Le gouvernement du Canada lance un nouveau fonds de 20 millions de dollars pour rendre les engins de pêche plus sécuritaires pour les baleines

Communiqué de presse

Le 11 août 2021 

Ottawa, Ontario - Les empêtrements dans les engins de pêche peuvent gravement blesser les baleines et d’autres mammifères marins. Ils peuvent nuire à la capacité de l’animal à nager, à manger, et à se reproduire, et ils peuvent aussi causer leur mort. C’est pourquoi le gouvernement du Canada s’efforce de prévenir ces risques d’empêtrement, notamment en exigeant que toutes les pêches à engins fixes non surveillées au Canada atlantique et au Québec utilisent des engins sécuritaires pour les baleines d’ici le début des saisons de pêche de 2023.

Ces nouvelles exigences en matière d’engins, comme les points de rupture à faible résistance et les cordes à plus faible résistance à la rupture, permettront aux grandes baleines de se libérer plus facilement des engins de pêche, ce qui aidera à réduire la gravité et la durée des empêtrements.

Aujourd’hui, la ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, l’honorable Bernadette Jordan, a annoncé le nouveau Fonds pour l’adoption d’engins de pêche sécuritaires pour les baleines de 20 millions de dollars, qui aidera les pêcheurs du Canada atlantique et du Québec à adopter des engins sécuritaires pour les baleines dans leurs activités de pêche commerciale.

Au cours des deux prochaines années, ce fonds sera disponible pour aider les pêcheurs autochtones et non autochtones, les organismes sans but lucratif, le milieu universitaire, et d’autres partenaires, à acheter, à mettre à l’essai, et à perfectionner les engins existants visant la sécurité des baleines, comme les cordes à faible résistance à la rupture et les engins sans corde, dans le but de les rendre opérationnels d’ici 2023. Le Fonds pour l’adoption d’engins sécuritaires pour les baleines fournira également un soutien aux fabricants canadiens afin d’encourager l’approvisionnement national en engins de pêche sécuritaires pour les baleines prêts à être commercialisés d’ici 2023.

Les demandeurs intéressés peuvent présenter une demande de financement à compter du 13 août 2021. Jusqu’à 10 millions de dollars en financement sont disponibles lors de ce premier appel de propositions. Une ronde supplémentaire de financement pouvant atteindre 10 millions de dollars sera également disponible pour 2022, et le processus de demande commencera plus tard cette année. De plus amples renseignements sur la façon de présenter une demande de financement seront disponibles sur le site Web de Pêches et Océans Canada: Le Fonds d’adoption des équipements pour la protection des baleines (dfo-mpo.gc.ca)

Citations

« Les mesures de protection des baleines du Canada sont de calibre mondial, et leur succès se résume toujours au travail acharné et à la coopération des pêcheurs. Ce programme est un autre grand pas en avant dans nos efforts communs. En aidant nos partenaires de l’industrie à mettre en œuvre de nouveaux engins sécuritaires pour les baleines, nous investissons dans notre secteur des produits de la mer, et bâtissons une économie bleue plus forte et plus durable pour les Canadiens. »

L'honorable Bernadette Jordan, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

Faits en bref

  • En février 2020, la ministre Jordan a annoncé que toutes les pêches à engins fixes non surveillées au Canada atlantique et au Québec sont tenues d’utiliser certains engins sécuritaires pour les baleines d’ici le début de 2022, en vue d’aider à mieux protéger les baleines noires de l’Atlantique Nord. En février 2021, cette date limite a été changée à 2023 en raison des répercussions opérationnelles causées par la pandémie de COVID-19. 

  • Le Canada prend de nombreuses mesures pour prévenir les cas d’empêtrement des baleines, notamment en ajustant les périodes de pêche, en mettant en œuvre des fermetures saisonnières et temporaires des zones de pêche, où les baleines sont présentes, et en retirant de nos eaux les engins fantômes nuisibles.  

  • Il n’y a pas eu de nouveaux empêtrements ou de cas de mortalité de baleines noires de l’Atlantique Nord dans les eaux canadiennes en 2020. 

  • Pêches et Océans Canada et ses partenaires surveillent actuellement deux baleines noires de l’Atlantique Nord empêtrées dans les eaux canadiennes, soit Snow Cone #3560, qui a été signalée empêtrée aux États-Unis en mars 2021; et la baleine #4615, qui représente le tout premier cas d’empêtrement de baleine noire de l’Atlantique Nord signalé au Canada depuis 2019.

Liens connexes

Personnes-ressources

Olivia McMackin
Attachée de presse
Cabinet de la ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne
343-571-9193
Olivia.McMakin@dfo-mpo.gc.ca

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada
613-990-7537
Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca

Restez branchés

Suivez Pêches et Océans Canada sur TwitterFacebookInstagram et YouTube.

Suivez la Garde côtière canadienne sur TwitterFacebookInstagram et YouTube.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :