Le nouveau port pour petits bateaux de Clyde River apportera la sécurité et des avantages économiques à la ville

Communiqué de presse

vue de montagnes au dessus une rivière
Clyde River, Nunavut. Crédit photo : Ella Levin, de l’Association inuite du Qikiqtani

Le 21 juin, 2022 à Rankin Inlet, Nunavut

Le gouvernement du Canada comprend la nécessité d’avoir des ports sécuritaires et accessibles pour les chasseurs, les pêcheurs, les pêcheurs commerciaux et d’autres personnes dans l’Arctique. Le gouvernement fédéral s’est engagé à travailler avec les collectivités du Nunavut pour fournir des infrastructures qui améliorent la vie des gens, et aident à bâtir des collectivités plus fortes.

Aujourd’hui, l’honorable Joyce Murray, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, et l’honorable Filomena Tassi, ministre de Services publics et Approvisionnement Canada, ont annoncé l’attribution du contrat pour la construction d’un nouveau port pour petits bateaux à Clyde River, au Nunavut.

Un processus d’appel d’offres équitable, ouvert et transparent, géré par Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC), a pris fin en avril. Les soumissionnaires devaient inclure des plans d’avantages pour les Inuits, démontrant comment ils optimiseront les possibilités d’emploi, de sous-traitance et de formation en cours d’emploi pour les Inuits, et comment ils feront participer les entreprises inuites à l’exécution des travaux dans le cadre du projet.

Le contrat pour le port pour petits bateaux de Clyde River a été attribué à Pilitak Enterprises Ltd., une entreprise d’Iqaluit, au Nunavut. Le contrat est évalué à 37 787 715 dollars, excluant les taxes applicables. La construction devrait commencer cet été, et se poursuivre au cours des trois prochaines années. Le Régime d’avantages sociaux des Inuits dans le contrat de construction appuie la formation et l’emploi sur le plan local. Le port pour petits bateaux de Clyde River devrait être opérationnel d’ici la saison des eaux libres de 2026.

Ce nouveau port garantira non seulement l’accès sécuritaire à la mer, mais il offrira également des possibilités d’emploi et des avantages économiques à Clyde River, en particulier pendant la saison traditionnelle de pêche et de chasse des mammifères marins. La nouvelle infrastructure assurera la livraison sécuritaire et en temps opportun des marchandises à la collectivité, tout en augmentant le potentiel du tourisme et d’autres activités économiques et sociales.

Citations

« Les ports pour petits bateaux sont au cœur de la prospérité des collectivités côtières. Le nouveau port créera des possibilités d’exploitation de pêche commerciale durables et de chasse de mammifères marins, ce qui procurera aux résidents de Clyde River des avantages économiques et sociaux pour l’avenir. »

L’honorable Joyce Murray, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

« En plus d’appuyer la collectivité de Clyde River dans la construction d’un port pour petits bateaux, ce contrat contribuera au développement économique du territoire, et renforcera les capacités des entreprises inuites enregistrées ainsi que des particuliers grâce à l’Accord sur le Nunavut. L’annonce d’aujourd’hui est un autre exemple de la façon dont nous augmentons la participation des entreprises autochtones aux possibilités de passation de marchés fédéraux. »

L’honorable Filomena Tassi, ministre de Services publics et Approvisionnement Canada.

Faits en bref

  • Le nouveau port de Clyde River est lié à l’aire marine nationale de conservation de Tallurutiup Imanga et à la zone de protection marine de Tuvaijuittuq récemment créées. En vertu de l’Entente sur les répercussions et les avantages pour les Inuits et des autres ententes connexes, le gouvernement du Canada investit dans l’infrastructure de la région de Qikiqtani. La construction et l’entretien du port de Clyde River seront gérés par Pêches et Océans Canada (MPO).

  • Dans le budget de 2021‑2022, le gouvernement du Canada s'est engagé à investir un montant supplémentaire de 300 millions de dollars sur deux ans, en vue de renouveler le réseau des ports pour petits bateaux du Canada.

  • Le MPO maintient ouverts et en bon état les ports essentiels à l'industrie de la pêche commerciale.

  • Le MPO apporte son appui à 973 ports partout au Canada, aidé par plus de 5 000 bénévoles des administrations portuaires.

  • L'économie bleue du Canada et sa croissance future dépendent de l'utilisation et de la gestion durables de nos ressources océaniques. 

  • Un processus d’appel d’offres équitable, ouvert et transparent géré par Services public et Approvisionnement Canada a pris fin en avril. Les soumissionnaires devaient inclure des plans d’avantages pour les Inuits démontrant comment ils optimiseraient l’emploi inuit, la sous-traitance, et les possibilités de formation en cours d’emploi, et faire participer les entreprises inuites à la réalisation des travaux dans le cadre du projet.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Claire Teichman
Attachée de presse
Cabinet de la ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne
604-679-5462
Claire.Teichman@dfo-mpo.gc.ca

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada
613-990-7537
Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca

Restez branchés

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :