Le gouvernement du Canada annonce sa décision concernant le projet de mine Ajax

Communiqué de presse

Le 27 juin 2018—Ottawa—Ressources naturelles Canada

Le gouvernement du Canada est déterminé à assurer une croissance durable de l’industrie des minéraux et des métaux et reconnaît qu’une économie forte et un environnement sain doivent aller de pair.

Le ministre des Ressources naturelles du Canada, l’honorable Jim Carr, et l’honorable Dominic LeBlanc, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, ont annoncé aujourd’hui que le gouvernement du Canada rejette le projet de mine Ajax en Colombie-Britannique puisque le projet est susceptible d’entraîner des effets environnementaux négatifs importants qui ne peuvent être justifiés dans les circonstances.

Le projet de mine Ajax prévoyait la construction et l’exploitation d’une mine de cuivre et d’or à ciel ouvert près de Kamloops, en Colombie-Britannique, qui aurait eu une durée de vie d’environ 23 ans.

Le projet a fait l’objet d’un processus d’évaluation environnementale coopérative par l’Agence canadienne d’évaluation environnementale et le Bureau d’évaluation environnementale de la Colombie-Britannique. La décision annoncée aujourd’hui par le gouvernement du Canada fait suite à une décision prise précédemment par la Colombie-Britannique de refuser l’octroi d’un certificat provincial d’évaluation environnementale.

La décision concernant le projet de mine Ajax respecte l’approche et les principes provisoires du gouvernement du Canada en ce qui concerne les évaluations environnementales. Ces mesures garantissent que les décisions relatives aux projets s’appuient sur de véritables consultations avec les peuples autochtones, sur les commentaires du public et sur des données scientifiques probantes, y compris le savoir autochtone et une évaluation des émissions de gaz à effet de serre.


Citations

« Comme pour tous les grands projets, notre décision concernant le projet de mine Ajax s’appuie sur des données scientifiques probantes, des consultations auprès des peuples autochtones et la participation des Canadiens. Nous avons évalué ce projet minutieusement et avons finalement décidé qu’il ne pouvait pas aller de l’avant. »

Jim Carr
Ministre des Ressources naturelles du Canada

« Notre gouvernement a toujours dit que de telles décisions devaient tenir compte à la fois de l’économie et des répercussions possibles sur notre environnement. Notre processus d’évaluation environnementale rigoureux et coopératif a permis de déterminer que les effets environnementaux étaient tout simplement trop importants, particulièrement les effets sur l’utilisation actuelle des terres et des ressources à des fins traditionnelles par les peuples autochtones. Cette décision a été prise en fonction de solides données scientifiques, des consultations avec les peuples autochtones et des commentaires des Canadiens. »

Dominic LeBlanc
Ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

Produits connexes

Personnes-ressources

Ressources naturelles Canada
Relations avec les médias
343-292-6100
NRCan.media_relations-media_relations.RNCan@canada.ca

Alexandre Deslongchamps
Directeur des communications
Cabinet du ministre des Ressources naturelles
343-998-1533
Alexandre.Deslongchamps@canada.ca

Suivez-nous sur Twitter : @RNCan (http://twitter.com/rncan)

Pêches et Océans Canada
Relations avec les médias
613-990-7537
Media.xncr@mpo-dfo.gc.ca

Vincent Hughes
Attaché de presse
Cabinet du ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne
613-992-3474
Vincent.Hughes@mpo-dfo.gc.ca

Suivez le ministère des Pêches et des Océans du Canada sur Twitter, Facebook et YouTube.

Suivez la Garde côtière canadienne sur Twitter, Facebook et YouTube.


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :