Le Canada reçoit la communauté internationale de l’énergie propre à Vancouver en 2019

Communiqué de presse

Le 24 mai 2018  — Copenhague/Malmö — Gouvernement du Canada

La transition du monde vers une économie sobre en carbone est chère au Canada. La transformation de nos modes de production, d’utilisation et de transport de l’énergie nous permettra de combattre les changements climatiques tout en soutenant une croissance économique dynamique.

La secrétaire parlementaire Kim Rudd, au nom du ministre des Ressources naturelles du Canada, l’honorable Jim Carr, a annoncé aujourd’hui que le Canada serait l’hôte de la 10e réunion ministérielle annuelle sur l’énergie propre (CEM10) et de la 4e réunion ministérielle annuelle de Mission Innovation (MI4), à Vancouver (Colombie-Britannique), la semaine du 27 mai 2019.

En prévision de ces deux réunions, le Canada versera un million de dollars au Secrétariat de la CEM pour soutenir son travail et ses efforts continus de promotion de l’énergie propre à l’international. Mme Rudd a assisté aux réunions ministérielles CEM/MI de cette année, tenues par les pays nordiques et la Commission européenne.

Ces deux rencontres internationales visent à faire progresser le développement et le déploiement de technologies, d’innovations et de sources d’énergies propres abordables partout dans le monde. Elles rassemblent les ministres de l’énergie de quelque 24 pays membres et de l’Union européenne et constituent une excellente tribune pour accélérer l’innovation et l’adoption de l’énergie propre.

La secrétaire parlementaire a annoncé que le Canada participerait aux initiatives et campagnes suivantes :

  • Smart Energy Challenge : Ce programme Canada–Royaume-Uni soutient d’importants projets pour l’adoption des réseaux intelligents et du stockage d’énergie en vue d’accélérer la transition vers une économie sobre en carbone. Le Canada y consacrera 10 millions de dollars, et le R.‑U., jusqu’à 6 millions de livres, pour un total d’un peu plus de 20 millions de dollars
  • Agence internationale de l’énergie renouvelable (IRENA) : Le Canada a signifié son intention d’adhérer à l’IRENA, premier organisme intergouvernemental en importance au monde à promouvoir le déploiement généralisé de l’utilisation durable des énergies renouvelables.
  • Campagne C3E pour l’égalité d’ici 2030 : Le Canada et la Suède s’associent ici pour promouvoir l’égalité des sexes et encourager les secteurs public et privé à adhérer au principe de l’égalité des salaires, des chances et du leadership d’ici 2030.
  • NICE Future : Le Canada, le Japon et les États-Unis exécutent ensemble ce programme pour mettre l’énergie nucléaire sur la table lors des discussions de haut niveau sur l’énergie sobre en carbone, en faisant entre autres la promotion d’applications novatrices de technologies telles que les petits réacteurs modulaires et les systèmes hybrides associant le nucléaire aux énergies renouvelables.
  • Captage, stockage et utilisation du carbone (CCUS) : Ce programme réunit dix pays désireux d’accélérer le recours aux technologies de captage, de stockage et d’utilisation du carbone, en plus de renforcer la mise en marché de produits dérivés du CO2 et leurs débouchés commerciaux.
  • Programme mondial des cités pilotes de la mobilité électrique : Ce programme donnera aux villes l’occasion de faire rayonner mondialement leurs activités phares dans le domaine de la mobilité électrique. À ce jour, sept villes canadiennes se sont jointes à ce réseau international : Surrey et Richmond (C.-B.), Calgary (Alberta), Winnipeg (Manitoba), Montréal (Québec), Halifax (Nouvelle-Écosse) et Stratford (Î.-P.-É.).
  • Campagne pour la flexibilité des réseaux électriques : Cette initiative mondiale vise une intégration accrue de sources d’énergies renouvelables dans des réseaux électriques plus intelligents.

Citations

« Le Canada continuera de travailler avec les pays partenaires, les organismes internationaux et le secteur privé là où l’innovation dans le domaine des énergies propres peut stimuler la croissance économique et contribuer à bâtir un avenir sobre en carbone. Il nous faut d’ailleurs accélérer la cadence sur ce front en intensifiant la collaboration multilatérale si nous voulons honorer nos engagements climatiques et rendre possible un avenir fondé sur l’énergie propre. »

Kim Rudd
Secrétaire parlementaire du ministre des Ressources naturelles du Canada

Liens connexes

Personnes-ressources

Alexandre Deslongchamps
Attaché de presse
Cabinet du ministre des Ressources naturelles
343-998-1533
alexandre.deslongchamps@canada.ca

Relations avec les médias
Ressources naturelles Canada
Ottawa
343-292-6100
NRCan.media_relations-media_relations.RNCan@canada.ca

Suivez-nous sur Twitter : @RNCan (http://twitter.com/rncan)


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :