Le gouvernement du Canada investit dans les possibilités de pêche autochtone en Colombie-Britannique

Communiqué de presse

23 février 2022

Vancouver (Colombie-Britannique) - Le gouvernement du Canada s’est engagé à établir avec les peuples autochtones une relation renouvelée fondée sur la reconnaissance des droits, le respect, la coopération et le partenariat. Conformément à cet engagement, la ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, l’honorable Joyce Murray, a annoncé aujourd’hui des investissements de 11,8 millions de dollars qui soutiendront les entreprises de pêche commerciale des Premières Nations, au profit des collectivités autochtones, dans le cadre de l’Initiative des pêches commerciales intégrées du Pacifique (IPCIP).

Ces investissements dans le cadre de l’IPCIP soutiennent de nouvelles possibilités d’affaires et de formation ainsi qu’un accès accru aux pêches pour 31 entreprises de pêche commerciale autochtones représentant 117 Premières Nations de la Colombie-Britannique. L’IPCIP est élaborée, conçue et mise en œuvre conjointement avec des partenaires autochtones.

Voici quelques-unes des 52 initiatives qui recevront un financement au titre de l’IPCIP :

  • Sechelt Fishing Limited Partnership a obtenu 7 500 livres de quota commercial de flétan, ce qui permet à l’entreprise d’élargir ses possibilités commerciales et d’être plus compétitive.
  • Klahoose Shellfish Limited Partnership a investi dans des opérations d’aquaculture de varech, contribuant ainsi à l’emploi local et aux avantages économiques.
  • La Première Nation T’Sou-ke a utilisé des fonds pour compléter son investissement dans une trieuse, de l’équipement et un million d’huîtres pour la production et la vente sur les marchés nationaux et internationaux.
  • La Pentlatch Seafoods Ltd - Première Nation K'omoksaméliorera et rehaussera l’efficacité des opérations de conchyliculture grâce à l’achat de deux millions de naissains d’huître et d’un million de naissains de palourdes.
  • Salish Seas Limited Partnership a obtenu un quota commercial de 3 000 livres de morue charbonnière qui augmentera les revenus et contribuera à l’emploi des membres de la collectivité.
  • Nuu-chah-nulth Seafood Limited Partnership a utilisé des fonds, ainsi que son propre investissement, pour acheter une thermoformeuse multivac pour sa conserverie de Saint-Jean, afin d’aider la nation à développer ses capacités de transformation, de vente et de commercialisation.
  • L’Entité commerciale britanno-colombienne a obtenu un quota commercial de 3 400 livres de flétan, ce qui lui a permis d’étendre ses activités et de créer des emplois pour 11 membres de la collectivité.
  • A-Tlegay Fisheries Limited Partnership a utilisé les fonds pour compléter son investissement dans l’acquisition de deux permis de pêche à la panope et de 11 blocs de panope du Nord afin d’accroître les possibilités de pêche commerciale.
  • Okanagan Nation Aquatic Enterprises Ltd. a acheté un bateau de pêche et apporté des améliorations au site de débarquement de Nk'mip pour accueillir les bateaux de pêche commerciale.
  • Harrison Salmon Producers a acheté des bacs à poisson et construit un bâtiment couvert de débarquement et de déchargement à la plage de Sts'ailes pour la pêche commerciale et la diversification du tourisme lié à la pêche.
  • SalPac Fisheries Limited utilisera les fonds ajoutés à ses propres investissements, pour obtenir un accès au poisson de fond dans le but de favoriser la croissance de l’entreprise et le développement de la pêche communautaire.
  • Un financement supplémentaire aidera quatre nouveaux participants à créer des entreprises de pêche commerciale dans le cadre du programme IPCIP, notamment les Nations Gitksan, Wet'suwet'en et Gitanyow; les Nations Klahoose et Homalco; les Nations Katzie, Kwantlen et Semiahmoo; et la Lower Fraser Enterprise Limited Partnership.

Citations

« En fournissant des fonds à 117 Premières Nations participantes dans le cadre du programme IPCIP, nous continuons à travailler à la réconciliation avec les collectivités autochtones. Ces investissements permettent de soutenir une participation accrue aux pêches commerciales du Pacifique et de poursuivre le travail de notre Ministère pour bâtir une pêche régénératrice et prospère en Colombie-Britannique. 

L’honorable Joyce Murray, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

Faits en bref

  • Soutien à hauteur de plus de 150 millions de dollars pour l’investissement dans les pêches autochtones, dont 47 millions de dollars pour l’acquisition de permis et quotas, 2,8 millions de dollars pour l’acquisition de navires, 6,6 millions de dollars pour la formation, 26 millions de dollars pour le soutien aux installations à terre et 4,8 millions de dollars pour l’aquaculture.

  • Appui à la création de 880 emplois annuels pour les pêcheurs et le personnel à terre des Premières Nations.

  • Répartition du financement annuel pour l’accès aux pêches, d’une valeur de 183 millions de dollars, à 20 entreprises autochtones de pêche côtière.

  • Conformément au Plan d’action pour le renouvellement et l’expansion des programmes autochtones de Pêches et Océans Canada, l’IPCIP est élaborée, conçue et mise en œuvre conjointement avec des partenaires autochtones, y compris l’équipe externe de développement commercial, au sein de la Skeena Fisheries Commission et de la First Nations Fisheries Council.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Claire Teichman
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne
604-679-5462
Claire.Teichman@dfo-mpo.gc.ca  

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada
613-990-7537
Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca

Restez branchés

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :