Sélection de la langue

Recherche

Centres de recherche de Recherche et développement pour la défense Canada

Recherche et développement pour la défense Canada (RDDC) compte sept centres de recherche au Canada; chacun étant doté d’une combinaison unique de champs d’expertise et d’installations lui permettant de réaliser des travaux de recherche de calibre mondial.



Centre de recherche de l’Atlantique (CRA)

Le Centre de recherche de l’Atlantique est le centre d’excellence canadien en matière de sciences appliquées à la défense maritime. Le Centre mène des travaux de recherche et fournit des conseils au ministère de la Défense nationale et aux Forces armées canadiennes dans les domaines de la guerre et de la surveillance sous-marines, de la performance et de la capacité de survie des navires de combat, de la guerre de l’information maritime, de la science des matériaux, de l’énergie, ainsi que de la gestion des signatures des plateformes militaires.

Le Centre de recherche de l’Atlantique de RDDC regroupe des scientifiques, des ingénieurs, des technologues, des informaticiens et du personnel de soutien dans son complexe principal à Dartmouth (Nouvelle-Écosse). Travaillant étroitement avec la Marine royale canadienne (MRC), les scientifiques de la défense du Centre ont accès à des installations exceptionnelles, tel qu’un « laboratoire flottant » à bord de la barge de calibration acoustique amarrée dans le bassin de Bedford. De plus, le Centre gère un campement dans le passage du Nord-Ouest, à Gascoyne Inlet, sur l’île Devon, et il compte des scientifiques qui travaillent dans des installations relatives à l’électricité et à l’énergie du Conseil national de recherches du Canada, à Ottawa (Ontario).

Le Centre collabore avec d’autres organisations gouvernementales, l’industrie, des universités et des partenaires étrangers dans le but de maintenir une expertise en matière de guerre sous-marine, de défense contre les mines navales et les torpilles, de surveillance de l’Arctique, de technologie de plateformes navales, de modélisation et de simulation de systèmes navals, de commandement et contrôle à bord des navires, de gestion de l’information et du savoir maritimes, de nouveaux matériaux, et de la gestion des signatures des navires de combat. Cette expertise s’applique principalement aux domaines de la défense et de la sécurité maritimes, mais également aux environnements aériens et terrestres.

Adresse postale

Centre de recherche de l'Atlantique
C.P. 99000 Stn Forces
Dartmouth (Nouvelle-Écosse)
B3K 5X5

Centre d’analyse et de recherche opérationnelle (CARO)

Le Centre d’analyse et de recherche opérationnelle (CARO) existe pour améliorer la défense et la sécurité du Canada en fournissant une expertise en matière de ciblage interarmées, d’analyse stratégique et de recherche opérationnelle au ministère de la Défense nationale, aux Forces armées canadiennes et aux partenaires de la défense et de la sécurité, au Canada ou à l’étranger, et à tous les niveaux de sécurité. Le CARO réalise des analyses fondées sur des données probantes et fournit des informations pertinentes pour soutenir la planification et la prise de décision en vue d’améliorer l’exécution des programmes et les résultats, d’identifier les enjeux et les risques en proposant des mesures d’atténuation, et d’assurer l’utilisation efficace des ressources, comme le personnel, l’équipement et les budgets.

Le CARO est un centre scientifique décentralisé dont la majorité des équipes sont intégrées à des organisations partenaires des Forces armées canadiennes et du ministère de la Défense nationale.

Adresse postale

Centre d'analyse et de recherche opérationnelle
Quartier général de la Défense nationale (Carling)
60 promenade Moodie
Ottawa (Ontario)
K1A 0K2

Centre des sciences pour la sécurité (CSS)

Crée en 2006 en tant que centre dédié à la sûreté publique et à la sécurité nationale, le Centre des sciences pour la sécurité (CSS) élabore et offre des solutions et des conseils novateurs en matière de sciences et de technologie au ministère de la Défense nationale et aux Forces armées canadiennes, à d’autres ministères gouvernementaux et aux communautés de la sécurité et de la sûreté. 

Le CSS est responsable de la gestion du Programme canadien pour la sûreté et la sécurité (PCSS) en partenariat avec Sécurité publique Canada. Comme il s’agit d’un programme financé par le gouvernement fédéral, la mission du PCSS est de renforcer la capacité du Canada à réagir (anticipation, prévention, atténuation, préparation, intervention et rétablissement) à des catastrophes naturelles, à des accidents graves et des actes terroristes et criminels par la convergence des sciences et de la technologie avec la politique, les opérations et le renseignement.

Le CSS répond à un large éventail de priorités en matière de sûreté et de sécurité au moyen de six lignes d’effort :

  1. État de préparation et résilience
  2. Premiers intervenants
  3. Sécurité frontalière
  4. Surveillance, renseignement et interdiction
  5. Résilience des infrastructures essentielles
  6. Sécurité en cas d’incident chimique, biologique, radiologique, nucléaire ou explosif (CBRNE)

Ces lignes d’effort permettent au CSS de mieux répondre aux besoins en constante évolution des communautés de la sûreté et de la sécurité publique. Elles sont conçues pour encourager la convergence horizontale des connaissances et de la science par la collaboration, ce qui comprend les experts en la matière et les intervenants du CSS. Les priorités dégagées aident à formuler les défis en matière de la science et la technologie qui sont pertinents et qui mèneront à des investissements ayant un impact pour le PCSS et, ultimement, amélioreront la sûreté et la sécurité de tous les Canadiens. Le CSS dispose également d’une équipe de spécialistes qui fournit un soutien analytique pour les opérations de sécurité, les évaluations des risques et la coordination des activités.

Le CSS est situé au complexe Carling du MDN, à Ottawa, en Ontario, et un bureau régional se trouve à Regina, en Saskatchewan.

Adresse postale

Centre des sciences pour la sécurité
Quartier général de la Défense nationale (Carling)
60 promenade Moodie
Ottawa (Ontario)
K1A 0K2

Centre de recherche d’Ottawa (CRO)

Les domaines de compétences actuels du Centre de recherche d’Ottawa sont notamment les suivants : 

  • Communications et guerre électronique
  • Opérations cybernétiques
  • Guerre électronique par radar
  • Systèmes radars pour RSR et C2
  • Connaissance du domaine spatial
  • Renseignement sur les radiofréquences spatiales
  • Opérations spatiales de défense
  • Modélisation en matière de défense continentale

Depuis sa création en 1941, le Centre de recherche d’Ottawa a évolué de la recherche chimique et biologique à la défense radiologique, en passant par l’élaboration de masques à gaz, de carburant pour lance‑flammes et de batteries. Depuis le début des années 1970, le Centre de recherche d’Ottawa est devenu un centre de calibre mondial pour la recherche en sciences électromagnétiques.

Adresse postale

Centre de recherche d'Ottawa
3701, avenue Carling
Ottawa (Ontario)
K1A 0Z4

Centre de recherche de Suffield (CRS)

Le Centre de recherche de Suffield investit dans des capacités scientifiques et technologiques de nature unique et sensible, notamment la défense contre les agents chimiques, biologiques et radiologiques (CBR), la défense du personnel et les contre‑mesures médicales, la protection contre le souffle et les blessures, les matières énergétiques de pointe et les effets des armes, les systèmes autonomes, et la formation en matière de défense contre les agents CBR.

Le Centre de recherche de Suffield dispose d’un unique polygone d’essais, l’un des plus grands laboratoires extérieurs équipés, d’une superficie d’environ 500 kilomètres carrés. Le CRS est situé sur la Base des Forces canadiennes Suffield, ce qui offre aux scientifiques et aux chercheurs une occasion unique de travailler directement sur des questions scientifiques et technologiques d’importance pour les Forces armées canadiennes, que ce soit en laboratoire ou sur le terrain.

Adresse postale

Centre de recherche de Suffield
C.P. 4000 Succ. Main
Medicine Hat (Alberta)
T1A 8K6

Centre de recherche de Toronto (CRT)

Le Centre de recherche de Toronto est le centre par excellence de RDDC pour ce qui est des aspects axés sur le facteur humain de la science et la technologie dans le contexte de la défense et de la sécurité. Des activités de recherche et développement sont réalisées pour comprendre, maintenir et améliorer le bien‑être et l’efficacité du personnel militaire, et pour étudier les aspects individuels, sociaux et technologiques du rendement et de l’efficacité humains, en vue d’appuyer les besoins opérationnels des Forces armées canadiennes au moyen de travaux de recherche, de conseils, d’essais et d’évaluations, ainsi que de l’instruction.

Les domaines d’expertise comprennent, mais sans s’y limiter, l’efficacité des soldats, l’entraînement, l’interaction entre l’humain et technologie, le rendement et la santé opérationnels, la guerre d’influence et de l’information, ainsi que les facteurs sociaux et psychologiques qui influent sur la vie et les opérations militaires.

Le Centre de recherche de Toronto est co‑localisé avec le Centre de médecine environnementale des Forces canadiennes (CMEFC). Ensemble, ils disposent d’installations d’expérimentation uniques, telles que des caissons climatiques, des caissons hyperbares, des caissons hypobare (altitude), des laboratoires de bio‑analyse humaine, et la seule centrifugeuse conforme à une utilisation humaine au Canada.

Adresse postale

Centre de recherche de Toronto
1133, avenue Sheppard Ouest
Toronto (Ontario)
M3K 2C9

Centre de recherche de Valcartier (CRV)

Le Centre de recherche de Valcartier réalise des études sur les technologies novatrices dans les domaines de la science des systèmes de combat, des systèmes électro‑optiques et des systèmes d’information afin de conseiller les Forces armées canadiennes. Sa proximité avec la Base de soutien de la 2e Division du Canada Valcartier permet aux scientifiques et aux chercheurs de travailler directement avec les membres des Forces armées canadiennes. Les travaux de construction d’un projet en trois phases de 272 millions de dollars visant à moderniser le Centre de recherche de Valcartier ont débuté en octobre 2020. Une fois achevé, ce nouveau centre de recherche permettra de regrouper près de 500 membres du personnel, dont 225 scientifiques, ingénieurs et technologues provenant de différents lieux de travail sur le site dans un bâtiment central comprenant 80 nouveaux laboratoires multidisciplinaires, construits selon des normes d’efficacité énergétique. 

Adresse postale

Centre de recherche de Valcartier
2459, route de la Bravoure
Québec (Québec)
G3J 1X5