britannique les zones où l'activité de pêche est intense.
  • Les travaux préliminaires pour la création de la base de Campbell River sont presque terminés, et PAL Aerospace a l'intention d'ouvrir le chantier avant la fin octobre. Les travaux devraient être terminés d'ici juin 2020, en prévision des nouveaux contrats de surveillance aérienne, qui débuteront le 1er septembre 2020.

Citations

« Les investissements qui aident à améliorer les collectivités, à protéger nos zones marines et côtières et à assurer la sécurité des gens qui travaillent sur l'eau ou y passent leurs loisirs, constituent une priorité pour notre gouvernement. Lorsque nous investissons dans les collectivités locales, tous les Canadiens et l'économie canadienne en bénéficient. Nous sommes fiers de ces investissements qui appuient le développement durable des économies locales dans des endroits comme Campbell River et dans d'autres collectivités du Canada. »

L’honorable Jonathan Wilkinson, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

Faits en bref

  • Station de recherche et sauvetage de la Garde côtière canadienne

    • Les équipes de la Garde côtière qui travaillent au poste de recherche et sauvetage de Campbell River interviennent environ 150 fois par année et opèrent entre Comox au sud, Kelsey Bay au nord et tous les bras de mer sur la terre ferme entre ces deux endroits.
    • Les équipes interviennent 24 heures sur 24, 365 jours par année et comprennent un officier responsable, un mécanicien de marine et deux spécialistes du sauvetage.
  • Améliorations du port pour petits bateaux

    • Le port pour petits bateaux de Campbell River, situé à Fisherman's Wharf, est l'un des plus importants centres de services de pêche en Colombie-Britannique. Il est géré par l'Administration portuaire de Campbell River.
    • Le port a une capacité maximale estimative de 4 195 mètres-navire et offre un mouillage à environ 130 bateaux de pêche commerciale sur une base régulière. Les Premières Nations et les navires conchylicoles utilisent également cette installation. Le port permet de soutenir des pêcheries de saumon, de poisson de fond, des pêches à la plongée (panope et concombre de mer), des pêcheries de crevettes et autres.
  • Base du Programme national de la surveillance aérienne des pêches et de l’application de la loi

    • PAL est un chef de file mondial dans le domaine du renseignement, de la surveillance et de la reconnaissance aéroportés (ISR), avec plus de 40 ans d'expérience dans les milieux de l'aviation civile et militaire.
    • Le contrat de 128 millions de dollars comprend deux King Air 200 et deux avions de patrouille maritime Dash-8-100, ainsi que trois bases d'opérations : St. John's (T.-N.-L.), Halifax (N.-É.) et Campbell River (C.-B.).
    • La surveillance aérienne de l'habitat essentiel des épaulards résidents du Sud a augmenté de 30 % en 2019, à la suite de la mise en œuvre de mesures de gestion de la pêche au saumon quinnat, la proie privilégiée des épaulards.

Personnes-ressources

Jocelyn Lubczuk
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Pêches, des Océans
et de la Garde côtière canadienne
343-548-7863
Jocelyn.lubczuk@dfo-mpo.gc.ca


Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada
613-990-7537
Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca

Restez branchés


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :