La deuxième période de soumission de demandes au titre du Programme de prestation et de subvention aux pêcheurs du Canada est maintenant ouverte 

Communiqué de presse

Le 5 août 2021 

Ottawa (Ontario) - Au cours de l’année écoulée, la COVID-19 a créé des défis uniques pour les pêcheurs canadiens, qui constituent l’épine dorsale économique de nombreuses collectivités côtières et rurales canadiennes. Le gouvernement du Canada est bien conscient de ces défis et de l’importance d’un solide secteur du poisson et des fruits de mer, afin que les pêcheurs puissent continuer à nourrir les Canadiens, et à soutenir leurs propres familles et communautés.

Aujourd’hui, le gouvernement du Canada a annoncé l’ouverture du processus de soumission de demandes pour la seconde phase des paiements de prestations dans le cadre du Programme de prestation et de subvention aux pêcheurs. Ce programme contribue à garantir que les pêcheurs indépendants admissibles (qui n’étaient pas admissibles aux autres programmes fédéraux d’aide financière) obtiennent un soutien essentiel pour faire face au fardeau financier causé par la COVID‑19.

Depuis mai 2020, plus de 18 000 pêcheurs et leurs familles – de l’ensemble des provinces et territoires du Canada – ont bénéficié du Programme de prestation et de subvention aux pêcheurs. 

Le processus de demande pour la seconde phase de prestations s’adresse à tous les pêcheurs qui étaient admissibles au premier versement de la prestation aux pêcheurs. Ce processus de demande se termine le 1er octobre 2021. Les demandeurs autochtones et non autochtones peuvent visiter le site Web de Pêches et Océans Canada afin d’obtenir de plus amples renseignements sur le Programme, de voir ce qu’ils doivent fournir pour confirmer leur admissibilité, et de présenter une demande pour leur deuxième ronde de paiements.

Ce deuxième paiement contribuera à garantir que les pêcheurs canadiens continuent de recevoir le soutien financier dont ils ont besoin pour une solide reprise économique dans le secteur de la pêche. 

Citations

« L’année dernière, le gouvernement du Canada a rapidement agi afin de s’assurer que les pêcheurs canadiens, qui travaillent dur, aient accès à du soutien financier pour maintenir leurs employés sur la liste de paie et continuer leurs activités commerciales. Le Programme de prestation et de subvention aux pêcheurs a connu un véritable succès, aidant ainsi plus de 18 000 pêcheurs de chaque province et territoire. En investissant dans nos pêches, nous investissons dans les familles et les communautés côtières qui en dépendent, et nous aidons à lancer le Canada vers une reprise économique solide. »

L’honorable Bernadette Jordan, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

« Une forte reprise économique dans le secteur de la pêche dépend de l’ardent travail de nos pêcheurs. Avec l’ouverture de la deuxième ronde de paiements dans le cadre du Programme de subvention et de prestation aux pêcheurs offert par Service Canada, nous réaffirmons notre engagement envers les pêcheurs du Canada, et veillons à ce qu’ils puissent continuer à recevoir un soutien essentiel de manière rapide, pour les aider à relever les défis uniques auxquels ils continuent de faire face en raison de la COVID-19. » 

 

L’honorable Ahmed Hussen, ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social

Faits en bref

  • Le Programme de prestation et de subvention aux pêcheurs constitue le plus important investissement dans le secteur canadien de la pêche depuis plus de deux décennies.

  • Au cours de l’année écoulée, le Programme de prestation et de subvention aux pêcheurs a permis d’allouer 130 millions de dollars à 18 000 Canadiens, y compris des pêcheurs commerciaux et des pêcheurs indépendants en eau douce, des pêcheurs autochtones qui ont été désignés par leur collectivité en vertu d’un permis de pêche commerciale communautaire, et des pêcheurs à la part membres d’équipage dont le revenu en 2020 a été inférieur à la normale.

  • Le Programme de prestation et de subvention aux pêcheurs fait partie d’une série d’initiatives visant à soutenir les secteurs de la pêche, de l’aquaculture et de la transformation en réponse à la pandémie de COVID-19. Parmi ces initiatives, on retrouve le Fonds canadien pour la stabilisation des produits de la mer, le Fonds canadien d’initiatives en matière de poissons et de fruits de mer et le Programme de récupération d’aliments excédentaires.

  • Pour remplir une deuxième demande de prestations, les demandeurs qui ont reçu du financement au cours de la phase 1 du Programme devront avoir en main des renseignements tirés de leur avis d’imposition de 2020 (déclaration d’impôt) de l’Agence du revenu du Canada, ou d’autres documents à l’appui, comme des dossiers d’emploi ou de prises, s’ils sont exemptés d’impôt en vertu de la Loi sur les Indiens.

  • Les pêcheurs qui n’ont reçu la subvention qu’en 2020 n’ont pas besoin de soumettre une deuxième demande, car ils ont déjà reçu le montant total et il n’y a pas de deuxième versement de subvention. Les pêcheurs qui n’ont pas fait de demande au départ en 2020 ne sont plus non plus admissibles à présenter une demande.

  • L’économie bleue est axée sur les ressources océaniques durables et génère chaque année environ 31,7 milliards de dollars du produit intérieur brut (PIB) du Canada. Elle comprend également près de 300 000 emplois canadiens avec des retombées directes, indirectes et induites dans des secteurs aussi divers que la pêche et l’aquaculture, le transport maritime, l’énergie et les technologies océaniques, les loisirs et le tourisme.

Liens connexes

Personnes-ressources

Olivia McMackin
Attachée de presse
Cabinet de la ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne
343-571-9193
Olivia.McMackin@dfo-mpo.gc.ca

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada
613‑990‑7537
Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca

Restez branché

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :