Pêches et Océans Canada annonce ses décisions concernant la gestion de la pêche au capelan

Communiqué de presse

Le 3 juin 2022

Ottawa (Ontario) - Le capelan est essentiel à notre écosystème océanique, car il constitue une importante source de nourriture pour de nombreuses espèces plus larges, comme la morue. Il constitue également une importante source de revenus pour les pêcheurs, les travailleurs d'usine et les communautés côtières de certaines régions du Canada atlantique. Lorsque nous prenons des décisions en matière de gestion des pêches, Pêches et Océans Canada tient compte des meilleurs avis scientifiques disponibles, des commentaires des intervenants et des facteurs socio-économiques.

Aujourd'hui, la ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, l'honorable Joyce Murray, a annoncé que pour la saison de pêche 2022, le total autorisé des captures (TAC) augmentera de 10 % pour la pêche du capelan dans le golfe du Saint-Laurent (4RST), pour atteindre 10 225 tonnes. Cette décision tient compte des perspectives relativement positives pour le stock, contribue à garantir l'emploi des travailleurs des usines locales et reconnaît l'importance du capelan en tant qu’espèce fourragère dans l'écosystème océanique.

À partir de 2023, une allocation provisoire de 25 tonnes du TAC pour la pêche au capelan dans les divisions 4RST sera mise de côté pour permettre la pêche à la fascine dans l'estuaire du Saint-Laurent, dans la subdivision 4Tp, d'ouvrir plus tôt que les années précédentes, selon l’état du stock.

La ministre Murray a également annoncé que le TAC pour la pêche du capelan au large des côtes de Terre-Neuve-et-Labrador (2J3KLPs) sera maintenu à 14 533 tonnes.

La reconduction est une approche équilibrée qui tient compte des préoccupations liées à l'état du stock de 2J3KLP, après une réduction de 25 % du TAC l'année précédente, tout en reconnaissant qu'un cadre d'approche de précaution et des points de référence limites sont en cours d'élaboration pour le stock, l'objectif étant de les mettre en place pour informer la décision de gestion de 2023.

Ces décisions visent à préserver la santé de nos océans, afin que nous puissions développer nos pêcheries de manière durable et créer davantage d'opportunités pour nos communautés côtières.

Allocation de quotas de capelan 4RST et 2J3KLPs :
Année 4RST TAC 2J3KLPs TAC
2022 10,225 tonnes 14,533 tonnes
2021 9,295 tonnes 14,533 tonnes
2020 9,295 tonnes 19,377 tonnes
2019 9,295 tonnes 22,796 tonnes
2018 9,295 tonnes 19,823 tonnes
2017 14,300 tonnes 30,496 tonnes
2016 14,300 tonnes 30,496 tonnes

Citations

« Je reconnais les répercussions des décisions en matière de pêche sur les sources de revenus des Canadiens, mais aussi sur notre écosystème océanique. Ces mesures de gestion visent à équilibrer l'importance du capelan en tant qu'espèce fourragère tout en comprenant l'importance de ces stocks pour les pêcheurs et les travailleurs d'usine dans de nombreuses communautés de l'Atlantique. Je tiens à remercier tous les intervenants pour leur contribution et leurs conseils tout au long des processus consultatifs sur le capelan. »

L’honorable Joyce Murray, ministre des Pêches et des Océans et de la Garde côtière canadienne

Personnes-ressources

Claire Teichman                                   
Attachée de presse 
Bureau de la ministre des Pêches et des Océans
et de la Garde côtière canadienne                     
604-679-5462
Claire.Teichman@dfo-mpo.gc.ca

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada
613-990-7537
Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca

 

 

Restez branchés

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :