Décision de gestion pour la pêche d’intendance de la morue du Nord à Terre‑Neuve-et-Labrador

Communiqué de presse

Le 24 juin 2022

St. John’s, Terre-Neuve-et-Labrador - La morue est importante sur les plans culturel et économique pour les habitants de Terre-Neuve et du Labrador. Pêches et Océans Canada comprend la lourde responsabilité des décisions en matière de pêche et l’incidence très réelle qu’elles ont sur les moyens de subsistance des Canadiens. Lorsque nous prenons des décisions, nous tenons compte des meilleurs avis scientifiques disponibles, des commentaires des intervenants ainsi que des facteurs économiques.

Établie en 2006, la pêche d’intendance de la morue permet à la flotte côtière de poursuivre une pêche limitée afin que le gouvernement du Canada puisse avoir une meilleure compréhension du stock.

Aujourd’hui, la ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, l’honorable Joyce Murray, a annoncé que le niveau maximal de pêche autorisé pour la pêche d’intendance de la morue du Nord (2J3KL) en 2022 sur la côte Est de Terre-Neuve-et-Labrador demeurera le même que celui de l’an dernier (12 999 tonnes), afin de continuer à permettre au stock de se regénérer.

Ce niveau de pêche comprend 2 600 tonnes réservées aux pêcheurs de la zone 2J (au large du Labrador). Cette mesure tient compte des défis uniques auxquels sont confrontés les pêcheurs de cette région, notamment les mauvaises conditions météorologiques, le besoin de se déplacer plus loin pour pêcher, et la diminution de certaines autres pêches commerciales en 2022.   

Nos décisions visent à préserver la bonne santé de nos océans, tout en permettant l’accès à cette importante ressource afin de soutenir les possibilités économiques au sein des collectivités.

Citations

« Cette décision de gestion donne la priorité à la reconstitution de ce stock, tout en veillant à ce que les pêcheurs aient toujours un accès raisonnable à cet important stock pour des raisons culturelles et économiques. Merci, entre autres, à l’industrie de la pêche, aux groupes autochtones, aux ONGE, pour leur participation aux processus consultatifs de cette année. Je souhaite à tous les pêcheurs prenant part à cette pêche une saison de pêche des plus sécuritaire et prospère! »

L’honorable Joyce Murray, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

Faits en bref

  • La décision de gestion concernant la pêche d’intendance de la morue du Nord de 2022 (2J3KL) correspond à une reconduction du niveau de pêche maximal autorisé de 2021, fixé à 12 999 tonnes.

  • Réserver 2 600 tonnes pour les pêcheurs de la zone 2J tient compte des défis uniques auxquels sont confrontés les pêcheurs de cette zone.

  • Le niveau total de pêche a été calculé selon la règle de décision pour la pêche établie dans le plan de reconstitution de ce stock. Il est conforme aux avis scientifiques les plus récents qui comprenaient une projection sur un an, qui prévoyait que le stock devrait rester stable.

  • Depuis 2006, une pêche côtière de la morue du Nord est autorisée pour permettre aux pêcheurs de mettre leurs convictions à l’épreuve concernant la santé du stock. Les informations obtenues contribuent à l’évaluation du stock ainsi qu’à à la gestion future du stock.

Personnes-ressources

Claire Teichman
Attachée de presse
Cabinet de la ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne
604-679-5462
Claire.Teichman@dfo-mpo.gc.ca

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada
613-990-7537
Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca

Restez connectés

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :