Le Canada investit dans la formation sur l’adaptation aux changements climatiques 

Communiqué de presse

Le 21 septembre 2020                                    Québec (Québec)                                  Ressources naturelles Canada

Le Canada est déterminé à investir dans des mesures qui aideront les Canadiens et leurs collectivités à s’adapter aux changements climatiques et à mieux résister à leurs répercussions, maintenant et à l’avenir.

Le ministre des Ressources naturelles du Canada, l’honorable Seamus O’Regan, a annoncé aujourd’hui un investissement d’un million de dollars à l’Université Laval pour un programme de formation sur l’adaptation aux changements climatiques à l’intention des urbanistes, des architectes et des ingénieurs.

Des collectivités de tous les coins du pays constatent déjà les impacts des changements climatiques, lesquels sont appelés à s’aggraver au fil du temps, ce qui rend l’adaptation plus nécessaire que jamais. Autrement dit, nous devons d’ores et déjà nous préparer au climat dans lequel nous vivrons vraisemblablement dans le futur, afin de réduire les risques et de profiter des possibilités qui se présenteront.

Ce projet permettra d’offrir de la formation sur les impacts actuels et futurs des changements climatiques (inondations, érosion côtière, etc.), les méthodes d’évaluation des risques, les mesures d’adaptation et le rôle des urbanistes, architectes et ingénieurs dans un contexte de changements climatiques. Cette formation aidera les collectivités à renforcer leur résilience en intégrant des solutions d’adaptation, telles des infrastructures naturelles, dans leurs pratiques décisionnelles.

Pour élaborer le programme, l’Université Laval s’est associée à des partenaires comme le consortium Ouranos, l’Ordre des ingénieurs du Québec, l’Ordre des urbanistes du Québec et l’Ordre des architectes du Québec. Le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques du Québec a aussi investi dans le projet, par l’intermédiaire de son Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques.

Le financement provient du programme Renforcer la capacité et l’expertise régionales en matière d’adaptation de Ressources naturelles Canada, un investissement de 18 millions de dollars sur cinq ans qui a été fait au titre du pilier « Adaptation et résilience climatique » du Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques. De concert avec les provinces, ce programme soutient des activités de formation et d’échange de connaissances en vue d’améliorer la capacité des organisations, entreprises et collectivités à s’adapter et à accélérer la mise en place de stratégies de résilience climatique.

Citations

« Comme notre climat continue d’évoluer, nous devons repenser et adapter divers aspects de notre façon de concevoir et d’aménager nos collectivités. Ce type de projet améliore la santé, la sécurité et la qualité de vie des Canadiens en créant des collectivités plus résilientes aux changements climatiques. » 

L’honorable Seamus O’Regan
Ministre des Ressources naturelles du Canada

« Afin de nous préparer et de nous adapter aux défis de plus en plus complexes engendrés par les changements climatiques, notre réponse doit commencer à l’échelle régionale. Notre gouvernement est déterminé à faire progresser les connaissances sur l’adaptation aux changements climatiques pour préserver la santé et assurer le bien-être des collectivités d’un bout à l’autre du pays. »

Joël Lightbound
Député de Louis-Hébert

 « Cette formation permettra aux professionnelles et aux professionnels ciblés d’acquérir des connaissances et de renforcer leurs compétences en matière d’adaptation aux changements climatiques. Elle devra aussi favoriser chez eux un changement d’attitude et de croyances pour qu’ils prennent en compte le contexte des changements climatiques dans leur pratique professionnelle. »

Pierre Valois
Directeur de l’Observatoire québécois de l’adaptation aux changements climatiques, Université Laval

« Les ingénieurs, urbanistes et architectes ont un rôle important à jouer dans la lutte contre les changements climatiques, étant responsables des travaux d’aménagement et de construction bien adaptés aux effets de ces changements. C’est d’autant plus important qu’au Québec, les risques associés à l’augmentation des inondations, de l’érosion côtière et des vagues de chaleur ont déjà des conséquences sur les communautés, les infrastructures et l’économie. Cette formation leur donnera tous les outils nécessaires pour faire du Québec une société plus résiliente. »

Benoit Charette
Ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques du Québec

Liens connexes

Personnes-ressources

Ressources naturelles Canada
Relations avec les médias
343-292-6100
nrcan.media.rncan@canada.ca

Ian Cameron
Attaché de presse
Cabinet du ministre des Ressources naturelles
613-447-3488
ian.cameron@canada.ca

Suivez-nous sur Twitter : @RNCan (http://twitter.com/rncan)

Détails de la page

Date de modification :