Plan ministériel 2017-2018
Contexte opérationnel : les conditions qui influent sur notre travail

À long terme, la croissance économique au Canada atlantique sera stimulée par une combinaison de facteurs : le développement de secteurs nouveaux et à valeur ajoutée, des investissements importants dans des projets industriels, et des développements économiques mondiaux, notamment un meilleur accès aux marchés internationaux et à l’innovation. On s’attend toutefois à ce que la croissance du produit intérieur brut (PIB) réel dans la région demeure modeste en 2017 et en 2018, et à ce qu’elle soit inférieure au niveau national.

L’économie du Canada atlantique reste confrontée à plusieurs risques. La concurrence exercée à l’étranger par des fabricants à faible coût continuera à faire obstacle à l’assise manufacturière et aux industries primaires du Canada atlantique, une petite région économique ouverte. Les exportateurs de la région de l’Atlantique devraient toutefois tirer profit d’une croissance plus forte aux États-Unis et d’un taux de change stable vu que le dollar canadien devrait demeurer dans une fourchette de 0,75 $ à 0,80 $ US.[1] On s’attend également à ce que les prix de l’énergie s’améliorent légèrement en 2017, permettant ainsi d’accroître le nombre d’exportations de la région de l’Atlantique à court terme. Un raffermissement du marché du logement aux États-Unis appuiera un accroissement des possibilités pour le secteur forestier de la région, mais l’absence d’un accord sur le bois d’œuvre résineux entre le Canada et les États-Unis constitue un risque pour les producteurs de bois d’œuvre.

Le prix plus faible des produits de base pourrait occasionner des défis pour les projets d’investissement dans la région. On s’attend à ce que les investissements dans de grands projets soutiennent peu la croissance en 2017 et en 2018, vu que bon nombre de ces projets sont sur le point d’être achevés. On prévoit toutefois que la stabilité du dollar canadien favorisera les fabricants de la région, augmentant la demande de leurs produits. On prévoit également que le secteur manufacturier connaîtra un regain grâce à la croissance des activités de construction navale, 2016 ayant été la première année complète d’activité de la Stratégie nationale de construction navale.

Le vieillissement de la population aura également une incidence sur la main-d’œuvre de la région, limitant l’accès pour les entreprises de l’Atlantique à une main-d’œuvre adéquate. Une augmentation du taux de participation des groupes sous-représentés dans la population active, comme les femmes, les jeunes, les Autochtones et les personnes handicapées, sera essentielle pour que les entreprises de la région comblent leurs besoins de main-d’œuvre au fil du temps. Pour ce faire, elles bénéficieront également des activités visant à attirer, à retenir et à intégrer des immigrants ainsi qu’à reconnaître plus rapidement leurs titres de compétence étrangers.

Au Canada atlantique, la pénurie de main-d’œuvre qualifiée perdure dans des professions du savoir (c.‑à‑d. en sciences, en technologies, en génie et en mathématiques), ainsi que dans différents métiers (ayant une incidence sur de grands projets comme la construction navale). Au cours des dernières années, des industries saisonnières se fiant à une main‑d’œuvre moins qualifiée ont fait davantage appel à des employés étrangers, en raison d’une main-d’œuvre insuffisante pour combler leurs besoins dans les collectivités en grande partie rurales où ces industries sont situées. L’accès à une main-d’œuvre qualifiée et non qualifiée sera essentiel pour accroître la compétitivité, la productivité, la capacité d’innovation et la croissance économique de la région à long terme.

[1] Conseil économique des provinces de l’Atlantique, « Perspectives de l’économie du Canada atlantique pour 2017 : lentement, mais sûrement, et le fossé atlantique croissant », le 30 octobre 2016.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :