Le gouvernement du Canada investit dans les sciences de l’observation des océans pour aider à protéger les océans du Canada

Communiqué de presse

Le 11 août 2021

Ottawa, Ontario - Les trois océans du Canada sont d’importance fondamentale à notre identité et à notre culture. Ils offrent des possibilités récréatives et commerciales aux collectivités autochtones et côtières, et nous relient à l’échelle mondiale. Travailler avec des organismes de recherche pour recueillir et partager de l’information et des données sur les conditions océaniques est fondamental pour garantir la protection de nos océans au profit des générations futures.

Aujourd’hui, la ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, l’honorable Bernadette Jordan, a annoncé un financement de 8,7 millions de dollars octroyé à l’organisme Ocean Networks Canada, pour appuyer ses activités de recherche et d’observation des océans.

L’observation de nos trois côtes aidera à soutenir la gestion durable des écosystèmes et des espèces dont les Canadiens dépendent pour leurs moyens de subsistance, leur sécurité, et leur culture. Il s’agit d’un investissement dans l’information dont nous avons besoin pour surmonter les défis océaniques modernes – comme le réchauffement des océans, l’élévation du niveau de la mer, et l’acidification des océans – qui peuvent nuire à notre économie bleue.

Ce financement s’appuie sur l’investissement du gouvernement du Canada par le biais de la Fondation canadienne pour l’innovation, et aide à garantir que le Canada demeure un chef de file des sciences océaniques, en continuant de fournir des données d’observation des océans en temps réel à un réseau de chercheurs du monde entier.

Le gouvernement du Canada est en train d’élaborer une stratégie pour l’économie bleue qui orientera les futurs investissements et mesures du gouvernement fédéral sur les trois côtes et dans tous les secteurs océaniques. Les données d’observation des océans jouent un rôle clé dans l’amélioration de l’économie océanique, et nous aident à comprendre les répercussions des pratiques économiques sur l’environnement.

Citations

« Le Canada est une nation océanique, avec le plus long littoral du monde. Il est crucial que nous comprenions nos océans – comment ils changent, comment soutenir leurs écosystèmes et comment gérer leurs ressources de manière durable. Ocean Networks Canada est un chef de file en sciences océaniques. En investissant dans leurs capacités de recherche, notre gouvernement investit dans des océans plus sains, et dans une économie bleue plus forte et plus durable pour tous les Canadiens. »

L’honorable Bernadette Jordan, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

« Ocean Networks Canada s’est engagé à accroître le leadership du Canada dans l’économie bleue durable, grâce à notre innovation de calibre mondial en matière de technologie de surveillance des océans. Notre culture d’innovation et de partenariat tire parti de la science et des connaissances autochtones pour développer l’intelligence océanique et faire évoluer la technologie océanique, en vue de relever le plus grand défi actuel ─ les changements climatiques, si clairement souligné cette semaine par le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat. »

Kate Moran, présidente-directrice générale, Ocean Networks Canada, une initiative de l’UVic

« L’investissement d’aujourd’hui dans les sciences et l’innovation marines aura une incidence majeure, et garantira que le Canada demeure à l’avant-garde de la recherche sur les océans, de la gestion, des solutions climatiques et de l’économie bleue. Ce financement témoigne de l’engagement inébranlable du Canada à protéger nos océans, nos côtes, et nos industries pour les générations futures. Ce soutien arrive à point nommé – la première année de la Décennie des Nations Unies pour les sciences océaniques au service du développement durable – et permettra à nos scientifiques et à nos décideurs de veiller à ce que les sciences océaniques apportent de plus grands avantages à l’écosystème océanique et à la société tant canadienne que mondiale. »

Kevin Hall, président et recteur, Université de Victoria

Faits en bref

  • Ocean Networks Canada a été créé en 2007 par l’Université de Victoria et exploite plusieurs observatoires océaniques de calibre mondial.

  • Le Canada possède le plus long littoral au monde, mesurant plus de 243 000 kilomètres. 

  • Près de sept millions de Canadiens vivent dans des collectivités côtières qui dépendent fortement des industries océaniques. Ensemble, ces industries contribuent pour 36,6 milliards de dollars à notre PIB annuel, et soutiennent près de 300 000 emplois bien rémunérés.

  • L’économie bleue du Canada et sa croissance future dépendent de l’utilisation et de la gestion durables de nos ressources océaniques. Une stratégie pour une économie bleue nous permettra de protéger et de revitaliser la santé de nos océans, tout en tirant parti des nouvelles possibilités de croissance économique dans l’ensemble des secteurs océaniques.

Liens connexes

Personnes-ressources

Olivia McMackin
Attachée de presse
Cabinet de la ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne
343-571-9193
Olivia.Mcmackin@dfo-mpo.gc.ca

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada
613‑990‑7537
Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca

Restez branchés

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :