Le gouvernement du Canada annonce un financement pour nettoyer l’océan des débris causés par l’ouragan Fiona afin de rendre les eaux plus sécuritaires et plus saines, et de restituer aux pêcheurs leurs engins de pêche

Communiqué de presse

Le 2 novembre 2022

Ottawa (Ontario) - L’ouragan Fiona a eu un effet dévastateur sur les collectivités du Canada atlantique et de l’est du Québec. Des maisons et des bâtiments ont été gravement endommagés ou détruits, ainsi que des ports pour petits bateaux, qui sont essentiels aux pêches et aux communautés côtières. Les conditions météorologiques extrêmes sont une cause majeure de perte d’engins de pêche, connus sous le nom d’engins fantômes (comme des filets, des lignes, des cordes, des pièges, des casiers et des flotteurs), et Fiona a causé la perte d’un grand nombre de ces engins dans l’océan Atlantique. Cette perte d’engins de pêche coûte de l’argent aux pêcheurs, qui devront les remplacer, et constitue également une grave menace pour le milieu marin.

Dans le cadre du Fonds de rétablissement de l’ouragan Fiona de 300 millions de dollars, le gouvernement du Canada investit en vue de récupérer, de restituer ou d’éliminer de façon responsable ces débris marins, ainsi que de trouver des moyens de prévenir la perte d’engins de pêche à l’avenir.

Aujourd’hui, la ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, l’honorable Joyce Murray, a annoncé qu’un montant maximal de 28,4 millions de dollars sera consacré spécialement aux activités de nettoyage de l’océan frappé par l’ouragan Fiona, avec un nouvel appel de propositions dans le cadre du Fonds pour les engins fantômes. Cette somme s’ajoute au financement immédiat pouvant atteindre 1,5 million de dollars, qui soutient 11 partenaires pour le nettoyage cet automne dans les zones touchées par la tempête.

Les pêcheurs sont l’épine dorsale de nombreuses collectivités côtières. Tout engin de pêche trouvé et pouvant encore être utilisé par son propriétaire lui sera restitué. Le retrait de ces engins de nos océans et de nos côtes réduit les difficultés économiques des pêcheurs, et améliore la santé et la sécurité des eaux.

Vous trouverez plus d’information sur la manière de présenter une demande, à Canada.ca/engins-fantomes. La date limite pour soumettre une demande est le 28 décembre à 23 h 59 HNP. Le financement sera disponible pour des projets visant les zones directement touchées par l’ouragan Fiona du 1er avril 2023 au 31 mars 2024.

Le gouvernement du Canada s’est engagé à retirer les engins fantômes de nos océans, et à créer de nouvelles solutions pour réduire le nombre d’engins de pêche abandonnés, perdus ou rejetés. Nous demandons aux pêcheurs de signaler leurs engins perdus, y compris les engins de pêche perdus à cause de l’ouragan Fiona. Cette déclaration nous aide à cerner les endroits où se concentrent les débris marins, à donner la priorité aux zones de récupération, et à restituer aux pêcheurs les engins de pêche qui peuvent encore servir.

Citations

« La dévastation de l’ouragan Fiona s’étend au-delà du simple rivage. Retirer de l’eau le plus rapidement possible ces engins de pêche perdus est une priorité pour le gouvernement; De cette façon, les eaux seront plus sécuritaires pour les collectivités côtières et les écosystèmes aquatiques. Le Fonds pour les engins fantômes aidera les pêcheurs à retrouver leurs engins de pêche utilisables, afin qu’ils puissent continuer à nourrir un monde affamé. Nous demeurons déterminés à soutenir le Canada atlantique et l’est du Québec pendant cette période où les collectivités se remettent sur pied. »

L’honorable Joyce Murray, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

Faits en bref

  • Le gouvernement du Canada fournit jusqu’à 300 millions de dollars dans le cadre du Fonds de rétablissement de l’ouragan Fiona afin d’appuyer les collectivités et les entreprises locales touchées par la tempête, et de contribuer aux efforts de rétablissement à long terme, comme :

    • Aider les collectivités et les entreprises locales à reconstruire et à se remettre plus rapidement des dommages causés par l’ouragan Fiona.
    • Rétablir l’activité économique dont dépendent les collectivités locales en commençant à réparer et à reconstruire les infrastructures essentielles, notamment les quais de pêche et les ports pour petits bateaux qui ont été endommagés ou détruits par la tempête. Les réparations permettront à l’infrastructure de mieux résister à tout événement météorologique et à tout dommage futur.
    • Assurer la sécurité de la navigation et protéger la faune marine.
  • Le terme « engins fantômes » désigne des engins de pêche perdus, souvent en raison de mauvaises conditions météorologiques, de collisions avec d’autres engins de pêche ou d’empêtrements sur le plancher océanique.

  • Tous les pêcheurs commerciaux au Canada sont tenus de déclarer les engins perdus à Pêches et Océans Canada. Ces déclarations aident le Ministère et d’autres partenaires à localiser et à retirer les engins de pêche perdus de nos eaux et, dans bien des cas, à les retourner à leur propriétaire légitime.

  • Vu l’ampleur des dégâts subis par les infrastructures, on ne connaît toujours pas l’étendue des pertes d’engins de pêche et d’aquaculture. Jusqu’à présent, 1 287 pièces de pêche, plus de 100 pieds de filet et plus de 52 475 pieds de cordage ont été déclarés perdus au moyen du Système de déclaration des engins de pêche (SDEP).

  • Depuis 2020, le Fonds pour les engins fantômes de Pêches et Océans Canada a fourni 26,3 millions de dollars pour soutenir 91 projets, ce qui a permis de retirer plus de 1 357 tonnes d’engins de pêche des eaux.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Kevin Lemkay
Directeur des communications
Cabinet du ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne
613-992-3474
Kevin.lemkay@dfo-mpo.gc.ca

Relations avec les médias
Pêches et Océans Canada
613-990-7537
Media.xncr@dfo-mpo.gc.ca

Restez branchés

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :