Mesures de gestion du saumon quinnat du fleuve Fraser pour 2020

Document d'information

Le saumon quinnat du fleuve Fraser est en déclin depuis de nombreuses années en raison d'un certain nombre de facteurs, notamment la destruction de l'habitat, la pêche, et les répercussions des changements climatiques. Sur les treize populations sauvages de saumon quinnat du fleuve Fraser évaluées par le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC), une seule n'est pas en péril.

Au Canada, le taux de réchauffement a été deux fois plus élevé que la moyenne mondiale, car les changements climatiques se produisent à un rythme plus rapide aux latitudes septentrionales. Les températures de l'air en Colombie-Britannique se réchauffent également, et les accumulations de neige en mai ont été anormalement faibles ces dernières années. En conséquence, les températures du fleuve Fraser se réchauffent et, pendant les mois d'été, elles dépassent de plus en plus les limites supérieures de tolérance thermique pour le saumon. Parmi les autres changements liés au climat, citons l'augmentation des périodes de sécheresse et des précipitations extrêmes, qui sont plus fréquentes ces dernières années.

Les températures du nord-est de l'océan Pacifique se réchauffent également. Une vague de chaleur marine sans précédent s’est déroulée de fin 2013 à 2019. La température de l'eau était de 3 à 5 degrés Celsius supérieure à la moyenne et s'étendait jusqu'à 100 m de profondeur, ce qui a eu de profondes répercussions sur les réseaux alimentaires des saumons. Un exemple clé est le passage d'espèces de zooplancton du nord, généralement prédominantes et à forte teneur en graisses, à une plus grande proportion d'espèces de zooplancton du sud, à plus faible teneur en graisses, considérées comme une nourriture de moins bonne qualité pour le saumon.

Les changements climatiques créent une synergie avec les modifications de l'habitat dans le bassin hydrographique du Fraser, en particulier la déforestation due aux activités humaines comme l'exploitation forestière, l'agriculture et le développement, et deux années consécutives d'incendies de forêt records en Colombie-Britannique en 2017 et 2018. Ces effets augmentent la sédimentation et les glissements de terrain en Colombie-Britannique, et entraînent une diminution de la productivité de l'habitat du saumon en eau douce pour certaines zones et populations.

Aujourd'hui, le ministère des Pêches et des Océans (MPO) publie les plans de pêche du saumon quinnat du fleuve Fraser pour 2020. Le Ministère mettra en œuvre des mesures similaires à celles de 2019 avec des restrictions supplémentaires pour renforcer la conservation et une certaine flexibilité pour des pêches supplémentaires pour tous les pêcheurs dans les zones où l’incidence sur les stocks préoccupants sera très faible. En collaboration avec les pêcheurs, nous sommes convaincus d'avoir trouvé des moyens créatifs et souples de mettre en place des pêches ciblées et de petite taille, qui protégeront le saumon quinnat en voie du disparition du fleuve Fraser, tout en offrant des possibilités de pêche de stocks plus sains.

Le Ministère s'appuie sur les mesures prises l'année dernière pour protéger le saumon quinnat du fleuve Fraser. Il s'agit notamment des mesures suivantes :

  • La pêche avec non-conservation des prises de saumon quinnat dans la zone F consacrée à la pêche commerciale à la traîne dans le nord, et ce jusqu'au 15 août 2020, et dans la zone G sur la côte ouest de l'île de Vancouver, la pêche à la traîne sera reportée jusqu'au 1er août. 
  • Les pêches récréatives dans le sud de la Colombie-Britannique ne seront pas autorisées à conserver le saumon quinnat avant le 15 juillet dans la plupart des zones, et avant le 1er août dans le détroit de Juan de Fuca et le sud du détroit de Georgie, étant donné la plus forte prévalence du saumon quinnat du Fraser, une espèce en péril. Une limite de taille maximale de 80 cm sera également en place dans la pêche récréative du sud de la Colombie-Britannique jusqu'en juillet/août, selon la zone. Certaines parties du sud du détroit de Georgie, de la baie Howe et de Burrard Inlet, couvrant une zone située à l'embouchure du fleuve Fraser, seront également fermées à la pêche au saumon quinnat jusqu'en août, afin de réduire davantage la mortalité des stocks en déclin.
  • La pêche récréative le long de la côte ouest de l'île de Vancouver, le long d'un corridor situé à 1 mille nautique de la ligne de flottaison et dans les zones 21 à 27, reste ouverte à la conservation du saumon quinnat. De plus, plusieurs petites sous-zones éloignées des principaux couloirs de migration seront autorisées à conserver le saumon quinnat ─ ces ouvertures seront annoncées séparément.
  • Les pêches récréatives dans le fleuve Fraser seront fermées à la pêche au saumon jusqu'au 1er novembre. Les possibilités de pêche pour des stocks spécifiques peuvent être envisagées à une date ultérieure.
  • La pêche récréative d'autres espèces continue d'être autorisée (voir notre site Web pour plus de précisions).
  • La pêche alimentaire, sociale et rituelle (ASR) des Premières Nations, qui jouit d’une priorité de protection constitutionnelle, sera attribuées pour les pêches des Premières Nations issues de traités et de la pêche ASR dans les eaux marines de la côte sud et dans le fleuve Fraser. Les possibilités de pêche ASR de la côte sud sur des stocks mixtes seront autorisées dans les zones marines, à l'exception des abords du fleuve Fraser (sous-zones 29-6, 29-7, 29-9 et 29-10). Des pêches très limitées seront autorisées dans le fleuve Fraser en juillet, afin de réduire le nombre de saumon quinnat en péril du Fraser, avec la possibilité de cibler du saumon quinnat d'été 4(1) en bonne santé en août. Le MPO travaillera avec les Premières Nations du fleuve Fraser sur des possibilités de pêche spécifiques.

Pour des informations plus détaillées, veuillez consulter les avis de pêche sur notre site Web à https://notices.dfo-mpo.gc.ca/fns-sap/index-fra.cfm?

Le MPO continuera également à évaluer le passage des poissons là où a eu lieu le glissement rocheux de Big Bar, et tiendra compte de ces circonstances pour prendre des décisions de gestion des pêches au fur et à mesure de la saison.

Lien associé

Cartes sur le site Web du MPO : http://www.pac.dfo-mpo.gc.ca/index-fra.html

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :