Pêches et Océans Canada annonce les 26 bénéficiaires d’un fonds de 8,3 millions de dollars visant à débarrasser les océans des engins de pêche « fantômes » 

Communiqué de presse

Le 8 juillet 2020                                         

Ottawa (Ontario) - Le gouvernement du Canada déploie beaucoup d’efforts pour protéger nos océans et la faune marine qu’ils abritent. Nous avons exprimé clairement que notre objectif vise à protéger 25 % de nos océans d’ici 2025, et d’atteindre 30 % d’ici 2030. Pendant que nous veillons à accroître les protections marines d’un océan à l’autre, nous déployons également des efforts pour débarrasser nos océans des déchets dangereux.

Les engins de pêche perdus et abandonnés, ou « engins fantômes », comptent parmi les plus importants facteurs de la planète qui contribuent à la présence de déchets marins. Il s’agit de l’une des formes les plus mortelles de débris plastiques, et constituent un grave danger pour les animaux marins comme les baleines et les tortues, l’environnement côtier et marin, et les stocks mondiaux de poissons. Pour combattre cette menace, Pêches et Océans Canada finance 26 projets au Canada et ailleurs dans le monde pour permettre d’éliminer les déchets destructifs des océans.

Le Programme de contributions pour soutenir des solutions durables en matière de pêche et la récupération des engins de pêche de 8,3 millions de dollars, connu sous le nom de Fonds pour les engins fantômes, financera 22 projets au Canada et quatre autres à l’échelle internationale au cours des deux prochaines années. Tous les projets appartiennent à au moins l’une des quatre catégories suivantes : récupération des engins de pêche, élimination de façon responsable, acquisition et mise à l’essai des technologies d’engins de pêche disponibles, et leadership international.

Les bénéficiaires du Fonds pour les engins fantômes sont les suivants :

Colombie‑Britannique

  • Shellfish Growers’ Association de la C.‑B.
  • ÉcoFiducie Canada
  • Emerald Sea Protection Society
  • Conseillers en ressources naturelles
  • The Ocean Legacy Foundation
  • Pacific Prawn Fishermen’s Association
  • T Buck Suzuki Foundation

Québec

  • Association des capitaines propriétaires de la Gaspésie (ACPG)
  • Les Cultures du Large inc.
  • Merinov
  • Regroupement des pêcheurs professionnels du sud de la Gaspésie

Nouveau‑Brunswick

  • Fundy North Fisherman’s Association
  • Conseil de la conservation de la Première Nation des Malécites

Nouvelle‑Écosse

  • Cape Breton Fish Harvesters Association
  • Coastal Action
  • CSR GeoSurveys Ltd
  • Eastern Nova Scotia Marine Stewardship Society
  • Fishing Gear Coalition of Atlantic Canada
  • Terre-Neuve-et-Labrador
  • Fish, Food, and Allied Workers Union (FFAW- UNIFOR)
  • Petty Harbour Fisherman’s Cooperative

International

  • Gulf and Caribbean Fisheries Institute
  • Ocean Conservancy (Global Ghost Gear Initiative®)
  • Stand Out For Environment Restoration Initiative

Pour de plus amples renseignements sur les bénéficiaires du Fonds pour les engins fantômes, y compris les descriptions de projet, veuillez consulter le lien suivant : https://www.dfo-mpo.gc.ca/engins-fantomes

Citations

« La lutte contre la pollution plastique est une priorité pour notre gouvernement. Nous ne pouvons avoir des océans sains ou une économie bleue solide si nos eaux sont gravement polluées par le plastique. Le grand enthousiasme que suscite le Fonds pour les engins fantômes démontre que les Canadiens adhèrent à cette priorité et veulent prendre part à la solution. Les bénéficiaires du Fonds feront une différence importante au pays et à l’étranger, puisqu’ils retirent les engins de pêche fantômes des océans, les recyclent ou les éliminent de façon responsable. Plus important encore, ils créent des solutions concrètes pour empêcher d’autres plastiques de pénétrer dans nos eaux dans le futur. »

L’honorable Bernadette Jordan, ministre des Pêches et des Océans et de la Garde côtière canadienne

Faits en bref

  • Plus de huit millions de tonnes métriques de plastiques se retrouvent dans les océans à l’échelle mondiale chaque année.

  • Le 9 juin 2020, Pêches et Océans Canada a annoncé que quatre petites entreprises canadiennes recevront des subventions de plus deux millions de dollars pour élargir leur travail novateur et ainsi réduire au minimum la pollution plastique en recyclant les équipements de pêche et d’aquaculture, et en adaptant et recyclant les engins de pêche abandonnés pour en faire des produits biodégradables utiles.

  • Les 11 et 12 février 2020, Pêches et Océans Canada a tenu un Sommet de l’innovation en matière d’engins à Halifax (Nouvelle‑Écosse). Le Sommet comportait des discussions sur les stratégies à court et long terme visant à empêcher la pénétration des engins fantômes dans les océans, à en réduire le nombre et à les récupérer, et mettait en relief les innovations en matière d’engins et de technologies pour réduire les empêtrements de baleines dans un espace d’exposition interactif.

  • Du 18 au 20 juillet 2019, Pêches et Océans Canada et la Garde côtière canadienne ont effectué une opération de récupération d’engins fantômes de trois jours dans le golfe du Saint‑Laurent. Cette opération, nommée Opération Fantôme, a surtout ciblé des zones où de nombreux engins fantômes ont été signalés. Nous avons récupéré plus de 100 casiers à crabe des neiges en enlevant plus de neuf kilomètres de corde de l’eau.

Liens connexes

Personnes-ressources

Jane Deeks
Attachée de presse
Cabinet de la ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne
343‑550‑9594
Jane.Deeks@dfo-mpo.gc.ca

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada
613‑990‑7537
Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca

Restez branché

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :