Sept nouveaux projets du FRISCB

Document d'information

Voici des projets qui reçoivent un financement du Fonds de restauration et d’innovation pour le saumon de la Colombie-Britannique (FRISCB) :

  • La Squamish River Watershed Society recevra environ 522 000 $ sur trois ans pour rétablir le passage des poissons et accroître la productivité du saumon quinnat en réduisant les obstacles le long de la rivière Elaho. Le projet mettra l’accent sur la réduction des obstacles afin d’offrir aux poissons un accès uniforme à plus de 40 kilomètres de la partie supérieure du bassin versant de la rivière Elaho.
  • La Peninsula Stream Society recevra environ 300 000 $ sur deux ans pour créer une « passe migratoire » permettant aux poissons de se déplacer vers et à travers un grand ponceau sous Atkins Road, près du parc régional de Mill Hill. Cela facilitera le passage des poissons et permettra aux truites y résidant et aux saumons coho adultes en période de frai, de pouvoir accéder à plus de huit kilomètres d'habitat en amont.
  • La Gitanyow Fisheries Authority recevra environ 867 000 $ sur cinq ans pour lancer un projet d’amélioration et de restauration de l’habitat afin de maximiser le succès des géniteurs de saumon rouge de la rivière Kitwanga au cours des cinq prochaines années. Elle déterminera également les facteurs limitatifs de la production de saumon rouge de la rivière Kitwanga et mettra en œuvre des solutions techniques qui aideront à reconstituer le stock.
  • La Fondation du saumon du Pacifique recevra environ 650 000 $ sur deux ans pour effectuer des relevés d’échantillons au chalut d’hiver dans le golfe de l’Alaska afin d’étudier l’abondance, la santé et l’utilisation de l’habitat des salmonidés du Pacifique dans les conditions hivernales. Le projet permettra également d’évaluer le conflit potentiel entre les salmonidés produits dans les écloseries et les salmonidés sauvages dans des conditions océaniques.
  • La Pacific Prawn Fishermen’s Association recevra environ 117 000 $ sur deux ans pour élaborer une méthode de gestion robuste afin d’améliorer la durabilité de la pêche à la crevette tachetée en Colombie-Britannique. Le financement permettra d’évaluer les résultats attendus des répercussions de la pêche sur les stocks de crevettes sauvages dans le cadre de pratiques de pêche de rechange et offrira une occasion d’évaluer les stocks, de faire des recherches et de donner de la formation en gestion aux pêcheurs, aux Premières Nations et à d’autres. 
  • L’Université de la Colombie-Britannique recevra environ 165 000 $ sur deux ans pour mener des recherches visant à améliorer la compréhension de l’évolution de l’écosystème à laquelle font face les saumons juvéniles en migration dans le détroit de Georgie. Les activités comprennent la quantification des principaux facteurs de l’alimentation du zooplancton (petits animaux qui se nourrissent de plantes océaniques) et l’exploration de la façon dont l’abondance et la répartition du zooplancton sont touchées par les conditions environnementales.
  • La Skeena Fisheries Commission recevra environ 400 000 $ sur quatre ans pour mettre au point une barrière de dénombrement du saumon semi-autonome afin de permettre une surveillance plus précise du saumon quinnat, du saumon coho et du saumon rouge du bassin versant de la rivière Bear. Une meilleure compréhension de ces populations sera utilisée pour éclairer les futures approches de gestion des pêches.

Le FRISCB acceptera de nouvelles demandes de financement du 15 juillet au 15 septembre 2020. Des fonds sont disponibles pour les projets qui répondent aux critères d’admissibilité et d’évaluation en Colombie-Britannique. Les priorités du Fonds en 2020 sont les suivantes :

  • De nouvelles technologies et de nouveaux processus d’aquaculture pour améliorer le rendement environnemental et accroître la transparence de la chaîne d’approvisionnement.
  • La recherche visant à améliorer la compréhension scientifique de la truite arc-en-ciel, du saumon quinnat et du saumon coho du fleuve Fraser grâce à des collaborations scientifiques et à l’intégration des connaissances autochtones.
  • Les projets visant à promouvoir les pratiques de pêche sélective visant à réduire au minimum les prises accessoires d’espèces préoccupantes.
  • Les projets de restauration de l’habitat qui ciblent les Unités de conservation rouges ou les populations inscrites par le COSEPAC.
  • L’amélioration de l’infrastructure des écloseries existantes.
  • Les processus et les technologies novateurs pour accroître la qualité et la valeur du poisson et des produits de la mer de la Colombie-Britannique et optimiser les opérations de pêche.

De plus amples renseignements sur le processus de demande, les échéanciers et les critères du programme sont disponibles sur le site Web du FRSRCB : www.bcsrif.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :