Déclaration conjointe des ministres Carr et Freeland en réponse aux droits antidumping imposés à la suite de la détermination préliminaire du département du Commerce des États-Unis

Communiqué de presse

Le 26 juin 2017                                      Ottawa                                      Ressources naturelles Canada

Le ministre des Ressources naturelles du Canada, l’honorable Jim Carr, et la ministre des Affaires étrangères, l’honorable Chrystia Freeland, ont publié aujourd’hui la déclaration suivante en réponse à l’annonce par le département du Commerce des États-Unis de l’imposition de droits antidumping préliminaires sur certains produits canadiens du bois d’œuvre résineux importés aux États-Unis et l’annonce de consultations sur l’exclusion de trois provinces des droits :

« Le gouvernement du Canada appuie sans réserve l’industrie forestière canadienne. Innovatrice, écoresponsable et hautement concurrentielle, cette industrie soutient des centaines de milliers de bons emplois de la classe moyenne d’un bout à l’autre du pays, notamment dans les régions rurales et les communautés autochtones.

« Nous défendrons vigoureusement notre industrie du bois d’œuvre résineux, en intentant des actions s’il le faut. Nous nous attendons d’ailleurs à obtenir gain de cause comme par le passé.

« Nous sommes profondément déçus de la décision du département américain du Commerce d’imposer des droits antidumping injustes aux producteurs de bois d’œuvre résineux du Canada qui vendent leurs produits aux États-Unis. À l’instar des droits compensateurs préliminaires annoncés en avril dernier, ces droits punitifs reposent sur une logique bancale qui porte préjudice aux travailleurs, aux collectivités et aux consommateurs du Canada et des États-Unis.

« Les nouveaux droits feront grimper les coûts que les consommateurs américains devront assumer pour réparer, rénover ou construire une maison. Selon la National Association of Home Builders (NAHB), de nouveaux droits applicables aux importations de bois d’œuvre canadien coûteront des emplois, feront baisser les salaires des ouvriers et empêcheront des milliers de ménages américains d’accéder à la propriété.

« Nous nous félicitons des mesures prises par le département du Commerce des États-Unis sur les consultations relatives à l’exclusion de la Nouvelle-Écosse, de l’Île-du-Prince-Édouard et de Terre-Neuve-et-Labrador des droits antidumping et des droits compensateurs sur le bois d’œuvre résineux. Il s’agit là d’une avancée significative dans le long conflit du bois d’œuvre résineux. Cependant, nous continuerons de faire pression auprès de nos homologues américains pour que toutes les provinces soient exemptes de droits et nous serions heureux de voir l’engagement du département du Commerce des États-Unis à considérer une exclusion pour le Nouveau-Brunswick.

« Les travailleurs, les entreprises et les collectivités du Canada peuvent continuer à compter sur le gouvernement du Canada pour assurer la prospérité et la vitalité à long terme du secteur forestier.    

« Comme nous l’avons déjà annoncé ce mois-ci, nous investissons 867 millions de dollars pour aider les collectivités et les travailleurs touchés par ces droits inconsidérés, pour diversifier notre production forestière et nos marchés extérieurs, et pour faciliter l’accès de nos producteurs à une panoplie de services financiers offerts aux conditions du marché. Nous sommes convaincus que ces mesures satisfont entièrement à nos obligations en matière de commerce international. En outre, le gouvernement procède actuellement à une prospection des marchés d’exportation dynamiques et en pleine croissance de l’Asie pour les produits forestiers canadiens.

« Enfin, nous poursuivrons nos efforts résolus pour maintenir le dialogue afin d’inciter nos homologues américains à renoncer à cette mesure commerciale abusive pour plutôt négocier une entente durable sur le bois d’œuvre résineux qui sera satisfaisante pour le Canada et pour ses travailleurs forestiers, ses producteurs et les populations touchées. Nous demeurons convaincus qu’un accord négocié est non seulement possible, mais également avantageux pour nos deux pays. »


Produits connexes

Personnes-ressources

Alexandre Deslongchamps
Attaché de presse
Cabinet du ministre des Ressources naturelles
343-292-6837

Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
343-292-6100
nrcan.media_relations-media_relations.rncan@canada.ca

Suivez-nous sur Twitter : @RNCan

Relations avec les médias
Affaires mondiales Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @CommerceCanada
Aimez-nous sur Facebook : Commerce international du Canada – Affaires mondiales Canada


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :