Le gouvernement du Canada lance une initiative commune, le Cadre stratégique pour l’Arctique et le Nord

Communiqué de presse

Une vision stratégique à long terme pour l’Arctique et le Nord canadiens

Le 10 septembre 2019 — Ottawa (Ontario) — Relations Couronne-Autochtones et Affaires du Nord Canada

Aujourd’hui, l’honorable Carolyn Bennett, ministre des Relations Couronne Autochtones, a lancé le Cadre stratégique pour l’Arctique et le Nord du Canada.

Le Cadre établit une vision stratégique à long terme qui orientera les activités et les investissements du gouvernement du Canada dans l’Arctique d’ici 2030 et au-delà. Il permettra de mieux harmoniser les objectifs stratégiques nationaux et internationaux du Canada aux priorités des Autochtones et des résidants du Nord.

En tant que premier cadre stratégique de cette envergure à être élaboré conjointement avec les partenaires autochtones, territoriaux et provinciaux, le Cadre stratégique pour l’Arctique et le Nord du Canada témoigne de la volonté du Canada à travailler en collaboration. L’élaboration commune comprend une grande variété d’activités de mobilisation et de collaboration et permet aux partenaires d’y contribuer de différentes façons, en fonction de leurs priorités et de leurs capacités. Cette approche inclusive sera aussi utilisée pour la mise en œuvre.

Au moyen du Cadre, le Canada appuie la collaboration internationale qui renforce l’ordre international fondé sur des règles dans l’Arctique et aborde les principaux défis et possibilités qui touchent les gens, l’économie et l’environnement de l’Arctique et du Nord canadiens.

Le Cadre aborde la région selon une approche inclusive et illustre les intérêts, les priorités et les circonstances uniques de sa population. Dans le cadre de cette approche, des partenaires autochtones, territoriaux et provinciaux ont été invités à préparer des chapitres du Cadre qui exposent leurs visions, aspirations et priorités respectives.

Afin de respecter et d'appuyer l'autodétermination des Inuits, un chapitre sur l'Inuit Nunangat a été élaboré en tant que produit livrable du Comité de partenariat Inuit-Couronne. Ce chapitre orientera la façon dont le Cadre stratégique pour l'Arctique et le Nord mettra en œuvre les buts et les objectifs dans l'Inuit Nunangat. De plus, les gouvernements territoriaux ont rédigé des chapitres énonçant leurs priorités en matière de nouveaux investissements et de nouvelles approches dans des domaines comme le développement économique, l'infrastructure et l'éducation postsecondaire. Le Yukon, les Territoires du Nord-Ouest et le Nunavut contribuent également à la rédaction d'un chapitre panterritorial qui expose leurs possibilités et leurs défis communs.

Le Cadre et les chapitres des partenaires jetteront la base des discussions futures alors que les travaux sur le Cadre entrent dans leur prochaine phase, laquelle est axée sur l'élaboration commune de la mise en œuvre et de la gouvernance et s’oriente vers des approches fédérales, territoriales, provinciales et autochtones mieux intégrées pour aborder les défis et possibilités dans l'Arctique et dans le Nord du Canada. Les chapitres des partenaires feront partie intégrante de cette prochaine étape qui visera l'amélioration de la qualité de vie de nos résidants de l'Arctique et du Nord, tout particulièrement celle des Autochtones.

Le gouvernement du Canada continuera de miser sur ces partenariats et ces investissements pour protéger le territoire, appuyer des communautés saines, respecter les droits et les intérêts des Autochtones et favoriser une économie forte, diversifiée, durable et dynamique dans l’Arctique et le Nord.

Citations

« Nous avons demandé aux résidants du Nord ce qu’ils veulent. Nous savons que les résidants et les communautés de l’Arctique doivent être au centre de ce Cadre. En participant conjointement à l’élaboration du Cadre stratégique pour l’Arctique et le Nord du Canada, nos partenaires nous ont aidés à comprendre et à illustrer les défis et les possibilités uniques des différents secteurs de compétence, régions et droits issus de traités dans l’Arctique et le Nord. Ensemble, nous avons élaboré une vision commune en faveur d’une économie forte, prospère et durable dans l’Arctique et le Nord, qui orientera notre travail dans la région d’ici 2030 et au-delà. »

L’honorable Carolyn Bennett, M.D., C.P., députée
Ministre des Relations Couronne-Autochtones

« Favoriser la réussite dans l’Arctique est nécessaire à l’édification d’une nation. Nous espérons que le Cadre stratégique pour l’Arctique et le Nord donnera lieu à des investissements directs et stratégiques pour répondre aux besoins urgents du Nunavut en matière d’infrastructure de base, de logement, de soins de santé, d’éducation et de formation, de transport d’électricité et de corridors de transport, et de connectivité. Nous avons hâte de combler l’écart qui sépare l’Arctique du reste du pays, dans l’intérêt de tous les Canadiens. »

L’honorable Joe Savikataaaq
Premier ministre du Nunavut

« Diversifier nos économies, renforcer la réconciliation et aborder les répercussions des changements climatiques sont des priorités communes au Canada et au Nord. Le Cadre fédéral stratégique pour l'Arctique et le Nord est un bon point de départ et nous nous réjouissons à l’idée d’une collaboration accrue alors que nous déterminons le moyen d’atteindre nos objectifs communs et le travail à accomplir pour améliorer la vie des résidants du Nord. »

L’honorable Sandy Silver
Premier ministre du Yukon

« Le Cadre stratégique pour l'Arctique et le Nord doit être mis à profit pour que les Inuits du Nunangat au Canada prennent part à cet exercice d'édification de la nation, contribuant ainsi à créer une prospérité pour les Inuits qui, à son tour, profitera à toute la population canadienne. Notre territoire englobe près du tiers de la masse continentale du Canada, dont l'ensemble de ses côtes arctiques et d'importantes zones extracôtières. Les partenariats qui respectent et font progresser l'autodétermination, les droits et la gouvernance des Inuits sont donc essentiels à l'atteinte des buts et objectifs du Cadre, particulièrement à une époque où l'Arctique fait l'objet d'une attention mondiale renouvelée. ITK se réjouit à la perspective de travailler, au cours des prochains mois, en partenariat avec le gouvernement fédéral pour faire progresser les buts et objectifs importants du Cadre. »

Natan Obed
Président de l’Inuit Tapiriit Kanatami (ITK)

Citations supplémentaires de nos partenaires autochtones

« Le nouveau Cadre stratégique pour l’Arctique et le Nord (CSAN) a véritablement été élaboré de façon conjointe par le gouvernement du Canada, les deux gouvernements des Premières Nations, comme le Conseil tribal des Gwich’in (CTG), et notre partenaire gouvernemental territorial, le gouvernement des Territoires du NordOuest. Au CTG, nous avons travaillé en étroite collaboration avec des hauts fonctionnaires des deux gouvernements à l’élaboration du CSAN. Le produit définitif est le résultat de cette collaboration. Ce cadre contribuera à la fois à la réconciliation et à l’établissement d’une base pour la croissance économique au profit de tousles habitants du Nord. »
 
Bobbie Jo GreenlandMorgan,
grande chef et présidente du Conseil tribal des Gwich’in

Autres citations du gouvernement du Canada

« Le nouveau Cadre stratégique du Canada pour l'Arctique et le Nord contribuera à définir les réponses du Canada à l’égard des nouveaux défis et des nouvelles possibilités dans le Nord.  La région de l’Arctique est un élément fondamental de l'identité nationale, de la prospérité, de l'environnement, de la sécurité et de la souveraineté du pays. L'élargissement de l'engagement international du Canada contribuera à faire en sorte que les priorités des résidants du Nord, en particulier les Autochtones, soient au cœur de tout ce que nous entreprenons. »


L’honorable Chrystia Freeland, C.P., députée
Ministre des Affaires étrangères

« Comme en fait état notre politique de défense Protection, Sécurité, Engagement, l’amélioration de notre capacité opérationnelle dans l’environnement arctique, qui évolue rapidement, est une priorité clé pour le Canada. Le nouveau Cadre stratégique pour l’Arctique et le Nord, qui rend compte d’une étroite collaboration avec les communautés de l’Arctique, sera essentiel à cet égard. L’accroissement des activités dans le Nord entraînera une augmentation de la demande en matière de sécurité, et nous investissons dans une gamme de nouvelles capacités qui aideront les Forces armées canadiennes à mieux répondre à de tels besoins. »

L’honorable Harjit S. Sajjan
Ministre de la Défense nationale

« Le gouvernement du Canada reconnaît que, pour réussir dans la nouvelle économie mondiale, nous devons tirer profit des réalisations passées, relever les défis et saisir les nouvelles possibilités économiques qui positionneront le pays pour l’avenir. La Stratégie de croissance panterritoriale de CanNor trace la voie à suivre pour bâtir des économies dynamiques dans les territoires, accroître la prospérité du Nord et contribuer au succès du Canada dans son ensemble. »

L’honorable Navdeep Bains
Ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique et ministre responsable de CanNor

« Le gouvernement du Canada reconnaît que le transport contribue grandement à la croissance économique et au bien-être social des communautés nordiques au Canada. Le lancement aujourd’hui du Cadre stratégique pour l’Arctique et le Nord reflète notre engagement à mieux répondre aux besoins uniques du Nord en matière de transport. Nous avons investi 400 millions de dollars supplémentaires, pour un total de 800 millions de dollars, dans le cadre du Fonds national pour les corridors commerciaux, afin de renforcer l’infrastructure de transport dans le Nord. Ces investissements amélioreront l’accès à des options de transport sécuritaires, efficaces et accessibles et nous aideront à tenir notre promesse de bâtir des communautés plus saines, sûres et dynamiques dans le Nord et partout au Canada. »

L’honorable Marc Garneau
Ministre des Transports

« Le Nord canadien se réchauffe trois fois plus vite que la moyenne mondiale. Cela a un effet direct sur le bien-être et les moyens de subsistance des populations – de la sécurité alimentaire aux problèmes de santé en passant par les infrastructures. Nous continuerons de travailler avec les communautés du Nord pour bâtir des communautés résilientes et durables et protéger l’environnement tout en faisant croître l’économie. »

L’honorable Catherine McKenna,
Ministre de l’Environnement et du Changement climatique

« L’un des atouts les plus précieux du Cadre est son élaboration en étroite collaboration avec les communautés du Nord et de l’Arctique pour tenir compte du savoir autochtone. C’est dans cet esprit que nous nous efforçons de respecter tous nos engagements communs pour assurer la sécurité des Canadiens. »

L’honorable Ralph Goodale,
Ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile

Faits en bref

  • En décembre 2016, le premier ministre Trudeau s’est engagé à élaborer conjointement un cadre stratégique pour l’Arctique avec les résidants du Nord, les gouvernements territoriaux et provinciaux et les Autochtones.

  • Le Cadre remplace la Stratégie pour le Nord du Canada (2009) et l’Énoncé de la politique étrangère du Canada (2010).

  • Pour la première fois, le gouvernement fédéral a collaboré avec les représentants autochtones et six gouvernements territoriaux et provinciaux pour définir et élaborer conjointement cette vision à long terme. Le Cadre a été élaboré en tenant compte des priorités et des points de vue des résidants de l’Arctique et du Nord.

  • Cette collaboration appuie l’engagement du gouvernement à renouveler la relation de nation à nation, de gouvernement à gouvernement et entre la Couronne et les Inuits et à s’assurer que les besoins des résidants du Nord soient reconnus, respectés et pris en compte.

  • Le budget de 2019 propose un certain nombre de nouvelles mesures totalisant plus de 700 millions de dollars afin de soutenir le Cadre et de compléter les efforts déployés actuellement pour renforcer les communautés de l’Arctique et du Nord.

  • Cela comprend de nouveaux fonds pour diversifier les options d’éducation postsecondaire dans les territoires, améliorer les ressources en infrastructures pour relier les communautés nordiques et éloignées et soutenir la production d’énergie propre, augmenter le nombre de programmes de développement économique, permettre d’effectuer des recherches cruciales sur l’Arctique, et renforcer davantage le leadership mondial de l’Arctique canadien.

Liens connexes

Personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements, les médias peuvent communiquer avec :

Matthew Dillon-Leitch
Directeur des communications
Cabinet de l’honorable Carolyn Bennett
Ministre des Relations Couronne-Autochtones
819-997-0002

Relations avec les médias
Relations Couronne-Autochtones et Affaires du Nord Canada
819-934-2302
RCAANC.media.CIRNAC@canada.ca

Relations avec les médias
Ministère de la Défense nationale
Téléphone : 613-996-2353
Sans frais : 1-866-377-0811
mlo-blm@forces.gc.ca

Relations avec les médias
Affaires mondiales Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca

Relations avec les médias
Agence canadienne de développement économique du Nord
1-855-897-2667
CanNor.InfoNorth.InfoNord.CanNor@canada.ca

Relations avec les médias
Transports Canada
613-993-0055
media@tc.gc.ca

Relations avec les médias
Environnement et Changement climatique Canada
819-938-3338 ou 1-844-836-7799 (sans frais)
ec.media.ec@canada.ca

Relations avec les médias
Sécurité publique Canada
613-991-0657
media@ps-sp.gc.ca


Restez branchés

Joignez-vous à la conversation pour en savoir davantage sur le Nord :

Twitter : GouvCan_Nord
Facebook : GouvCan – Nord

Vous pouvez vous abonner pour recevoir nos communiqués et nos discours par fils RSS. Pour obtenir plus d’information ou pour vous abonner, visitez www.rcaanc.gc.ca/filsrss.


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :