La Première Nation d’Acadia se joint aux Premières Nations de Bear River et de la vallée d’Annapolis pour pratiquer une pêche visant à assurer une subsistance convenable

Communiqué de presse

18 novembre 2021

Ottawa, Ontario - Le gouvernement du Canada est déterminé à promouvoir la réconciliation. Pêches et Océans Canada (MPO) travaille activement avec les Premières Nations des Maritimes et de la Gaspésie (au Québec) afin de poursuivre la mise en œuvre de leurs droits de pêche issus de traités visant à assurer une subsistance convenable, tout en maintenant une pêche viable pour tous les pêcheurs et pour les générations à venir.

Aujourd’hui, le gouvernement du Canada se joint à la Première Nation d’Acadia pour annoncer que les membres de cette Première Nation pratiqueront la pêche visant à assurer une subsistance convenable au cours des saisons commerciales 2021-2022 dans les zones de pêche du homard (ZPH) 33, 34 et 35. À l’annonce d’aujourd’hui, la Première Nation d’Acadia se joint aux Premières Nations de Bear River et de la vallée d’Annapolis dans le cadre de l’arrangement provisoire avec le MPO précédemment annoncé, qui concrétise le Plan de gestion des pêches pour une subsistance convenable Kespukwitk Netukulimk (Plan de Kespukwitk) et permet la vente de homard (jakej).

Les Premières Nations d’Acadia, de Bear River et de la vallée d’Annapolis désigneront les membres de la communauté qui pêcheront le homard en vertu du Plan de Kespukwitk, qu’elles ont conjointement élaboré.

Citations

« Je suis très heureuse que la Première Nation d’Acadia se joigne aux membres des Premières Nations de Bear River et de la vallée d’Annapolis pour pêcher en vue d’assurer un moyen de subsistance convenable. L’arrangement conclu entre nos nations est fondé sur un plan de gestion élaboré par ces communautés Mi’kmaq exercent davantage leur droit découlant du Traité. Ensemble, nous faisons de réels progrès et j’ai hâte de continuer à travailler en partenariat avec les Premières Nations sur la voie de la réconciliation et d’une pêche viable, pacifique, et prospère. »

L’honorable Joyce Murray, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne.

Faits en bref

  • Le district de Kespukwitk est l’un des sept districts mi’kmaq du Canada atlantique et du Québec; il correspond au sud-ouest de la Nouvelle-Écosse.

  • La pêche y a été autorisée; elle peut avoir lieu une fois que la saison déterminée par le MPO est ouverte dans chaque ZPH respective.

    • Dates pour la ZPH 33 : 29 novembre 2021 au 31 mai 2022
    • Dates pour la ZPH 34 : 29 novembre 2021 au 31 mai 2022
    • Dates pour la ZPH 35 : 14 octobre 2021 au 31 décembre 2021, et 28 février 2022 au 31 juillet 2022
  • La pêche est autorisée jusqu’à la fin de la saison établie pour chaque ZPH respective. Les dates peuvent varier légèrement selon les conditions météorologiques.

  • Le MPO reconnaîtra que les pêcheurs désignés en vertu du Plan de gestion des pêches pour une subsistance convenable Kespukwitk Netukulimk seront autorisés à exploiter jusqu’à 3500 casiers à jakej (homard) (jusqu’à 70 casiers par pêcheur) durant les saisons établies pour les ZPH 33, 34 et 35, situées en périphérie du district de Kespukwitk traditionnel.

  • La mise en œuvre provisoire du Plan de Kespukwitk n’accroîtra pas l'effort de pêche dans ces ZPH.

Liens connexes

Personnes-ressources

Olivia McMackin
Attachée de presse
Cabinet de la ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne
343-571-9193
Olivia.McMackin@dfo-mpo.gc.ca

Pêches et Océans Canada
Relations avec les médias
902-407-8439
Media.MaritimesRegion@dfo-mpo.gc.ca

Restez branché

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :