La ministre Jordan reçoit le rapport de l’interlocuteur sur la transformation future de l’Office de commercialisation du poisson d’eau douce 

Communiqué de presse

Le 21 janvier 2021

Ottawa (Ontario) - Depuis sa création il y a plus de 50 ans, l’Office de commercialisation du poisson d’eau douce (OCPED) a joué un rôle important dans la vie des pêcheurs des eaux intérieures, notamment ceux des collectivités autochtones éloignées et du Nord.

Aujourd’hui, l’honorable Bernadette Jordan, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, a annoncé avoir reçu le rapport de Kevin G. Anderson, l’interlocuteur nommé pour la transformation de l’Office de commercialisation du poisson d’eau douce.

Depuis sa nomination en 2019, M. Anderson a tenu plus de 30 séances de mobilisation des pêcheurs et d’autres intervenants du secteur de la pêche en eau douce, ainsi que des dirigeants autochtones, des organisations de développement économique, et des représentants des gouvernements et groupes fédéral, provinciaux, territoriaux et autochtones. En mars 2020, il a créé un comité intérimaire des pêcheurs des eaux intérieures pour évaluer la faisabilité de la transformation de l’OCPED en une entité de commercialisation dirigée par les pêcheurs.

Le rapport recommande que Pêches et Océans Canada s’engage à continuer à travailler avec le comité intérimaire pour transformer l’OCPED. Pour que ce travail se poursuive, l’interlocuteur a recommandé que le Ministère apporte son soutien au comité intérimaire, afin d’obtenir la compétence administrative et technique nécessaire pour lui permettre d’officialiser son rôle de représentation des pêcheurs du Manitoba, de la Saskatchewan, et des Territoires du Nord-Ouest.

Le gouvernement du Canada fait bon accueil aux recommandations, et il s’engage à travailler avec le comité intérimaire au cours de la prochaine année, alors qu’il étudie la possibilité de transformer l’OCPED en une entité dirigée par les pêcheurs, visant 'a soutenir toutes les communautés. Pêches et Océans Canada continuera à travailler avec le comité intérimaire pour évaluer et soutenir les prochaines étapes du processus.

Durant ce temps-là, l’OCPED poursuivra ses activités à l’appui des pêcheurs en eau douce. 

Citations

L’Office de commercialisation du poisson d’eau douce a une longue histoire avec le secteur des produits de la mer intérieurs du Canada, et nous nous engageons à travailler avec tous les pêcheurs pour faire en sorte que l'organisation soit efficace, inclusive, et viable. Je tiens à remercier les membres du comité intérimaire et l’interlocuteur, M. Anderson, d’avoir préparé le terrain en vue de transformer l’Office. La structure finale de l’Office n’a pas encore été achevée, mais je me réjouis de travailler avec le comité intérimaire et tous les pêcheurs pour explorer ce modèle dirigé par les pêcheurs.
- L’honorable Bernadette Jordan, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne 

La décision de la ministre de Pêches et Océans Canada de soutenir la propriété des pêcheurs de l'OCPED est l'une des meilleures nouvelles que notre industrie ait entendues depuis longtemps. Nous sommes impatients de travailler avec nos collègues pêcheurs, Pêches et Océans Canada et l'Office de commercialisation du poisson d'eau douce, afin de trouver un modèle qui fonctionne pour les pêcheurs commerciaux en eau douce et qui nous prépare au succès.
- Jamie Linington et Sam Murdock, coprésidents, Comité intérimaire des pêcheurs des eaux intérieures

Depuis sa création en 1969, l'objectif principal de l'OCPED a été d’optimiser au maximum les revenus des pêcheurs commerciaux. Avec la décision du gouvernement du Canada de placer les pêcheurs desservis par l'OCPED au centre des discussions sur sa transformation, je suis convaincu qu'il s'agit d'une étape positive pour l'avenir du secteur. Je me réjouis de travailler avec le comité intérimaire pour soutenir ce processus.
- David Bevan, président du conseil d'administration de l'Office de commercialisation du poisson d'eau douce 

Faits en bref

  • L’OCPED est une société d’État fédérale qui a été établie en 1969 et dont l’administration centrale se trouve à Winnipeg, au Manitoba. 

  • En vertu de la Loi sur la commercialisation du poisson d’eau douce (LCPED), l’Office a le droit exclusif d’acheter et de commercialiser le poisson d’eau douce dans les marchés interprovinciaux et d’exportation. Cette prérogative s’applique aux produits désignés fournis par les administrations participantes; les Territoires du Nord-Ouest. Dans les provinces du Manitoba et de la Saskatchewan, l’OCPED est un acheteur détenteur d’un permis et il fonctionne sur le marché libre avec des pêcheurs en vertu de contrats. 

  • Un interlocuteur, M. Kevin Anderson, a été nommé le 4 septembre 2019 pour agir en tant que tierce partie neutre pour diriger les prochaines étapes de la transformation à la suite de la recommandation du groupe consultatif ministériel sur l’OCPED.  

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Jane Deeks                   
Attachée de presse  
Cabinet de la ministre des Pêches, des Océans
et de la Garde côtière canadienne       
343-550-9594
jane.deeks@dfo-mpo.gc.ca

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada
613-990-7537
Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca

Restez branchés

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :