Résultats positifs pour le Canada à la réunion de la Commission internationale pour la conservation des thonidés de l’Atlantique

Déclaration

Le 25 novembre 2021

Ottawa, Ontario - Le Canada est satisfait des résultats obtenus à la réunion de la Commission internationale pour la conservation des thonidés de l’Atlantique (CICTA), qui s’est terminée le 23 novembre. Le Canada a entamé les négociations avec une position fondée sur les meilleures données scientifiques disponibles, et visant à conserver et à régénérer les stocks de poissons ainsi que les écosystèmes dans lesquels ils évoluent. Grâce au succès des négociations, le Canada et d’autres pays membres sont mieux placés pour réglementer la pêche, la conservation et la régénération d’un certain nombre de thonidés, d’espèces apparentées, et d’espèces de requins.

Plus précisément, les membres ont convenu d’importantes mesures visant à réduire les taux de mortalité, et à rétablir les populations de requins-taupes bleus de l’Atlantique Nord. Les mesures adoptées garantiront que les pêcheurs ne sont pas autorisés à garder les requins capturés de concert avec les pêches de la CICTA en 2022, et à partir de 2023, les pêcheurs ne seront autorisés à garder ces requins que dans des conditions strictes. Le Canada interdit la rétention des requins-taupes bleus dans ses pêches nationales depuis 2020. Cet accord est une étape importante pour garantir la coopération internationale visant à protéger et à régénérer l’espèce.

Les membres de la CICTA ont également discuté des mesures de gestion du thon rouge de l’Atlantique Ouest. Malgré certains points de vue appelant à des allocations de prises beaucoup plus élevées, le Canada a plaidé avec succès pour une augmentation, bien que modérée, du total autorisé des captures, comme l’appuie la science. Cette augmentation modérée permettra d’éviter la surpêche et de favoriser la croissance continue du stock.

Le gouvernement du Canada, avec des partenaires nationaux et internationaux, continue d’offrir une approche solide et fondée sur des données scientifiques pour la gestion de nos pêches, afin que nous puissions continuer à régénérer, à faire croître, et à conserver les populations de poissons au Canada et dans le monde pour les générations futures.

Personnes-ressources

Olivia McMackin
Attachée de presse
Cabinet de la ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne   
343-571-9193
Olivia.Mcmackin@dfo-mpo.gc.ca

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada
613-990-7537
Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca

Restez branchés

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :