Le gouvernement du Canada investit plus de 8 millions de dollars dans les ports de pêche du sud-est du Nouveau-Brunswick

Communiqué de presse

Le 21 juillet 2021

Cap-Pelé, Nouveau-Brunswick - L’honorable Dominic LeBlanc, président du Conseil privé de la Reine pour le Canada et ministre des Affaires intergouvernementales, a annoncé au nom de l’honorable Bernadette Jordan, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, que le gouvernement du Canada va investir plus de 8 millions de dollars pour aider à renouveler l’infrastructure portuaire dans tout le sud-est du Nouveau-Brunswick.

Les ports pour petits bateaux sont le cœur même des communautés côtières du Canada. Comme environ 90 % des produits de la mer sont débarqués dans des ports pour petits bateaux, cette infrastructure est essentielle aux économies locales et nationales du Canada. Dans le cadre du budget de 2021, le gouvernement fédéral investit 300 millions de dollars pour réparer, améliorer et construire de nouveaux ports pour petits bateaux partout au Canada.

Voici plusieurs ports qui ont été désignés pour des améliorations :

  • Enlèvement d'une ancienne rampe, modernisation de l'électricité et reprise du dragage annuel de l'entrée du port à Les Aboiteaux (Cap-Pelé)
  • Enlèvement de la structure de caissons existante et améliorations du brise-lames nord-est à Petit-Cap (Cap-Pelé).
  • Dragage de l'entrée et du chenal du port ainsi que la conception et les permis pour la cellule de confinement et pour un éventuel projet de dragage du bassin à Bas-Cap-Pelé
  • Dragage d'entretien et amélioration du système électrique à Chockpish
  • Améliorations du système électrique et reprise du dragage annuel à Cap-Lumière
  • Reprise du dragage annuel du chenal à Cap-de-St-Louis
  • Dragage du chenal et du bassin et reprise du dragage de l'entrée du port à St-Édouard-de-Kent
  • Amélioration du système électrique à Cap Tourmentine
  • Construction d'une nouvelle rampe à Botsford
  • Remplacement du mur endommagé par l'ouragan Dorian et reconstruction d'un quai existant à Barre-de-Cocagne (Cormierville)
  • Vidange de la cellule de confinement à St-Thomas

Citations

« L’industrie de la pêche est profondément ancrée dans le paysage et l’histoire du sud-est du Nouveau-Brunswick. Lorsque nous investissons dans nos ports locaux, nous investissons dans les gens qui travaillent et vivent à proximité. Ces investissements permettront de garantir qu’ils demeurent en bon état pour des années encore. »

L'honorable Dominic LeBlanc, président du Conseil privé de la Reine pour le Canada, et ministre des Affaires intergouvernementales

« Les ports pour petits bateaux sont au cœur des communautés côtières du Canada. Ce sont des lieux de rassemblement, des centres de loisirs et d’activités industrielles, et ils sont vitaux à l’économie bleue en pleine croissance du Canada. C’est pourquoi notre gouvernement investit 300 millions de dollars pour rendre nos ports plus écologiques, plus sécuritaires, et plus efficaces. Nous appuierons toujours les gens de nos secteurs des pêches, du tourisme, et de la construction, ainsi que les communautés côtières et rurales, qui dépendent des ports pour petits bateaux du Canada. »

L’honorable Bernadette Jordan, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

Faits en bref

  • Dans son budget 2021‑2022, le gouvernement du Canada s’est engagé à investir un montant supplémentaire de 300 millions de dollars, sur deux ans, dans le renouvellement du réseau de ports pour petits bateaux du Canada.

  • Le secteur des produits de la mer du Canada emploie plus de 45 000 Canadiens et génère plus de 7 milliards de dollars par an.

  • Pêches et Océans Canada s’occupe de garder ouverts et en bon état les ports essentiels à l’industrie de la pêche commerciale.

  • Pêches et Océans Canada apporte son appui à 973 ports partout au Canada, où s’affairent plus de 5 000 bénévoles des administrations portuaires.

  • Les projets de rénovation des ports sont réalisés en collaboration avec les administrations portuaires locales qui assurent la gestion et l’exploitation des installations pour les usagers locaux.

  • Le budget du Programme des ports pour petits bateaux pour 2021‑2022 est d’environ 90 millions de dollars. De ce montant, environ 70 millions seront directement investis dans des projets de réparation, d’entretien, de construction et de dragage dans les ports.

  • L’économie bleue du Canada et sa croissance future dépendent de l’utilisation et de la gestion durables de nos ressources océaniques. Une stratégie pour l’économie bleue nous permettra de protéger et de revitaliser la santé de nos océans, tout en tirant parti des nouvelles possibilités de croissance économique dans l’ensemble des secteurs océaniques.

  • À propos du port pour petits bateaux Les Aboiteaux :

    • En moyenne, les débarquements de fruits de mer au port sont d'environ 400 tonnes métriques, d'une valeur approximative de 3,2 millions de dollars. Près de 30 bateaux de pêche commerciale utilisent ce port. La principale espèce débarquée est le homard.

Liens connexes

Personnes-ressources

Olivia McMackin
Attachée de presse
Cabinet de la ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne
343-571-9193
Olivia.Mcmackin@dfo-mpo.gc.ca

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada
613‑990‑7537
Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca

Restez branchés

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :