Mise à jour de la Stratégie de croissance pour l'Atlantique à l'intention des Canadiens de l'Atlantique (2018)

Table des matières


Depuis le lancement de la Stratégie de croissance pour l'Atlantique, les gouvernements du Canada et des provinces de l'Atlantique ont travaillé en collaboration afin de bâtir un avenir économique vivant pour le Canada atlantique en se concentrant sur cinq priorités stratégiques : la main-d'œuvre qualifiée et l'immigration, l'innovation, la croissance propre et les changements climatiques, le commerce et l'investissement, et l'infrastructure.

Sommaire exécutif des réalisations de la deuxième année

Sommaire exécutif des réalisations de la deuxième année

Entre juillet 2017 et avril 2018, l'économie de l'Atlantique a créé plus de 16 000 emplois. L'emploi a progressé de 1,5 %, ce qui est supérieur à la moyenne nationale de 0,9 %. Au cours de cette période, près de 11 000 emplois ont été créés dans les secteurs des services, principalement dans les services d'hébergement et de restauration, et plus de 5 000 emplois dans les secteurs de production de biens, principalement dans le secteur de la construction. Les emplois créés au Canada atlantique au cours de cette période étaient des emplois à temps plein, type d'emploi qui a augmenté de 2,4 % dans la région, comparativement à 1,7 % à l'échelle nationale. Les emplois à temps partiel dans la région ont diminué de 2,9 % depuis juillet 2017. La région a également accueilli plus de 9 000 résidents permanents et leur famille en 2017 dans le cadre de programmes économiques. Grâce à un nouveau soutien aux entreprises offert par le Programme pilote d'immigration au Canada atlantique, les employeurs régionaux ont fait près de 1 800 offres d'emploi depuis 2017 pour combler les postes vacants, comparativement à plus de 250 offres d'emploi l'année précédente. Par l'entremise du Programme de stages pratiques, un partenariat entre Venture for Canada, les gouvernements, des établissements d'enseignement postsecondaire et des employeurs a été créé pour offrir à plus de 500 étudiants canadiens du Canada atlantique une expérience de travail précieuse et des compétences professionnelles dans les domaines des affaires et de l'entrepreneuriat.

Un nouvelle Supergrappe de l'économie océanique, en cours de développement, appuiera la croissance de l'économie océanique au Canada atlantique et dans l'ensemble du pays. Cette initiative devrait créer plus de 3 000 emplois et injecter plus de 14 milliards de dollars à l'économie canadienne sur une période de dix ans. Grâce au service de croissance accélérée, 29 entreprises à forte croissance supplémentaires du Canada atlantique - portant le total à 68, soit pratiquement le double du nombre de l'an dernier - bénificient d'un soutien personnalisé pour accroître leur potentiel sur les marchés. Par l'entremise de la Banque de développement du Canada, plus de 140 millions de dollars ont été investis dans des entreprises innovantes œuvrant dans les domaines des technologies de l'information et de la communication, de l'agroalimentaire, de la technologie océanique et du tourisme. Grâce à de nouveaux outils de formation élaborés par des organismes sans but lucratif et des gouvernements, les entreprises du Canada atlantique peuvent accéder à davantage de renseignements et de ressources sur le marché de façon à mieux utiliser les données, et participer à des ateliers pour créer des cultures commerciales saines.

Les initiatives de la Stratégie de croissance pour l'Atlantique renforcent la durabilité des entreprises et des collectivités, et leur capacité à atténuer les effets des changements climatiques. Des initiatives appuyées par le Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques encouragent les efforts pour atteindre les engagements en matière de réduction des émissions, pour faire croître l'économie et pour bâtir une résistance envers un climat en évolution. Ces initiatives comprennent 185 millions de dollars affectés aux provinces du Canada atlantique grâce au Fonds du leadership pour une économie à faibles émissions de carbone et la création du nouveau Carrefour de la croissance propre, lancé en janvier 2018. Ces mesures ont déjà permis d'aider 30 entreprises du Canada atlantique à accéder aux programmes, au financement et aux services fédéraux en matière de technologies propres. Des projets novateurs, comme les réseaux électriques intelligents de la Ville de Summerside et de l'Université du Nouveau-Brunswick, démontrent de nouvelles façons d'améliorer l'efficacité énergétique, de réduire les coûts et d'améliorer la fiabilité des sources d'énergie.

Le commerce et le tourisme constituent des éléments essentiels de l'économie du Canada atlantique et ont tous deux connu une croissance au cours des dernières années. Il y avait près de 70 exportateurs supplémentaires dans notre région en 2017 par rapport à 2016Note de bas de page 1. Les exportations du Canada atlantique ont été évaluées à 30 milliards de dollars en 2017, soit une augmentation de 16 % entre 2016 et 2017Note de bas de page 2. Depuis le lancement de la Stratégie de croissance du commerce et des investissements en Atlantique en juillet 2017, les partenaires ont organisé des initiatives panatlantiques visant la participation aux marchés internationaux, y compris 17 missions commerciales comptant plus de 300 participants dans des pays comme la Chine, l'Europe et les États-Unis. Le tourisme, quant à lui, devrait injecter au-delà de 5 milliards de dollars par année dans l'économie du Canada atlantique. Une nouvelle approche touristique panatlantique, également annoncée en juillet 2017, fournit de nouveaux outils à des centaines d'exportateurs de l'industrie du tourisme et fait la promotion de la région en tant que destination touristique de classe mondiale. Cette approche comprend la plus grande campagne médiatique de la région en Chine, qui s'appuie sur l'Année du tourisme Canada-Chine 2018. Les expériences touristiques autochtones offrent une occasion unique de mettre en valeur et de faire connaître la riche histoire, la culture et les traditions des communautés de la côte Est. La création d'une section de l'Atlantique de l'Association du tourisme autochtone du Canada donne un cadre pour le développement futur de la région.

Le gouvernement fédéral et les quatre gouvernements provinciaux appuient l'infrastructure de la région dans le but de favoriser la croissance économique à long terme et de rendre les collectivités plus inclusives. En juillet 2017, le gouvernement du Canada a annoncé que plus de 2,4 milliards de dollars seraient alloués aux provinces de l'Atlantique dans le cadre du Programme d'infrastructure Investir dans le Canada au cours de la prochaine décennie pour des projets d'infrastructure, un record historique en matière d'investissements. Le financement sera fourni au moyen d'ententes bilatérales intégrées entre Infrastructure Canada et chaque province. Ce financement s'appuie sur des investissements à court terme de 339 millions de dollars pour entretenir et réparer l'infrastructure locale au cours de la première phase du Plan Investir dans le Canada, décrite dans le rapport de l'année dernière.

Plus de 130 collectivités dans deux provinces de l'Atlantique bénéficieront des investissements de plus de 66 millions de dollars dans le cadre du programme fédéral Brancher pour innover, ainsi que des programmes de financement provinciaux. Ces investissements devraient se poursuivre tout au long de 2018. En outre, le programme Un Canada branché a réalisé huit de 13 projets au Canada atlantique. Ces projets aideront les résidents à tirer parti des possibilités offertes par l'ère numérique.

Les réalisations de la Stratégie de croissance pour l'Atlantique ont nécessité un haut niveau de collaboration de la part de tous les partenaires, des investissements coordonnés et ciblés, et une vision claire pour le Canada atlantique. Les gouvernements du Canada et des provinces de l'Atlantique s'engagent à continuer de travailler en collaboration afin de faire progresser les priorités communes dans l'intérêt économique à long terme de l'Atlantique, notamment en ce qui concerne la large bande, les compétences et l'immigration à court terme.

En quoi consiste la Stratégie de croissance pour l'Atlantique?

En quoi consiste la Stratégie de croissance pour l'Atlantique?

La Stratégie de croissance pour l'Atlantique vise à stimuler l'économie de la région de l'Atlantique. Elle a été lancée en juillet 2016 par le gouvernement du Canada et les gouvernements de Terre Neuve et Labrador (T.-N.-L.), de la Nouvelle-Écosse (N.-É.), de l'Île-du-Prince-Édouard (Î.-P.-É.) et du Nouveau-Brunswick (N.-B.) dans l'optique de créer des emplois bien rémunérés pour la classe moyenne, de renforcer les collectivités locales et de stimuler la croissance d'entreprises novatrices de calibre mondial dans la région.

Il s'agit d'une stratégie panatlantique de collaboration qui est axée sur les résultats et qui correspond aux priorités des quatre provinces de l'Atlantique et du gouvernement du Canada. À l'aube de sa troisième année, la Stratégie de croissance pour l'Atlantique continue de démontrer sa valeur en tant que forum de collaboration pour harmoniser les possibilités de croissance économique dans la région d'une manière inclusive et durable.

La Stratégie de croissance pour l'Atlantique est dirigée par le Comité de direction, composé de ministres fédéraux du Canada atlantique et des quatre premiers ministres provinciaux, qui ont créé, en juillet 2016, un Plan d'action de deux ans destiné à guider les mesures conjointes à court et à moyen terme. Le Comité de direction s'est réuni en juillet 2016 (Î.-P.-É.), en janvier 2017 (N.-É.), en juillet 2017 (T.-N.-L.) et en février 2018 (N.-B.). Chaque réunion a permis de renforcer la Stratégie et son approche collaborative, ainsi qu'à tirer parti des réussites au moyen de mesures panatlantiques. Un Rapport sur la Stratégie de croissance pour l'Atlantique à l'intention des Canadiens de l'Atlantique publié en juillet 2017 donne un aperçu des principales réalisations au terme de la première année de la Stratégie et présente les résultats à plus long terme. Le rapport de cette année fait le point sur les nouvelles mesures et celles en cours pour la deuxième année de la Stratégie.

Au cours des deux dernières années, la Stratégie de croissance pour l'Atlantique a stimulé la croissance économique au Canada atlantique en fournissant aux entreprises les outils dont elles ont besoin pour accroître leurs exportations vers les marchés mondiaux, pour développer les industries traditionnelles essentielles aux collectivités de la région, et pour attirer et conserver des travailleurs qualifiés. Cette solide collaboration fédérale-provinciale a permis d'obtenir des résultats et de créer des emplois stables et bien rémunérés pour les Canadiens de l'Atlantique. Les gouvernements du Canada et des provinces de l'Atlantique sont déterminés à continuer de travailler en collaboration. Les priorités à court terme comprennent le soutien à l'amélioration de la large bande, le développement des compétences et l'immigration. Notre travail continuera d'être éclairé par des consultations et des avis d'experts, y compris les Tables de stratégies économiques nationales et le Groupe consultatif sur la croissance en Atlantique. La Stratégie de croissance pour l'Atlantique sert de modèle à d'autres stratégies de croissance régionales à l'échelle du pays.

Quels sont nos objectifs?

Quels sont nos objectifs?

La Stratégie de croissance pour l'Atlantique stimule la croissance économique durable grâce à des initiatives et à des investissements stratégiques dans cinq grands domaines :

Pourquoi cette stratégie est-elle une priorité?

Pourquoi cette stratégie est-elle une priorité?

On trouve au Canada atlantique des idées excellentes, des produits exceptionnels, des innovateurs d'envergure et une volonté ferme de réussir. La mise en valeur de ces atouts et la capacité d'être concurrentiel dans un environnement mondial en constante évolution sont essentielles à la croissance économique soutenue au Canada atlantique.

Comme l'indique le rapport du Groupe consultatif sur la croissance en Atlantique, une stratégie de croissance pour le Canada atlantique doit tenir compte de la croissance économique et démographique. Les entreprises de notre région doivent innover, attirer, perfectionner et maintenir en poste des travailleurs qualifiés, et elles doivent soutenir la concurrence à l'échelle mondiale si elles veulent croître et créer des emplois de qualité pour les Canadiens de l'Atlantique. De plus, nous devons travailler ensemble pour bâtir des collectivités inclusives où tous peuvent participer et contribuer à l'économie du Canada atlantique.

Qu'avons-nous fait jusqu'à présent?

Qu'avons-nous fait jusqu'à présent?

Une solide collaboration fédérale-provinciale est la marque distinctive de la Stratégie de croissance pour l'Atlantique qui continue d'aider à créer des emplois stables et bien rémunérés pour les Canadiens de l'Atlantique. La Stratégie permet de fournir aux entreprises les outils dont elles ont besoin pour accroître leurs exportations, innover dans les industries traditionnelles essentielles aux collectivités de la région, et attirer et conserver des travailleurs qualifiés.

Grâce aux initiatives de la Stratégie de croissance pour l'Atlantique à ce jour, des fondements solides ont été établis pour permettre aux industries établies comme l'agriculture, l'agroalimentaire, la pêche, l'aquaculture et le tourisme - de même que les industries novatrices comme les technologies propres - d'innover et de soutenir la concurrence sur les marchés mondiaux. En même temps, les petites et moyennes entreprises obtiennent le soutien dont elles ont besoin pour tirer parti des nouvelles technologies, attirer des travailleurs qualifiés, intensifier leurs opérations et rechercher de nouvelles possibilités d'exportation. Nous approfondissons également notre compréhension des enjeux de la région par des consultations, des pratiques exemplaires et de la recherche, y compris le rapport final du Groupe consultatif sur la croissance en Atlantique. Le Groupe consultatif a fourni ses conseils stratégiques et ses recommandations pour guider les approches collaboratives et les actions de la région dans l'avenir. De nouveaux travaux collaboratifs ont été déterminés dans des domaines importants tels que la large bande, le tourisme autochtone et le développement d'un accélérateur d'exportation pour aider les petites et moyennes entreprises à accéder aux habiletés, aux compétences et aux réseaux essentiels dont elles ont besoin pour être concurrentielles sur la scène mondiale. Grâce à ces outils, les gouvernements du Canada et des provinces de l'Atlantique adaptent leurs approches pour maximiser les avantages pour la région.

Collectivement, ces mesures ont contribué aux résultats à long terme de la Stratégie pour chacune des cinq priorités stratégiques de la région.

Depuis le rapport sur les résultats de juillet 2017, la Stratégie de croissance pour l'Atlantique a permis de réaliser des progrès sur les priorités suivantes :

Main-d'œuvre qualifiée et immigration

Main-d'œuvre qualifiée et immigration

Résultats à plus long terme : Admettre jusqu'à 7 000 nouveaux arrivants supplémentaires dans la région d'ici 2020

Nous voyons des résultats positifs dans le cadre du Programme pilote d'immigration au Canada atlantique de trois ans.

Ce programme pilote fédéral et provincial vise à attirer et à maintenir en poste des travailleurs qualifiés et des diplômés étrangers au Canada atlantique. Tous les partenaires ont travaillé avec diligence à promouvoir le programme pilote dans la région par la tenue de plus de 700 activités de sensibilisation ciblant une variété de publics.

Depuis que les responsables du programme pilote ont commencé à accepter les demandes en mars 2017, un plus grand nombre d'employeurs de l'Atlantique voient le potentiel de l'immigration pour répondre aux besoins du marché du travail qui ne peuvent être comblés localement. Les employeurs de la région de l'Atlantique ont fait près de 1 800 offres d'emploi dans le cadre du Programme des travailleurs qualifiés intermédiaires du Canada atlantique, du Programme des travailleurs hautement qualifiés du Canada atlantique et du Programme des diplômés étrangers du Canada atlantique pour doter les postes vacants. Il s'agit d'une augmentation considérable par rapport aux 250 offres d'emploi faites à la même époque l'an dernier.

Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada a lancé un mode de prestation de services réservé.

Depuis juillet 2017, les employeurs désignés dans le cadre du Programme pilote d'immigration au Canada atlantique reçoivent un soutien personnalisé par l'intermédiaire d'un mode de prestation de services réservé pour suivre le processus d'embauche de talents étrangers et recevoir des conseils et une orientation sur les stratégies de réussite après le recrutement. Plus de 200 employeurs bénéficient actuellement de ces services.

Nous avons augmenté le soutien aux organisations de fournisseurs de services en établissement.

Les organisations de fournisseurs de services en établissement ont fourni plus de 2 100 évaluations des besoins et plans d'établissement aux demandeurs principaux du Programme pilote d'immigration au Canada atlantique et aux membres de leur famille qui les accompagnent afin d'aider les familles à s'établir dans les collectivités de l'Atlantique.

Nous faisons la promotion de la région comme destination de choix pour les étudiants et les diplômés internationaux.

Les gouvernements provinciaux de l'Atlantique, avec le soutien de l'Agence de promotion économique du Canada atlantique (APECA), élargissent le modèle du programme Étudier pour m'y établir d'EduNova dans toute la région afin d'attirer et de retenir des étudiants étrangers. Le modèle est en train d'être adapté pour répondre aux besoins précis de chaque province et complémenter les offres de services existantes. Le programme Étudier pour m'y établir d'EduNova a attiré près de 50 étudiants internationaux venant de Chine, d'Inde et des Philippines, et aide à les intégrer dans leurs collectivités et à faire la transition vers le marché du travail.

Nous offrons aux jeunes des possibilités d'apprentissage intégré au travail.

Au Canada atlantique, un partenariat de 4,4 millions de dollars a été annoncé avec Venture for Canada, en collaboration avec des établissements postsecondaires et des employeurs, pour offrir à plus de 505 étudiants canadiens du Canada atlantique une expérience de travail précieuse et des compétences professionnelles dans les domaines des affaires et de l'entrepreneuriat. Les étudiants qui participent à ces occasions acquièrent les compétences techniques et professionnelles recherchées par les employeurs. Ils sont plus susceptibles de bénéficier de meilleures possibilités d'emploi, d'occuper un emploi dans des domaines étroitement liés à leurs études, et de percevoir des revenus plus élevés.

Nous aidons à remédier à la pénurie de main-d'œuvre qualifiée.

Mené par la Conseil des premiers ministres de l'Atlantique et appuyé par Emploi et Développement social Canada, le Projet d'harmonisation des programmes d'apprentissage dans l'Atlantique contribue à augmenter les taux d'achèvement des apprentissages et à retenir les apprentis au Canada atlantique. À ce jour, le Projet d'harmonisation des programmes d'apprentissage dans l'Atlantique a permis l'harmonisation de dix métiers et le développement et la mise en œuvre d'un nouveau système de technologie de l'information (TI) commun pour suivre la certification des apprentis. D'ici février 2019, six métiers supplémentaires seront harmonisés et le système de TI sera mis au point.

Une fois les travaux terminés, les provinces commenceront à migrer l'information de leurs systèmes de TI actuels vers la nouvelle plateforme. Au total, 16 métiers désignés « Sceau rouge » seront harmonisés entre les provinces de l'Atlantique, grâce aux nouveaux investissements fédéraux et provinciaux. Il y a actuellement environ 15 000 apprentis dans le Canada atlantique et on s'attend à ce que tous les apprentis soient inscrits dans le nouveau système de TI d'ici 2020.


Réussites exemplaires dans les secteurs de la main-d'œuvre qualifiée et de l'immigration

Je recommanderais sans réserve le PPICA à d'autres employeurs.

Mike Albert, Cirrus Garments, Saint John, N.-B.

Metamaterial Technologies Inc. (N.-É.) utilise une technologie innovante et la fabrication de pointe afin de mettre au point des matériaux de protection intelligents. L'effectif canadien de l'entreprise comprend des talents mondiaux représentant 15 pays et parlant plus de 20 langues différentes. Metamaterial Technologies utilise le Programme pilote d'immigration au Canada atlantique pour embaucher des experts hautement qualifiés du monde entier. L'entreprise fait également partie du Service de croissance accélérée et est hébergée à Innovacorp, un incubateur et accélérateur d'entreprises de la Nouvelle-Écosse.

Les métamatériaux sont un domaine scientifique relativement récent et le travail que nous accomplissons en matière de protection contre les rayons laser n'a jamais été effectué auparavant. Il s'agit d'une période passionnante pour la science et ce financement nous aidera à passer à la prochaine étape de notre croissance, ce qui nous permettra de faire progresser notre capacité manufacturière afin de fabriquer des produits faits de nouveaux matériaux intelligents.

George Palikaras, Ph.D., fondateur et PDG de Metamaterial Technologies Inc.

L'Association for New Canadians (T.-N.-L.) aide les employeurs, les nouveaux arrivants et leur famille grâce aux processus de désignation, d'approbation et d'intégration à l'arrivée du Programme pilote d'immigration au Canada atlantique (PPICA). L'augmentation des services d'établissement dans les régions rurales favorisera la croissance économique, améliorera le taux de maintien en poste et répondra aux besoins persistants et émergents du marché du travail. Le gouvernement du Canada et la province de Terre-Neuve-et-Labrador ont investi plus de 1,2 million de dollars dans cette initiative.

Nous entretenons une relation très étroite avec le Bureau de l'immigration et du multiculturalisme, avec le gouvernement provincial, ainsi qu'avec Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada. Nous voulons aider les gouvernements provincial et fédéral à faire du Canada atlantique une destination de choix pour les nouveaux arrivants et les immigrants; nous voulons leur faciliter la vie en leur faisant savoir qu'ils peuvent s'établir ici, dans la province, dans le pays, et que nous serons là pour les aider à réussir, à quelque titre que ce soit.

Kip Bonnell, Association for New Canadians

New Conversations Tour (N.-B.), organisé par le Conseil multiculturel du Nouveau-Brunswick, consiste en une série de 15 événements communautaires auxquels participent deux éminents économistes du Nouveau-Brunswick. New Conversations Tour a été créé pour faire connaître les pénuries émergentes de travailleurs qualifiés. Il vise également à favoriser des collectivités inclusives en suscitant des discussions sur la façon d'attirer et de garder des travailleurs. Les événements font participer les intervenants locaux aux discussions sur les tendances de la main-d'œuvre au Nouveau-Brunswick et au besoin crucial de s'attaquer au déclin de la population par la rétention, le rapatriement et l'immigration. Les événements ont rassemblé plus de 1 200 personnes jusqu'à présent.

Somru Bioscience (Î.-P.-É.) est une société de biotechnologie fondée en 2012 qui met au point des anticorps pour accélérer le processus de développement des médicaments. Le vice-président et cofondateur de l'entreprise, Mohammed Moin, a immigré à l'Île-du-Prince-Édouard avec un visa d'étudiant en 2000. L'entreprise exporte actuellement vers plus de 20 pays et est en pleine expansion. Une nouvelle coentreprise pour un laboratoire de diagnostic au Bangladesh devrait générer 50 millions de dollars de ventes à l'exportation au cours des cinq prochaines années et ajouter 100 nouveaux employés aux activités de l'entreprise à l'Île-du-Prince-Édouard. Somru embauche deux scientifiques chevronnés qui utilisent le Programme pilote d'immigration au Canada atlantique pour augmenter le recrutement local.

Un certain nombre de nos employés passent par un processus d'immigration. Le PPICA a été un avantage pour nous à plusieurs égards. Le soutien aux niveaux provincial et fédéral pour la résidence permanente a été formidable. La diversité est quelque chose que nous apprécions ici. Nous cherchons des occasions de voir les choses différemment, d'aborder les choses d'une manière différente, et la diversité nous permet vraiment de le faire; c'est donc certainement quelque chose dont nous avons bénéficié.

Marcia Snow, Citco

Sans le PPICA, il n'y aurait pas de croissance potentielle pour nous ici. Nous avons donc décidé de regarder à l'international. Je recommanderais sans réserve le PPICA à d'autres employeurs, parce qu'il est de plus en plus difficile de trouver des travailleurs qualifiés dans de nombreuses industries au Canada et que c'est une façon pour notre pays d'accroître le développement économique. Sans l'immigration, il semble que beaucoup d'industries auront de la difficulté à trouver de nouveaux employés.

Mike Albert, Cirrus Garments

Je suis tellement contente qu'on m'ait parlé du mode de prestation de services réservé d'Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada. Mon gestionnaire de compte m'a aidé à comprendre les aspects confus de l'embauche de travailleurs étrangers. Je l'appelle souvent ou je lui envoie un courriel; il est toujours amical et répond à mes questions en temps opportun. Lorsque mon employé ne comprenait pas très bien le processus de vérification du casier judiciaire, Scott a donné des conseils pratiques. Savoir que je peux joindre mon gestionnaire de compte en tout temps si j'ai une question ou une préoccupation est un grand soulagement pour moi et mes employés.

Shaun McBride, The Learning Bar

Nous soutenons les nouveaux arrivants en nous assurant d'élaborer un plan d'établissement en fonction de leurs besoins. Ensuite, nous fournissons aux employeurs ce plan d'établissement. Nous sommes également là pour le suivi, donc si l'employeur appelle pour nous poser des questions ou lors de situations problématiques, nous pouvons lui fournir des conseils et de l'aide à mesure qu'il avance.

Craig Mackie, Guide pour les nouveaux arrivants de l'Î.-P.-É.
Innovation

Innovation

Résultats à plus long terme : Doubler le nombre de sociétés à forte croissance au Canada atlantique d'ici 2025.

Nous encourageons l'innovation, l'adoption de la technologie et la fabrication de pointe.

Avec le soutien de leurs partenaires, les entreprises du Canada atlantique investissent dans de l'équipement de pointe, en partie pour faire face au resserrement de l'offre de main-d'œuvre. Cette tendance favorise l'amélioration de la productivité et une plus grande compétitivité des exportations.

Nous soutenons les pôles d'innovation régionaux.

En février 2018, la Supergrappe de l'économie océanique, dirigée par la région de l'Atlantique, a été retenue dans le cadre de l'Initiative des supergrappes d'innovation de l'ISDE. Cette initiative mettra à profit les forces combinées des industries qui exercent leurs activités dans les océans du Canada. On prévoit que cette supergrappe créera plus de 3 000 emplois et ajoutera plus de 14 milliards de dollars au produit intérieur brut du Canada sur dix ans. Les gouvernements, les industries et les intervenants du Canada atlantique continuent à trouver les façons d'améliorer la collaboration dans les secteurs stratégiques de notre économie, notamment les océans, l'alimentation et nos entreprises de technologies propres.

Nous améliorons le Service de croissance accélérée au Canada atlantique.

service offre du soutien personnalisé à des entreprises en forte croissance dans la région dans un éventail de domaines, tels que les exportations, les services de financement et de soutien consultatif et l'innovation. Les provinces de l'Atlantique et le gouvernement du Canada ont signé une entente visant à améliorer la collaboration et à simplifier le processus pour les entreprises.

En juillet 2018, 29 entreprises supplémentaires du Canada atlantique se sont inscrites au service depuis le rapport de l'année derniére, portant le total à 68 entreprises. On estime à 90 le nombre d'entreprises qui auront recours au service d'ici 2019. Le nombre d'entreprises qui se sont inscrites au service l'an dernier a pratiquement doublé, dépassant ainsi l'objectif de 60 entreprises pour la région.

Nous aidons les incubateurs et accélérateurs d'entreprises au démarrage et lors de l'expansion de nouvelles entreprises.

Les entreprises du Canada atlantique stimulent l'activité d'innovation dans la région afin de favoriser la croissance économique à long terme. Plus de 400 entreprises sont en démarrage dans la région, soit une augmentation de près de 60 % depuis 2014. Un certain nombre d'incubateurs et d'accélérateurs régionaux soutiennent cette culture de démarrage dynamique. Dans un effort pour accroître l'emploi et les revenus, les partenaires élaborent une nouvelle stratégie qui s'appuie sur les facteurs de réussite et détermine les priorités d'investissement.

Nous appuyons la recherche et l'innovation dans des domaines comme les biosciences, l'aquaculture, les technologies des océans, les énergies renouvelables, les pêches, l'agriculture et la foresterie.

De concert avec la Stratégie de croissance pour l'Atlantique, les entrepreneurs du Canada atlantique ont reçu un financement de plus de 140 millions de dollars au cours de la première année d'un programme de financement de 280 millions de dollars sur deux ans. Ce programme, lancé par la Banque de développement du Canada (BDC), vise à aider les petites et moyennes entreprises de la région à poursuivre leur croissance dans les domaines des technologies de l'information et des communications, de l'agroalimentaire, de la technologie océanique et du tourisme.

L'engagement de la BDC à consentir un financement de 280 millions de dollars au bénéfice du Canada atlantique a représenté une augmentation de 100 millions de dollars du volume de prêts normal de la banque pour les industries ciblées.

Nous investissons plus de 400 millions de dollars par l'entremise du Fonds des pêches de l'Atlantique pour renforcer notre secteur du poisson et des fruits de mer.

Ouvert aux demandes depuis août 2017, le Fonds des pêches de l'Atlantique contribue à rendre le secteur du poisson et des fruits de mer plus durable et prospère tout en étant axé sur l'innovation, l'infrastructure et les partenariats scientifiques. Ce fonds stimule l'innovation dans ce secteur au Canada atlantique afin de mieux répondre aux demandes du marché relatives au poisson et aux fruits de mer de qualité durable et de relever les défis posés par l'évolution des conditions océanographiques.

Nous trouvons de nouvelles façons de soutenir le secteur alimentaire du Canada atlantique.

Grâce à un groupe de travail fédéral-provincial sur l'alimentation, les gouvernements du Canada et des provinces de l'Atlantique collaborent avec l'industrie pour trouver des moyens de tirer parti des possibilités stratégiques dans le secteur alimentaire de notre région. La région est propice aux occasions de partager ses biens durables et de haute qualité avec le pays et le reste du monde.

Nous sensibilisons les gens au potentiel de l'analyse des mégadonnées.

Nous avons formé 100 employés fédéraux et provinciaux à l'analyse des mégadonnées, en vue d'aider le personnel à travailler avec les clients et à déterminer les possibilités d'utilisation de l'analyse de données dans leur entreprise. Ces occasions pourraient inclure l'amélioration de la productivité, la prise de meilleures décisions et/ou le développement de nouveaux produits et marchés. Cette formation aidera également le personnel à orienter les clients vers les services de soutien appropriés pour leurs projets d'analyse de mégadonnées.

À la suite de ce travail, quinze entreprises de l'Atlantique ont été mises en relation avec le Centre d'analyse des données du Conseil national de recherches.

Nous travaillons avec des intervenants pour déterminer les dimensions culturelles de la réussite.

Nos partenaires ont mené une analyse approfondie de la culture d'entreprise et organisé un laboratoire d'innovation intensif avec des chefs d'entreprise et d'autres représentants clés du gouvernement, des universités et de la communauté sans but lucratif. Les résultats de cette analyse nous aideront à adapter notre soutien aux entreprises des régions de l'Atlantique. Nous avons exploré les attitudes, les comportements et les perceptions qui influent sur la croissance des entreprises, l'innovation et la productivité au Canada atlantique.

Nous encourageons les jeunes à acquérir des compétences numériques.

Dans le cadre du programme CanCode, 50 millions de dollars seront investis sur deux ans pour appuyer les initiatives qui encouragent les possibilités de formation en programmation et en perfectionnement des compétences numériques chez les jeunes Canadiens de la maternelle à la fin du secondaire, y compris 2 millions de dollars pour deux projets menés par le Canada atlantique. Le programme aide les élèves et les enseignants à acquérir des compétences et des connaissances grâce à des expériences de codage et de compétences numériques.


Réussites exemplaires dans l'innovation

Dans le cadre des concours VoltaCohort organisés par Volta Labs de Halifax (N.-É.), des investissements stratégiques de 250 000 $ ont été accordés à dix entreprises en démarrage de haut niveau du Canada atlantique afin de les aider à croître et à réussir.

VoltaCohort (N.-É.), lancé par Volta Labs en collaboration avec l'APECA, la BDC et Innovacorp, est un programme pilote de deux ans qui a été créé pour aider les entreprises de haut niveau de tout le Canada atlantique à trouver des investissements. Le programme a déjà accordé 250 000 $ à dix entreprises en démarrage dans le cadre de ses deux concours en novembre 2017 et en mai 2018, où 31 entreprises en démarrage ont présenté leur entreprise pour obtenir un financement. Parmi les gagnants du plus récent concours de VoltaCohort se trouvent Talem Health Analytics de Sydney, en Nouvelle-Écosse, et UAV Control Tower de St. John's, Terre-Neuve-et-Labrador.

En collaboration avec nos partenaires, nous sommes heureux d'aider ces entreprises en démarrage à croître et à réussir, et ce à partir de leur installation principale au Canada atlantique.

Jesse Rodgers, directeur général de Volta Labs

Superior Glove Works Limited (T.-N.-L.) fabrique plus de 3 000 styles de gants de travail et de manchons qui sont destinés à divers secteurs, notamment l'aérospatial, l'agriculture, l'automobile et la construction. La demande croissante sur les marchés d'exportation entraînait la nécessité d'augmenter la production, qui a été satisfaite par la participation de l'entreprise au Service de croissance accélérée.

Notre industrie est considérée comme étant fondée sur des produits primaires. Elle est en concurrence avec des pays à faible prix de revient comme la Chine et l'Inde. Nous savons que nous n'offrons pas le prix le plus bas d'entrée de jeu, c'est pourquoi nous devons ajouter de la valeur et innover.

Tony Geng, président de Superior Glove Works

LuminUltra (N.-B.) est une société de solutions de technologies propres qui a élargi et modernisé ses activités afin de s'adapter à sa récente croissance rapide, ainsi qu'à une augmentation prévue du volume des ventes et des projets de recherche et développement. Cela comprend l'acquisition de nouveau matériel de laboratoire ainsi que des améliorations locatives.

Rollo Bay Holdings (Î.-P.-É.) est la plus grande entité agricole de l'Est de l'Î.-P.-É., spécialisée dans les pommes de terre rouges, jaunes et à peau rugueuse (Russet) pour les industries de la consommation et de la restauration. L'entreprise est l'une des premières en Amérique du Nord à investir dans des équipements et des technologies de fabrication de pointe spécialisés pour une production et une efficacité accrues et la réduction du gaspillage. Rollo Bay Holdings emploie toujours le même nombre de personnes, mais les emplois sont maintenant plus techniques, ce qui se traduit par une meilleure rémunération et de meilleurs taux de maintien en poste. L'entreprise fait également partie du Service de croissance accélérée.

Croissance propre et changements climatiques

Croissance propre et changements climatiques

Résultats à plus long terme : Réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Nous avons accompli bien des choses depuis le lancement du Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques.

Le Cadre pancanadien décrit plus de 50 mesures concrètes pour réduire la pollution par le carbone; pour aider la région à s'adapter aux effets des changements climatiques et à devenir plus résiliente à cet égard; pour promouvoir des solutions à base de technologies propres; et pour créer de bons emplois qui contribuent à renforcer l'économie.

Au cours de la première année de la mise en œuvre, les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux ont réalisé des progrès appréciables dans la mise en œuvre du Cadre pancanadien. Des travaux sont en cours pour s'assurer que les systèmes de tarification du carbone sont en place au Canada d'ici le 1er janvier 2019. Les gouvernements mettent également en œuvre de nouvelles politiques, de nouveaux programmes et de nouveaux règlements pour réduire les émissions dans tous les secteurs de l'économie, pour aider les collectivités à s'adapter au changement climatique et pour investir dans les technologies propres.

Nous investissons plus de 185 millions de dollars dans le Canada atlantique grâce au Fonds du leadership pour une économie à faibles émissions de carbone.

La Nouvelle-Écosse et le Nouveau-Brunswick ont chacune tiré avantage de l'obtention d'un financement fédéral d'au moins 50 millions de dollars pour appuyer l'amélioration de l'efficacité énergétique dans les immeubles de toutes les provinces. Notons que les programmes de ces deux provinces sont maintenant élargis afin de permettre aux propriétaires qui chauffent leur maison au mazout d'avoir accès au financement pour la rénovation domiciliaire. À l'Île-du-Prince-Édouard et à Terre-Neuve-et-Labrador, plusieurs possibilités importantes, par exemple des améliorations énergétiques pour les collectivités et les entreprises en vue de soutenir la croissance propre et de réduire les émissions de gaz à effet de serre, seront financées par le Fonds du leadership pour une économie à faibles émissions de carbone.

Nous investissons dans l'infrastructure des bornes de recharge pour les véhicules électriques partout au Canada.

En 2017, le gouvernement fédéral a fourni 1,6 million de dollars pour l'installation de bornes de rechargement rapide au Nouveau-Brunswick et en Nouvelle-Écosse, par l'entremise de la première phase de l'Initiative pour le déploiement d'infrastructures pour les véhicules électriques et les carburants de remplacement.

Nous servons des entreprises et d'autres intervenants par l'entremise du Carrefour de la croissance propre.

Le nouveau Carrefour de la croissance propre relie les entreprises de la région de l'Atlantique et d'autres intervenants aux divers mécanismes de soutien aux technologies propres, et ce à l'échelle du gouvernement. À ce jour, plus de 500 entreprises et intervenants de l'industrie ont travaillé avec le Centre, y compris 30 organisations du Canada atlantique qui font progresser leurs technologies propres.

Outre le Carrefour, la fondation Technologies du développement durable du Canada, qui finance des projets canadiens de technologies propres, est également présente au Canada atlantique et met à profit son savoir-faire dans les domaines du développement durable, des finances et de l'investissement technologique afin d'aider les entreprises du Canada atlantique à commercialiser leurs technologies novatrices.

Nous continuons à faire avancer les travaux sur les réseaux électriques régionaux et la production d'énergie propre.

Ressources naturelles Canada (RNCan), en collaboration avec les gouvernements des quatre provinces de l'Atlantique, leurs services d'électricité respectifs, et l'Agence de promotion économique du Canada atlantique, ont finalisé une étude initiale dans le cadre de l'Initiative de collaboration régionale et d'infrastructure stratégique de l'électricité qui cerne les projets d'infrastructure électrique les plus prometteurs visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre au Canada atlantique. L'étude recense le renforcement de l'interconnexion de transport entre la Nouvelle-Écosse et le Nouveau-Brunswick comme un projet fondamental pour la transition du Canada atlantique vers l'électricité propre.

RNCan travaille actuellement avec les gouvernements de la Nouvelle-Écosse et du Nouveau-Brunswick et leurs services d'électricité pour évaluer les coûts et les avantages du projet dans deux administrations, en vue de l'avancement de cet important projet d'infrastructure.

Nous protégeons les forêts du Canada atlantique contre les effets néfastes d'une épidémie de tordeuse des bourgeons de l'épinette.

Grâce au budget de 2018, le gouvernement du Canada a proposé de prendre des mesures aux côtés des gouvernements du Nouveau-Brunswick, de la Nouvelle-Écosse, de l'Île-du-Prince-Édouard et de Terre-Neuve-et-Labrador ainsi que de l'industrie forestière jusqu'à concurrence de 74 millions de dollars sur quatre ans et 750 000 $ par la suite. Ces mesures visent à prévenir la propagation de la tordeuse des bourgeons de l'épinette et les répercussions socioéconomiques et environnementales associées à une épidémie.

Coparrainée par l'Agence de promotion économique du Canada atlantique, la phase II de la Stratégie d'intervention précoce pour le programme de recherche sur la tordeuse des bourgeons de l'épinette appuie le Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques, étant donné que la mortalité des arbres causée par une épidémie aura une incidence négative sur les efforts de réduction des émissions de gaz à effet de serre. La prévention d'une éclosion et la protection des ressources forestières du Canada atlantique assureront également que la foresterie demeure un moteur essentiel de l'économie de la région, ainsi qu'une source d'emplois et de débouchés.


Réussites exemplaires dans le secteur de la croissance propre et des changements climatiques

La ville de Summerside (Î.-P.-É.) a intégré l'énergie éolienne et solaire ainsi que la puissance de batteries aux réseaux intelligents pour accroître l'efficacité énergétique, réduire les coûts et améliorer la fiabilité tout en réduisant la dépendance aux sources d'énergie traditionnelles comme le diesel et le mazout de chauffage.

La ville de Summerside (Î.-P.-É.), avec l'appui de partenaires incluant Samsung Canada, a intégré l'énergie éolienne, solaire et électrique aux réseaux intelligents pour accroître l'efficacité énergétique, réduire les coûts et améliorer la fiabilité tout en réduisant la dépendance aux sources d'énergie traditionnelles comme le diesel et le mazout de chauffage. En 2015, Summerside a atteint le plus haut niveau d'intégration de l'énergie éolienne en Amérique du Nord, et l'Île-du-Prince-Édouard a été le premier territoire de compétence en Amérique du Nord à générer plus de 30 % de son électricité à partir de l'énergie éolienne.

CarbonCure Technologies Inc. (N.-É.) rénove des centrales à béton avec une technologie qui réutilise les déchets de dioxyde de carbone dans le processus de fabrication du béton pour améliorer la qualité du béton, réduire les coûts et réduire son empreinte carbone. CarbonCure, initialement en gestation chez Innovacorp, a depuis mis à profit d'autres programmes fédéraux et provinciaux.

L'Université du Nouveau-Brunswick continue de travailler à son projet de recherche sur le réseau électrique intelligent, en partenariat avec Siemens Canada et avec le soutien d'Emera et du gouvernement fédéral. L'objectif est d'intégrer la technologie de réseau électrique intelligent dans le système électrique et de construire le premier réseau énergétique sur Internet entièrement intégré au Canada, en permettant la communication entre les clients et leurs résidences, les centrales électriques et les systèmes de distribution.

Nous sommes ravis de soutenir la recherche axée sur l'innovation en vue d'établir un approvisionnement en électricité propre à 100 pour cent. Nous croyons que le genre de technologie développée à l'Université du Nouveau-Brunswick sera indispensable pour arriver à offrir aux clients une énergie renouvelable à 100 pour cent qui soit abordable et fiable.

Chris Huskilson, président et PDG, Emera Inc.

Seaformatics (T.-N.-L.) est une société de technologies propres qui travaille à l'avancement et à la commercialisation de son nouveau dispositif de charge à microturbine, un produit innovant qui exploite l'énergie renouvelable sous forme d'eau et de vent pour alimenter et recharger des dispositifs autonomes. Tirant parti de la recherche et du développement universitaire dans sa technologie de turbine, l'entreprise cherche à fournir une technologie de charge propre et renouvelable aux amateurs de plein air, comme les campeurs, les canoteurs, les kayakistes et les cyclistes dans l'arrière-pays.

Commerce et investissement

Commerce et investissement

Résultats à plus long terme : Doubler le nombre d'exportateurs au Canada atlantique d'ici 2025.

Nous mettons en œuvre une Stratégie de croissance du commerce et des investissements en Atlantique sur plusieurs années, axée sur les marchés étrangers et soutenue par une entente de financement de 20 millions de dollars.

La Stratégie de croissance du commerce et des investissements en Atlantique, annoncée en juillet 2017, appuie les initiatives conjointes en matière de commerce et d'investissement qui sont coordonnées, axées sur les entreprises et fondées sur les capacités et le potentiel sectoriel de la région.

Depuis 2017, les initiatives panatlantiques (en plus des initiatives bilatérales et unilatérales) consacrées aux engagements sur les marchés internationaux comprenaient 17 missions commerciales, auxquelles ont participé plus de 300 personnes.

Nous sommes de plus en plus conscients des possibilités d'exportation vers l'Europe.

Le récent Accord économique et commercial global (AECG) entre le Canada et l'Union européenne crée d'importantes possibilités pour notre région.

Pour se préparer à ces occasions, nous avons organisé deux missions commerciales multisectorielles dans l'Union européenne avec des entreprises du Canada atlantique en juin et en novembre 2017. Ces missions commerciales ont abouti à plus de 139 possibilités de ventes qualifiées et à 63 ventes potentielles rapportées par les participants.

Les partenaires ont également organisé une tournée sur l'Accord commercial Canada-Europe pour sensibiliser le public au marché européen. Ces séances ont attiré environ 320 participants des quatre provinces de l'Atlantique.

Nous fournissons les outils pour soutenir nos exportateurs actuels et futurs.

Le Programme d'accès aux marchés d'exportation (PAME) bilingue et les Outils en ligne pour exportation (OELE) de SavoirSphère, qui ont bénéficié d'investissements de 3 millions de dollars, aident les entreprises à développer et à augmenter leurs ventes sur les marchés internationaux.

Au 30 avril 2018, ces programmes fournissaient du soutien à près de 130 entreprises, dont près de la moitié étaient de nouveaux exportateurs. SavoirSphère aidera plus de 180 entreprises du Canada atlantique à atteindre leurs objectifs en matière d'exportation d'ici la fin de 2018 grâce à son PAME et à son programme OELE.

Nous préparons une mission commerciale conjointe de la Stratégie de croissance pour l'Atlantique en Chine.

La Chine est le deuxième plus grand partenaire commercial du Canada après les États-Unis.

Cette mission multisectorielle de commerce et d'investissement aura lieu en novembre 2018. Elle aidera les entreprises et les organismes du Canada atlantique dans les secteurs de l'alimentation, de la croissance propre, de l'éducation et du tourisme qui souhaitent créer de nouveaux partenariats et établir des relations interentreprises en Chine. Elle tirera également parti de l'Année du tourisme Canada-Chine 2018.

Nous avons accueilli Rendez-vous Canada (RVC), le principal carrefour de l'industrie touristique internationale au Canada.

Organisé à Halifax, en Nouvelle-Écosse, ce rendez-vous de quatre jours a réuni plus de 1 900 professionnels du tourisme pour promouvoir ou découvrir des expériences canadiennes uniques, notamment celles mettant en vedette des produits prioritaires nationaux comme le tourisme autochtone et culinaire. L'événement pourrait générer des centaines de millions de dollars de revenus pour les entreprises touristiques canadiennes et a été appuyé par la nouvelle Stratégie touristique pour le Canada atlantique, annoncée en juillet 2017.

Nous mettons en œuvre une approche stratégique et collaborative du tourisme.

La stratégie prévoit 24,5 millions de dollars d'investissements fédéraux, provinciaux et de l'industrie dans trois initiatives destinées à faire du Canada atlantique une destination de choix dans le secteur du tourisme à l'échelle mondiale, ce qui se traduira par la création d'emplois pour les Canadiens de l'Atlantique et donnera un coup de pouce aux petites entreprises. Plus de 120 intervenants du secteur touristique du Canada atlantique ont suivi une formation dans le cadre du Programme de préparation au marché de l'industrie touristique de la Stratégie de croissance pour l'Atlantique, avec une série de webinaires et d'ateliers sur la façon de travailler avec les professionnels des voyages de l'étranger. L'Initiative de commercialisation pour l'accroissement du tourisme international appuie l'objectif du gouvernement du Canada consistant à doubler le nombre de visiteurs chinois au Canada d'ici 2021.

Nous appuyons le tourisme autochtone au Canada atlantique.

La section de l'Atlantique de l'Association du tourisme autochtone du Canada a été formée en juin 2017 en vue de créer un cadre pour le développement futur de la région.

Nous appuyons également le développement de stratégies et de produits touristiques dans les collectivités qui souhaitent faire du tourisme un moteur économique. Par exemple, une délégation des Premières Nations de la Nouvelle-Écosse a participé au programme « Edge of the Wedge » en novembre 2017. Ce programme primé de formation axé sur les expériences du Canada est mené par l'Institut de Gros-Morne pour le tourisme durable et est hébergé au parc national du Gros-Morne, à Terre-Neuve-et-Labrador, lequel est un important centre d'expertise en tourisme expérientiel.

Nous poursuivons la mise en œuvre de l'Initiative canadienne d'approvisionnement collaboratif dans les quatre provinces de l'Atlantique avec plus de 20 municipalités, établissements d'enseignement et conseils scolaires qui participent maintenant au Canada atlantique.

L'Initiative permet aux partenaires, notamment les gouvernements provinciaux, les municipalités, les établissements d'enseignement, les conseils scolaires et les hôpitaux, de tirer parti des instruments fédéraux et du pouvoir d'achat de Services publics et Approvisionnement Canada pour obtenir des marchandises et des services.

Avec plus de 200 milliards de dollars dépensés chaque année pour les marchés publics au Canada, cette initiative permet d'économiser l'argent des contribuables, de négocier de meilleures conditions, de réduire les coûts administratifs, de simplifier les processus, de faciliter la vente aux entreprises et d'élargir leur marché. En plus de réduire les coûts, les instruments d'achat fédéraux aident à soutenir l'utilisation de marchandises et de services propres et durables.

Jusqu'à présent, la Nouvelle-Écosse et l'Île-du-Prince-Édouard ont économisé plus de 30 % du coût des radios d'urgence et du papier de bureau environnemental lorsqu'ils ont utilisé des outils fédéraux. Ils ont aussi pu négocier de meilleures conditions auprès des fournisseurs. Par exemple, une entreprise locale (Covey Basics) fournit des fournitures de bureau à la province de l'Île-du-Prince-Édouard qui en a plus pour son argent.

On s'attend à encore davantage de réussites exemplaires grâce à l'Initiative canadienne d'approvisionnement collaboratif lancée en décembre 2017.


Réussites exemplaires dans les secteurs du commerce et des investissements

95 intervenants du secteur touristique du Canada atlantique ont participé à l'ICATI, une initiative de préparation à recevoir la Chine, en prévision d'un nombre croissant de visiteurs chinois durant l'Année du tourisme Canada-Chine 2018 et au cours des années à venir.

Le Programme La croissance par l'exportation (Atlantique) a été élaboré en consultation avec l'APECA, Affaires mondiales Canada et les quatre provinces de l'Atlantique en tant que programme complet de formation à la préparation à l'exportation pour soutenir la croissance des nouveaux exportateurs du Canada atlantique. Grâce au diagnostic, à la formation, au mentorat et à l'exposition aux marchés d'exportation, ce programme aidera les entreprises du Canada atlantique à acquérir les compétences et les connaissances nécessaires pour réussir sur les marchés d'exportation.

L'Initiative de commercialisation pour l'accroissement du tourisme international (ICATI) (Atlantique) a lancé la plus grande campagne médiatique du Canada atlantique sur le marché chinois. Des médias numériques et sociaux ont été achetés pour promouvoir le Canada atlantique auprès des visiteurs chinois potentiels. L'ICATI, grâce à son initiative de préparation à recevoir la Chine, a formé 95 intervenants du secteur touristique du Canada atlantique sur la façon de travailler avec les touristes chinois, et de les accueillir en prévision d'un nombre croissant de visiteurs chinois durant l'Année du tourisme Canada-Chine 2018 et au cours des années à venir.

Amalgamated Dairies Limited (Î.-P.-É.) emploie 285 personnes et produit une vaste gamme de produits laitiers avec des ventes annuelles de 175 millions de dollars par année. Ces produits desservent les marchés de détail et industriel au Canada et les marchés d'exportation comme les États-Unis. Au cours des dernières années, d'importants investissements ont été réalisés pour moderniser les usines de Charlottetown et de Summerside, ce qui a permis à Amalgamated Dairies Limited d'améliorer la qualité de ses produits et de réduire son empreinte carbone.

Le soutien du gouvernement permettra à Amalgamated Dairies Limited de s'adapter aux nouvelles réalités de l'industrie laitière canadienne et d'investir dans l'infrastructure et l'innovation nécessaires pour faire croître et diversifier nos activités à l'avenir.

Jim Bradley, chef de la direction d'Amalgamated Dairies Limited

Gidney Fisheries Limited (N.-É.) est une entreprise de transformation du homard qui a entrepris une expansion des immobilisations, ce qui lui a permis de déployer de l'équipement de transformation du homard à haute pression. Pour faciliter l'accès aux marchés, en plus de cette initiative de transformation innovante de pointe, l'entreprise a rencontré des acheteurs internationaux d'Europe en participant à l'Expo mondiale des fruits de mer (SEG), une initiative clé soutenue dans le cadre de la Stratégie de croissance du commerce et des investissements en Atlantique. Plus important encore, cet engagement sur le marché a confirmé que l'entreprise avait fait le bon investissement en capital et validé le marché à long terme pour son produit transformé à haute pression. Cette première réponse positive a joué un rôle majeur dans le lancement réussi du produit de cette entreprise.

Rutter Inc. (T.-N.-L.), grâce à sa technologie de détection des déversements d'hydrocarbures Sigma S6, permet de détecter et de signaler rapidement et précisément les déversements d'hydrocarbures. La technologie combine la force éprouvée de l'entreprise en détection précoce à des outils qui génèrent des renseignements essentiels sur le volume, l'épaisseur, la déformation et la dérive des hydrocarbures. Sigma S6 est installée sur des plateformes fixes, des unités flottantes de production et de déchargement, des bateaux de travail extracôtiers, des patrouilleurs et des navires de nettoyage spécialisés. Les utilisateurs se trouvent au Brésil, dans la mer du Nord, dans le golfe du Mexique, en Chine, en Russie et à l'Est du Canada. L'entreprise participe au Service de croissance accéléré et a bénéficié d'un soutien pour atteindre de nouveaux marchés dans le monde entier.

G.E. Barbours Inc. (N.-B.) est un transformateur d'aliments multi-produits basé à Sussex, au Nouveau-Brunswick. En tant que client de Service de croissance accéléré, l'entreprise a bénéficié d'une approche collaborative qui a donné lieu à des investissements dans de l'équipement de fabrication de pointe afin d'accroître sa capacité de production et son efficacité, et d'élargir sa gamme de produits, ce qui lui a permis de diversifier davantage ses activités sur de nouveaux marchés. Récemment, l'entreprise de 150 ans a saisi l'occasion de percer les marchés internationaux en rencontrant des acheteurs internationaux pendant qu'elle participait à la SIAL Canada, une foire alimentaire internationale qui était une initiative clé soutenue dans le cadre de la Stratégie de croissance du commerce et des investissements en Atlantique. G.E. Barbours signale actuellement une augmentation significative des ventes à l'exportation prévues avec un fort potentiel de pénétrer le marché européen.

Infrastructure

Infrastructure

Résultats à plus long terme : Mettre les régions rurales et éloignées en ligne d'ici 2025

Nous bâtissons de meilleures infrastructures dans le Canada atlantique qui appuieront la croissance, mobiliseront les gens et les rapprocheront.

S'appuyant sur près de 339 millions de dollars du budget de 2016 pour des investissements à court terme visant à entretenir et réparer les infrastructures locales dans la région, les provinces de l'Atlantique recevront plus de 2,4 milliards de dollars au cours de la prochaine décennie.

De plus, 28 municipalités du Canada atlantique ont présenté une demande pour le Défi des villes intelligentes. Ces municipalités ont proposé des solutions innovantes pour résoudre les problèmes locaux en s'appuyant sur de nouveaux partenariats, de nouvelles données et des technologies connectées. La Réserve de la Première Nation de Saint Mary's, la Ville de Fredericton (N.-B.) et la Ville de Bridgewater figurent parmi les 20 finalistes du Défi des villes intelligentes.

La Banque de l'infrastructure du Canada offrira d'autres occasions de stimuler l'innovation afin d'aider à bâtir des projets fondés sur des partenariats entre le secteur public et le secteur privé.

Nous aidons à améliorer l'accès à des services à large bande dans la région.

Ensemble, les provinces de l'Atlantique et le gouvernement du Canada ont annoncé des investissements totaux de plus de 66 millions de dollars dans le cadre du programme fédéral Brancher pour innover, ainsi que des programmes de financement provinciaux dans deux provinces de l'Atlantique. Plus de 130 collectivités bénéficieront de ces annonces, qui devraient se poursuivre tout au long de 2018.

En outre, le programme Un Canada branché a réalisé huit de 13 projets au Canada atlantique. Ces projets aideront les résidents à communiquer avec leur famille et leurs amis, à faire des affaires en ligne, à participer à des activités d'éducation à distance, et à tirer parti des possibilités offertes par l'ère numérique.

Nous améliorons et modernisons les installations de recherche et de commercialisation.

Le Fonds d'investissement stratégique pour les établissements postsecondaires appuie 27 projets au Canada atlantique, avec un investissement fédéral de 152,5 millions de dollars, pour améliorer et moderniser les installations de recherche, de commercialisation et de formation dans les établissements postsecondaires.


Réussites exemplaires pour l'infrastructure

La nouvelle installation scientifique de pointe de l'Université Memorial, à St. John's (T.-N.-L.) accentura la capacité de l'université « à offrir l'excellence dans l'enseignement et l'apprentissage, la recherche et l'engagement du public. »

La construction de l'l'installation centrale de sciences de l'Université Memorial, à St. John's (T.-N.-L.) créera un environnement intégré d'apprentissage et de recherche qui favorisera la réflexion et les pratiques scientifiques inventives.

Cette installation scientifique de pointe nous permettra de concrétiser notre engagement envers la population de cette province consistant à offrir l'excellence dans l'enseignement et l'apprentissage, la recherche et l'engagement du public.

M. Gary Kachanoski, recteur et vice-chancelier, Université Memorial de Terre-Neuve

Le lancement de COVE, le Centre for Ocean Ventures & Entrepreneurship (N.-É.), fournira des espaces de collaboration pour l'innovation appliquée dans le secteur de l'océanique. Il s'agit notamment de l'équipement partagé, des ateliers, des ateliers d'usinage et des services maritimes, des quais, de l'accès direct aux océans, de l'espace d'incubation et de la programmation, et d'un incubateur « Startup Yard » pour les nouvelles entreprises de technologie océanique.

Le remplacement du pont Cascumpec à Alberton (Î.-P.-É.) augmentera la sécurité des conducteurs et reliera les fermes et les quais aux marchés.

La construction du complexe sportif du Grand Saint John à Saint John (N.-B.) permettra aux résidents d'avoir accès à des activités sportives toute l'année et d'accueillir des événements sportifs de plus grande envergure dans la région.

Quels sont les résultats à plus long terme?

Quels sont les résultats à plus long terme?

La Stratégie de croissance pour l'Atlantique est ambitieuse, et les investissements et mesures entreprises aujourd'hui jettent les bases de la croissance et de la prospérité futures. En tirant parti des partenariats et des ressources, le gouvernement du Canada et les quatre provinces de l'Atlantique ciblent des occasions de croissance clés, guidées par les résultats à long terme décrits dans le premier rapport annuel. Il faudra du temps pour atteindre ces objectifs stratégiques, mais le travail de base et les premiers succès remportés par la Stratégie de croissance pour l'Atlantique appuient la réussite à long terme. Le rapport de cette année fait le point sur les progrès réalisés en comparaison avec ces résultats à long terme pour la région.

2016-2018 Résultats en bref

détails ci-dessous
2016-2018 Résultats en bref - Table
Infographie
Priorité Résultats de la première année Résultats de la deuxième année Résultats
Main-d'œuvre qualifiée et immigration
  • 250 offres d'emploi faites dans le cadre du Programme pilote d'immigration au Canada atlantique (juin 2017)
  • 8 646 immigrants économiques et leur famille admis (2016)
  • Plus de 24 000 permis de travail et d'études temporaires délivrés (2016)
  • Près de 1 800 offres d'emploi faites dans le cadre du Programme pilote d'immigration au Canada atlantique (juin 2018)
  • 9 040 immigrants économiques et leur famille admis (2017)
  • Plus de 26 000 permis de travail et d'études temporaires délivrés (2017)
  • Une augmentation de plus de 600 % d'offres d'emploi en 2017
  • Hausse de 4,5 % par rapport aux niveaux record des immigrants économiques en 2017
  • Augmentation de 8 % des permis de travail et d'études temporaires en 2017
Innovation
  • 340 entreprises à forte croissance basées sur l'emploi (2014)
  • 10 nouvelles entreprises à forte croissance basées sur l'emploi (2015)
Changements climatiques et croissance propre
  • Lancement du Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques
  • Aller de l'avant avec la mise en œuvre de mesures d'atténuation des changements climatiques, le soutien aux technologies propres et l'élaboration de nouveaux systèmes de tarification du carbone
  • Financement de 185 millions de dollars par l'entremise du Fonds du leadership pour une économie à faibles émissions de carbone pour appuyer des projets qui favorisent la croissance propre, réduisent les émissions, et créent des emplois et des collectivités plus saines
  • Nouveaux programmes et soutiens pour soutenir une croissance économique propre et durable
Commerce et investissement
  • 2 263 établissements exportateurs (2017)
  • 30 milliards de dollars dans les exportations de l'Atlantique (2017)
  • Près de 70 nouveaux exportateurs, en hausse de 3 %, en 2017
  • Augmentation de 16 % de la valeur des exportations en 2017
Infrastructure
  • 84 % des ménages possédant une connexion Internet (2015)
  • 86 % des ménages possédant une connexion Internet (2016)
  • Hausse de 2 points de pourcentage des ménages ayant accès à Internet entre 2015 et 2016; croissance continue anticipée
Remarque : Les données de Statistique Canada et d'autres enquêtes nationales servent à mesurer les progrès à long terme. Certaines données peuvent avoir quelques années en raison de la fréquence des enquêtes.

Main-d'œuvre qualifiée et immigration : Admettre jusqu'à 7 000 nouveaux arrivants supplémentaires dans la région d'ici 2020

Les efforts visent à recruter et retenir des travailleurs qualifiés et des diplômés internationaux pour répondre aux besoins du marché du travail. Il existe un certain nombre de voies d'accès à l'immigration pour les nouveaux arrivants au Canada atlantique qui s'inscrivent dans les résultats à plus long terme de la Stratégie en matière d'immigration dans la région. En 2017, plus de 11 000 résidents permanents sont arrivés dans la région dans le cadre de plusieurs programmes. Parmi ceux-ci, plus de 9 000 étaient des immigrants économiques. De plus, plus de 26 000 permis de travail et d'études temporaires ont été délivrés au cours de cette même période.

Le Programme pilote d'immigration au Canada atlantique est une voie d'immigration économique supplémentaire disponible pour les immigrants qualifiés et les diplômés internationaux qui répondent aux besoins précis du marché du travail dans la région de l'Atlantique. Dans le cadre du Programme pilote en matière d'immigration au Canada atlantique, il y avait jusqu'à 2 000 places disponibles la première année du projet pilote. Au cours du cycle de vie du projet pilote, jusqu'à 7 000 nouveaux arrivants peuvent arriver dans la région d'ici 2020 pour répondre aux besoins du marché du travail et aux besoins démographiques.

Innovation : Doubler le nombre de sociétés à forte croissance au Canada atlantique d'ici 2025.

Les sociétés à forte croissance sont les principaux moteurs de la croissance économique et de la prospérité à long terme du Canada. Ces entreprises, qui peuvent être mesurées en fonction de leurs revenus annuels ou du nombre de personnes qu'elles emploient, ont tendance à avoir une incidence encore plus importante au Canada atlantique qu'ailleurs au pays puisqu'elles sont deux fois plus susceptibles d'innover et d'investir dans des processus de pointe et dans le perfectionnement des compétences. De plus, elles exportent généralement plus que l'entreprise canadienne moyenne.

Le nombre d'entreprises à forte croissance basées sur l'emploi est en hausse. En 2015, on comptait 350 entreprises à forte croissance, contre 340 en 2014. Ces entreprises ont enregistré une croissance annuelle moyenne de 20 % ou plus de leur nombre d'employés au cours des trois dernières années. La base de référence pour ce résultat a été mise à jour, passant de 310 à 340 entreprises à forte croissance en 2014 pour englober tous les secteurs économiques de la régionNote de bas de page 7.

En 2015, il y avait 790 entreprises à forte croissance basées sur les revenus. Leur chiffre d'affaires total a augmenté de plus de 70 % au cours des trois années précédentes. La base de référence pour ce résultat est nouvelle et fera l'objet d'un rapport des organismes fédéraux de développement régional à l'échelle du Canada.

Croissance propre et changements climatiques : Réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Nous nous attaquons aux changements climatiques et protégeons notre environnement. Le Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques prévoit une approche pancanadienne pour la tarification de la pollution par le carbone, ainsi que des nouvelles politiques, de nouveaux programmes et de nouveaux règlements permettant de réduire les émissions dans tous les secteurs de l'économie et qui aideront le Canada à atteindre son objectif national de réduire ses émissions de gaz à effet de serre à 30 % en deçà des niveaux de 2005 d'ici 2030. Les progrès vers ces objectifs comprennent le lancement du Fonds pour une économie à faibles émissions de carbone et la collaboration avec les provinces et les territoires pour élaborer leurs systèmes respectifs de tarification du carbone et d'autres mesures connexes.

Commerce et investissement : Doubler le nombre d'exportateurs au Canada atlantique d'ici 2025.

Le nombre d'établissements exportateurs dans la région de l'Atlantique est en croissance. Selon Statistique Canada, il y avait 2 263 établissements exportateurs en 2017Note de bas de page 8. C'est une hausse par rapport aux 2 198 en 2016. La base de référence pour ce résultat a été révisée de 2 000 à 2 205 établissements exportateurs en 2015 à des fins méthodologiquesNote de bas de page 9.

En 2017, la valeur des exportations du Canada atlantique avoisinait 30 milliards de dollars, en hausse par rapport à 26 milliards de dollars en 2016Note de bas de page 10. Alors que la majorité des exportateurs se concentrent sur un marché unique, les États-Unis étant la principale destination des exportations, 28 % avaient plus d'un marché pour leurs marchandises et services en 2017, comparativement à 27 % en 2016. La valeur de l'investissement direct étranger au Canada atlantique est également en hausse, évaluée à 360 millions de dollars en 2016, comparativement à 208 millions de dollars en 2015.

Infrastructure : Mettre les régions rurales et éloignées en ligne d'ici 2025

Partout au Canada, nous visons à atteindre l'objectif à long terme d'avoir tous les Canadiens en ligne d'ici 2025. Élargir l'accès à un service rapide et fiable dans les régions rurales et éloignées est un aspect important de ces efforts grâce à des programmes fédéraux tels que le programme Brancher pour innover de 500 millions de dollars et le volet Infrastructures des collectivités rurales et nordiques de 2 milliards de dollars du Programme d'infrastructure Investir dans le Canada. Jumelés aux engagements provinciaux de soutenir l'infrastructure à large bande dans les quatre provinces de l'Atlantique, les investissements stratégiques fédéraux et provinciaux continus dans la région de l'Atlantique amélioreront l'accès, stimuleront l'innovation, encourageront la compétitivité et bâtiront un meilleur avenir économique.

Grâce à ces efforts, le nombre de Canadiens de l'Atlantique ayant accès aux services à large bande dans les quatre provinces continue d'augmenter. En 2016, le pourcentage de ménages ayant une connexion Internet au Canada atlantique était de 86 % (86 % au Nouveau-Brunswick, 87 % en Nouvelle-Écosse, 85 % à l'Île-du-Prince-Édouard et 87 % à Terre-Neuve-et-Labrador), en hausse par rapport à 84 % en 2015 et à 82 % en 2014Note de bas de page 11.

Les tendances que nous suivons

Les tendances que nous suivons

Afin de mesurer les progrès de la région de l'Atlantique, il est essentiel de surveiller les tendances économiques. Un suivi de la croissance de la valeur des marchandises et services produits au Canada atlantique, ainsi que de l'emploi et des changements démographiques, est essentiel pour mesurer le succès de la Stratégie de croissance pour l'Atlantique.

Croissance de la valeur des marchandises et services

Le produit intérieur brut (PIB) mesure la valeur des marchandises et services produits et est un indicateur clé de la santé de l'économie. Il peut également servir à illustrer les contributions économiques de certains secteurs ou industries. Par exemple, le graphique ci-dessous compare les principales industries au Canada atlantique en 2017.

Principales industries dans le Canada atlantique, par pourcentage du PIB total, 2017 (Statistique Canada)

details below
Principales industries dans le Canada atlantique, par pourcentage du PIB total, 2017 (Statistique Canada) - Table
Principales industries dans le Canada atlantique, par pourcentage du PIB total, 2017 (Statistique Canada)
Industrie % du PIB total
Services immobiliers 13,3 %
Commerce gros et de détail 10,8 %
Industries minières, pétrolières et gazières 10,5 %
Administration publique 9,9 %
Soins de santé et assistance sociale 8,6 %
Fabrication 7,7 %
Construction 6,7 %
Éducation 5,9 %
Finance et assurance 4,8 %
Transport et entreposage 3,9 %
Services professionnels 3,4 %
Agriculture, foresterie et pêche 2,4 %
Autres industries 12,3 %
Source : Statistique Canada. Tableau 379-0030 - Produit intérieur brut (PIB) aux prix de base, par le Système de classification des industries de l'Amérique du Nord (SCIAN), provinces et territoires, données annuelles (dollars) (accédé le 8 mai 2018)

L'économie du Canada atlantique a subi une transformation majeure au cours des deux dernières décennies. Alors que le tourisme, l'agriculture, la pêche, la foresterie et les activités manufacturières connexes restent importants (en particulier dans les zones rurales), des secteurs tels que l'exploitation minière, pétrolière et gazière ainsi que les technologies de l'information et de la communication continuent à agir comme moteur de la croissance économique depuis 2000. Le graphique ci-dessus présente les secteurs clés de l'économie du Canada atlantique, en pourcentage du produit intérieur brut (PIB) total.

Il est à noter que le PIB réel par habitant a augmenté à 81 % du PIB national en 2017, comparativement à 76 % en 2000. Le PIB réel de la région a augmenté de plus de 1,5 % de 2016 à 2017, comparativement à près de 3,5 % à l'échelle nationale.

Croissance du PIB réel au Canada atlantique et au Canada, variation en moyenne annuelle, 1997-2017 (Statistique Canada)

details below
Croissance du PIB réel au Canada atlantique et au Canada, variation en moyenne annuelle, 1997-2017 (Statistique Canada) - table
Croissance du PIB réel au Canada atlantique et au Canada, variation en moyenne annuelle, 1997-2017 (Statistique Canada)
Années 1997-2007 2008-2009 2010-2017
Canada 3,2 % -1,3 % 2,5 %
Canada atlantique 3,5 % -1,5 % 0,9 %
Source : Statistique Canada. Tableau 379-0031 - Produit intérieur brut (PIB) aux prix de base, par le Système de classification des industries de l'Amérique du Nord (SCIAN), provinces et territoires, données mensuelles (dollars) (accédé le 25 avril 2018)

Emploi par secteur

Les données sur l'emploi, comme le PIB, montrent la façon dont l'économie se transforme. Au Canada atlantique, la tendance à long terme s'est orientée davantage vers les emplois dans le secteur des services, et moins vers les entreprises axées sur les ressources. Les principaux secteurs de croissance entre 2000 et 2017 comprennent les soins de santé et l'assistance sociale, et la construction avec respectivement environ 53 000 et 25 000 emplois.

Variation nette de l'emploi au Canada atlantique, 2000-2017 (Statistique Canada)

details below
Variation nette de l'emploi au Canada atlantique, 2000-2017 (Statistique Canada) - Table
Variation nette de l'emploi au Canada atlantique, 2000-2017 (Statistique Canada)
Industrie variation en milliers
Soins de santé et assurance sociale 52,9
Construction 25,1
Services professionnels, scientifiques et tech. 20,9
Commerce de gros et de détail 9,7
Hébergement et alimentation 8,8
Éducation 8,5
Const. prof. et autres services 7,9
Finance et assurances 4,8
Administration publique 4,2
Industries minières, pétrolières et gazières 2,2
Services publics 1,6
Info., culture et loisirs -2,2
Transport -3,0
Agriculture -3,5
Autres services -4,7
Foresterie -5,0
Pêche -8,0
Fabrication -25,3
Source : Statistique Canada. Tableau 282-0008 - Caractéristiques de la population active selon l'industrie, données annuelles, par le Système de classification des industries de l'Amérique du Nord (SCIAN), selon sexe et groupe d'âge, (personnes à moins d'indication contraire) (accédé le 25 avril 2018)

Un aperçu plus récent montre une forte croissance de l'emploi depuis le dernier rapport sur les résultats. Entre juillet 2017 et avril 2018, l'économie de l'Atlantique a créé plus de 16 000 emplois et l'emploi a augmenté de 1,5 %, dépassant la moyenne nationale de 0,9 %. Au cours de cette période, près de 11 000 emplois ont été créés dans les secteurs des services, principalement dans les services d'hébergement et de restauration, et plus de 5 000 dans les secteurs de production de biens, principalement dans le secteur de la construction. Les emplois créés au Canada atlantique au cours de cette période étaient des emplois à temps plein, qui ont augmenté de 2,4 % dans la région, comparativement à 1,7 % à l'échelle nationale. Les emplois à temps partiel dans la région ont diminué de 2,9 % depuis juillet 2017.

Données démographiques

Les gens, les compétences et les idées sont essentiels à la croissance économique. La population du Canada atlantique est cependant plus âgée que celle du reste du Canada, et elle croît moins rapidement. Le Canada atlantique perd également des travailleurs au profit des autres régions du pays. Ces défis sont au cœur de nos préoccupations, en partie pour trouver des façons d'attirer les gens dans la région pour remplacer les travailleurs qui prennent leur retraite ou qui quittent la région. De 2011 à 2016, la population du Canada atlantique a augmenté de 0,2 % selon les données du recensement. De 2016 à 2017, la croissance démographique a été estimée à 0,4 % dans la région.

Croissance démographique au Canada atlantique, variation en pourcentage (Statistique Canada)

details below
Croissance démographique au Canada atlantique, variation en pourcentage (Statistique Canada) - Table
Croissance démographique au Canada atlantique, variation en pourcentage (Statistique Canada)
Years 2011-2016 2016-2017
Canada atlantique 0,2 % 0,4 %
Source : Recensement utilisé pour 2011 à 2016, Estimations démographiques utilisées pour 2016-2017

Une façon d'augmenter la population du Canada atlantique est d'attirer de nouveaux résidents permanents. Les immigrants au Canada atlantique possèdent de nouvelles compétences, de nouvelles idées et de nouvelles façons de faire des affaires. Comme présenté ci-dessous, les admissions de résidents permanents au Canada atlantique ont augmenté de près de 630 pour cent depuis 2003. Entre 2016 et 2017, le nombre d'admissions est passé de plus de 8 600 à plus de 9 000. Cependant, la rétention des nouveaux arrivants au Canada atlantique demeure un défi.

Admissions de résidents permanents à titre d'immigrants économiques indiquant le Canada atlantique comme destination prévue, 2003-2017

details below
Admissions de résidents permanents à titre d'immigrants économiques indiquant le Canada atlantique comme destination prévue, 2003-2017 - Table
Admissions de résidents permanents à titre d'immigrants économiques indiquant le Canada atlantique comme destination prévue, 2003-2017
Année 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
Demandeur principal 477 708 849 1 320 1 471 1 744 1 821 2 281 1 831 1 907 2 019 2 563 2 418 3 437 3 972
Conjoint ou personnes à charge 772 1 184 1 489 2 340 2 583 3 047 3 259 4 027 3 056 2 996 2 575 3 888 3 785 5 209 5 066
Total 1 249 1 892 2 338 3 660 4 054 4 791 5 080 6 308 4 887 4 903 4 594 6 451 6 203 8 646 9 038
Source : IRCC, le 31 mars 2018

 

 

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :